AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 2.75 /5 (sur 2 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Saint-Dié , 1891
Mort(e) à : Paris , 1950
Biographie :

Né d'un père alsacien et d'une mère lorraine, parfaitement bilingue, il participa dès 1912 aux manifestations expressionnistes de Berlin et y publia ses Iers vers, en allemand.
Réfugié en Suisse en 14, il commença d'écrire en français (ELEGIES INTERNATIONALES 1915; REQUIEM POUR LES MORTS DE L'EUROPE 1916 ). Il se lia à James Joyce, Pierre Jean Jouve, Hans Arp, Stefan Zweig, prit part au mouvement pacifiste international et à toutes les activités intellectuelles d'avant-garde qui allaient aboutir au dadaïsme, puis au surréalisme.
Fixé en France en 1919, il y devint l'un des poètes les plus en vue, tout en se tenant légérement en marge des écoles avancées qu'il avait contribué à promouvoir, et composa le meilleur de son oeuvre poétique de l'entre-deux-guerres (POEMES D'AMOUR, 1925; POEMES DE JALOUSIE, 1926; POEMES DE LA VIE ET DE LA MORT 1927- ces trois recueils écrits en collaboration avec sa femme, Claire Goll- CHANSONS MALAISES ,1934; LA CHANSON DE JEAN SANS TERRE, 1936.
Il écrit aussi des romans sur le désordre des moeurs modernes: LE MICROBE DE L'OR, 1927; A BAS L'EUROPE, 1928; SODOME ET BERLIN, 1929; AGNUS DEI, 1929; LUCIFER VEILLISSANT, 1934; un drame (ASSURANCE CONTRE LE SUICIDE, 1920) et, en langue allemande, divers essais, romans et opéras.
Réfugié en Amérique en 1939, il y poursuivit son oeuvre en français et en anglais, fonda une revue bilingue HEMISPHERE, collabora à FRANCE-AMERIQUE, voyagea au Canada et à Cuba.
De retour en France en 1947, il meurt en laissant une oeuvre considérable, dans laquelle se font jour des préoccupations alchimiques.


+ Voir plus
Source : Dict.littérature Française contemporaine
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Ivan Goll
michfred   05 février 2016
Ivan Goll
Chanson du Pont-Marie. Deuxième version



Sous le Pont Marie



Depuis dix mille ans



La Seine charrie



La mort et la vie



Vers les océans







Mais sur le Pont



Les hommes vont



Plus lourdement



Plus lentement



Ils portent des sacs de charbon



De la rive gauche à la rive droite



Et rapportent la nuit au front



De la rive riche à la rive étroite







Sous le Pont Marie



Depuis dix mille ans



La Seine charrie



La mort et la vie



Vers les océans







Mais sur le Pont



Les hommes vont



Hâtivement



Obstinément



Ils portent des chardonnerets



De la rive gaie à la rive adulte



Et ne rapportent que regrets



De la rive fourbe à la rive occulte







Sous le Pont Marie



Depuis dix mille ans



La Seine charrie



La mort et la vie



Vers les océans







Mais sur le Pont



Les hommes vont



Allègrement



Confidemment



Ils portent des fleurs plein les bras



De la rive noire à la rive impure



Et ne rapportent qu'un cœur las



De la rive injuste à la rive obscure







Sous le Pont Marie



Depuis dix mille ans



La Seine charrie



La mort et la vie



Vers les océans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
coco4649   14 juillet 2016
Les Cercles Magiques de Ivan Goll
Les Portes





J’ai passé devant tant de portes

Dans le couloir des peurs perdues et des rêves séquestrés

J’ai entendu derrière les portes des arbres qu’on torturait

Et des rivières qu’on essayait de dompter



J’ai passé devant la porte dorée de la connaissance

Devant des portes qui brûlaient et qui ne s’ouvraient pas

Devant des portes lasses de s’être trop fermées

D’autres comme des miroirs où ne passaient que les anges



Mais il est une porte simple, sans verrou, ni loquet

Tout au fond du couloir tout à l’opposé du cadran

La porte qui conduit hors de toi

Personne ne la pousse jamais

Commenter  J’apprécie          60
Ivan Goll
Macabea   18 août 2018
Ivan Goll
Je n'aurai pas duré plus que l'écume

Aux lèvres de la vague sur le sable

Né sous aucune étoile un soir sans lune

Mon nom ne fut qu'un sanglot périssable
Commenter  J’apprécie          50
Ivan Goll
Macabea   18 août 2018
Ivan Goll
Jean sans Terre aborde au dernier port





Jean sans Terre aborde au dernier port

Jean sans Terre sur un bateau sans quille

Ayant battu les mers sans horizons

Débarque un jour sans aube au port sans ville

Et frappe à quelque porte sans maison



Il connaît bien cette femme sans figure

Se décoiffant dans un miroir sans tain

Ce lit sans draps ces baisers sans murmure

Et ce facile amour sans lendemain



Il reconnaît ces trirèmes sans rames

Ces bricks sans mâts ces steamers sans vapeur

Ces rues sans bars ces fenêtres sans femmes

Ces nuits sans sommeil et ces docks sans peur



Mais il passe inconnu devant ses frères

Il ne voit point ses jeunes soeurs pâlir

L'herbe ne tremble pas dans le pré de son père

Quelle est cette idée sans souvenir ?



Dans le jardin sans arbre aucune grille

Ne l'empêche de cueillir le jet d'eau

Qu'il va offrir à cette triste fille

Qui se pendit pour l'avoir aimé trop



Quel est ce boulevard sans dieux à vendre ?

Ce crépuscule sans accouplements ?

Ce réverbère étouffé par ses cendres ?

Cette horloge laissant pourrir le temps ?



Alors pourquoi ces jonques ces tartanes

Chargées de fûts sans vins de Christs sans croix

Des sacs sans riz de danses sans gitanes

De citrons sans vertu d'aciers sans poids ?



Pourquoi ces quais sont-ils sans un navire ?

Ces bois sans étincelle ces stocks

Sans douane et ces bars sans délire ?

Seule la mer travaille dans les docks !



Quel est ce port où nul bateau n'aborde ?

Quel est ce sombre cap sans continent ?

Quel est ce phare sans miséricorde ?

Quel est ce passager sans châtiments ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les métiers à travers la littérature

Lequel de ces titres n'est pas une œuvre de Georges Simenon?

Le charretier de la providence
Les charbonniers de la mort
L'horloger d'Everton
L'archiviste
Maigret et le marchand de vin

10 questions
413 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , MétiersCréer un quiz sur cet auteur