AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.13 /5 (sur 373 notes)

Nationalité : Yougoslavie
Né(e) à : Travnic, Autriche-Hongrie , le 09/10/1892
Mort(e) à : Belgrade, Serbie , le 13/03/1975
Biographie :

Ivo Andrić est un écrivain yougoslave.

Né en Bosnie dans une famille croate, il a grandit à Višegrad, dont il rendra célèbre le pont. Il se déclare ensuite serbe après la Seconde guerre mondiale. En octobre 1912, ayant obtenu une bourse de l'Association culturelle croate Napredak, il part en Croatie et s'inscrit à l'université de Zagreb. En 1913, il part à Vienne où il étudie l'Histoire, la philosophie et la littérature.
En juin 1914, il est fait prisonnier par la police austro-hongroise, après l'attentat de Sarajevo en raison de son appartenance à l'organisation terroriste de la Main noire qui a préparé l'assassinat de l'archiduc; il est libéré en mars 1915. Membre du mouvement révolutionnaire Jeune Bosnie, il milite pour le rattachement de la Bosnie à la Serbie.

En 1918 à Belgrade, il devient éditeur et adhère au milieu littéraire de Belgrade, la capitale de la première Yougoslavie. Mais très vite, il se fait remarquer par le gouvernement de Belgrade, qui a une totale confiance en lui, de par son passé de militant dans Jeune Bosnie, ainsi qu'en ses compétences intellectuelles.
En 1921, il débute une carrière de diplomate dans plusieurs capitales européennes (Rome, Paris, Madrid), où il défend avec une grande efficacité les intérêts du royaume de Yougoslavie. Avec un sommet entre 1939 et 1941, lorsque il est nommé ministre plénipotentiaire de la diplomatie à Berlin.

Quand la guerre éclate, et que les Allemands bombardent Belgrade le 6 avril 1941, il refuse de gagner la Suisse, mais rentre à Belgrade où il vit chez son ami, l'avocat Brane Milenković. C'est l'époque où il écrit ses œuvres majeures "La chronique de Travnik" ("Travnička kronika", 1942), puis "Le pont sur la Drina" ("Na Drini ćuprija", 1945).

Après la Libération, il se rallie au régime du maréchal Tito, adhère au parti communiste en 1954 et est élu député à l'Assemblée populaire de Bosnie-Herzégovine, puis à l'Assemblée fédérale de la Yougoslavie. Il continuera de mener ces deux carrières, de diplomate et d'écrivain, jusqu'à sa mort, en 1975.

Ivo Andric a reçu le prix Nobel de littérature en 1961.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Le vendredi 13 juillet 2018, la librairie Charybde (129 rue de Charenton 75012 Paris - www.charybde.fr ) avait la joie de recevoir Emmanuel Ruben pour évoquer les récentes publications de "Le coeur de l'Europe" (éditions La Contre Allée) et de "Terminus Schengen" (éditions le Réalgar), et pour effectuer un parcours au sein de la littérature d'ex-Yougoslavie. Il évoquait Milos Crnjanski, Ivo Andric, Aleksandar Tisma, Danilo Kis, Milorad Pavic et David Albahari, tandis que le librairie Charybde 2 évoquait Faruk Sehic, Miljenko Jergovic et Goran Petrovic. Ceci est l'enregistrement de la première heure de la rencontre.

+ Lire la suite

Citations et extraits (140) Voir plus Ajouter une citation
Bobby_The_Rasta_Lama   20 avril 2020
Le Pont sur la Drina de Ivo Andric
Dès qu'un gouvernement ressent le besoin de promettre par voie d'affiches la paix et la prospérité à ses administrés, il convient de se méfier et d'en attendre tout le contraire.
Commenter  J’apprécie          475
Bookycooky   02 avril 2020
Innocence et châtiment de Ivo Andric
.....il ne regarde plus que les livres alignés derrière les vitres, il imagine tout ce qui peut y être écrit et dessiné, il éprouve déjà de la peine à l'idée de devoir en choisir un, et d'avoir à le demander.Il pense au bonheur qui serait le sien, au poids dont il serait instantanément libéré s'il n'était pas obligé de choisir mais pouvait tranquillement, en toute liberté, fouiller dans les trois armoires et examiner, feuilleter tous les livres. Qu'est donc un seul livre, quand bien même le plus beau, quand on sait qu'il en existe tant de centaines, tant de milliers d'autres? C'est trois ou quatre qu'il faudrait pouvoir prendre afin de ne pas s'angoisser à l'idée d'avoir fini d'un instant à l'autre le seul que l'on ait et de rester sans plus rien à lire.

( Le Livre)
Commenter  J’apprécie          427
Bobby_The_Rasta_Lama   18 avril 2020
Le Pont sur la Drina de Ivo Andric
Les désirs sont comme le vent, il déplacent la poussière d'un endroit à un autre, obscurcissant parfois l'horizon, mais finissent par se calmer et retomber, laissant derrière eux l'éternelle et immuable image du monde.
Commenter  J’apprécie          397
Malaura   07 avril 2013
Contes de la solitude de Ivo Andric
C’est sur ces sentiers que le vent balaie et que la pluie lave et que le soleil infecte et guérit, sur lesquels ne se rencontrent que du bétail martyrisé et des hommes taciturnes au visage sombre, qu’a pris forme ma pensée de la richesse et de la beauté du monde. Là, ignorant et faible et les mains vides, j’ai été heureux jusqu’au vertige, heureux de tout ce qui n’existe pas, ne peut exister, et n’existera jamais.
Commenter  J’apprécie          383
Fabinou7   06 avril 2020
Titanic et autres contes juifs de Bosnie de Ivo Andric
« Les petits hommes que nous appelons « enfants » ont leurs grandes douleurs et leurs longues souffrances.»
Commenter  J’apprécie          320
Malaura   10 avril 2013
Contes de la solitude de Ivo Andric
Aux instants où me fatiguait et m’empoisonnait un monde dans lequel je vivais par un mauvais hasard, lorsque l’horizon s’assombrissait et que vacillait la direction, j’étendais alors pieusement devant moi, tel un tapis de prière, le dur sentier, misérable, sublime, de Višegrad, qui apaise toute douleur et efface toute souffrance, car il les contient toutes en lui et toutes les surplombe.

Commenter  J’apprécie          300
Bookycooky   03 avril 2020
Innocence et châtiment de Ivo Andric
Et là, dans les ténèbres humides, il y avait maintenant, créature surgie d’un autre monde, Smiljka. Immobile, indécise plutôt qu'apeurée, elle promenait sur les garçons le regard que lui donnaient ses grands yeux bleus. Elle pouvait avoir sept-huit ans, mais elle paraissait costaude dans sa robe passée de couleur, râpée dans le bas, qui l’engonçait. Elle se tenait solidement plantée sur ses jambes nues, éraflées bronzées, dans le potelé et la lourdeur rappelaient les pattes d’un jeune chiot. Elle bredouilla quelques mot dont il ressortit qu’elle était à la recherche d’une chèvre égarée.

(La Tour )
Commenter  J’apprécie          280
kielosa   08 février 2018
Soif et autres nouvelles de Ivo Andric
" L'oubli est la mort dénuée d'espérance. "
Commenter  J’apprécie          302
Gwen21   11 août 2014
La Chronique de Travnik de Ivo Andric
Nous n'admettons et n'estimons tout à fait les vertus de quelqu'un que dans la mesure où elles nous apparaissent sous une forme qui convient à nos vues et à nos penchants personnels.
Commenter  J’apprécie          280
Sachenka   01 octobre 2018
La Chronique de Travnik de Ivo Andric
- Le plus grand imbécile n'est pas celui qui ne sait pas lire, mais celui qui pense que tout ce qu'il lit est la vérité.
Commenter  J’apprécie          270

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Avez-vous bien lu ces romans historiques?

Dans les piliers de la terre, de Ken Follett, quelle est la particularité de la statue de la vierge?

elle pleure
elle change de couleur
elle chante
elle s'illumine

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman historique , quizzCréer un quiz sur cet auteur

.. ..