AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.8 /5 (sur 82 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Jac Barron est un self made man, originaire des Deux-Sèvres, en France. À l’âge de 18 ans, il « monte » à Paris pour chercher du travail. Au hasard de ses rencontres, il fait la connaissance de Bertrand Le Page, manager réputé, découvreur notamment d’Axel Bauer et du duo Mylène Farmer et Laurent Boutonnat. Jac a refusé ses propositions de chanter mais ils sont devenus amis. Ce que voulait Jac Barron, c’était écrire, et Le Page l’a fortement soutenu. Aujourd’hui, après avoir repris ses études, dont une année en criminologie, il se réalise brillamment comme écrivain, s’offrant le luxe d’entamer sa carrière par une fascinante trilogie dans laquelle il impose un rythme nerveux et un style sans complexe.

Ajouter des informations
Bibliographie de Jac Barron   (3)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Amnezik666   19 septembre 2012
Trilogie des Pulsions, tome 1 : Les cicatrices de Jac Barron
Il est parfois plus facile de mourir que de vivre. Le suicide est toujours une tentative de vie et non de mort. Se tuer, c’est se libérer de ce qui empêche l’individu de vivre « normalement ». Ce qui échappe toujours à l’entendement général, on dirait ! On croit que le suicidaire veut mourir et blesser son entourage implicitement, en libérant la place que lui-même n’a pas eue : une place neutre. Aujourd’hui, on camisole un suicidaire chimiquement, mais pas pour son bien. Pour sa famille et pour que le corps médical ne se retrouve pas avec un cadavre sur les bras. On en revient toujours à la même question. Et le patient ?
Commenter  J’apprécie          90
Lilou08   28 septembre 2012
Trilogie des Pulsions, tome 1 : Les cicatrices de Jac Barron
Alors, la victime se laisse cerner par les prédateurs. Parfois elle y trouve même un intérêt, une jouissance. Ce qui, bien entendu, fait que le prédateur épuise toute sa perspicacité à utiliser sa proie au maximum. Jusqu’au moment où elle ne devient plus utile. La proie est alors éliminée.

La proie a une limite. Le prédateur n’en a pas. Même mort.

Commenter  J’apprécie          70
akasha580   04 mars 2011
Trilogie des Pulsions, tome 1 : Les cicatrices de Jac Barron
On a tous besoin de penser à quelqu'un pour avoir le courage de rester debout.
Commenter  J’apprécie          80
Amnezik666   14 septembre 2012
Trilogie des Pulsions, tome 1 : Les cicatrices de Jac Barron
Contrairement à l’adage, personnellement, je pense que vouloir n’est pas du tout pouvoir, ni avoir. Vouloir, c’est un rêve. Avoir, c’est le fruit d’un travail. Quant à pouvoir, c’est la capacité à fournir les efforts nécessaires pour qu’il n’y ait pas trop de différence entre les choses « voulues » et les choses « eues ». Dans un monde où l’on pense que tout est dû, ça ne peut faire que du bien !
Commenter  J’apprécie          60
Amnezik666   25 mars 2016
Addictions de Jac Barron
Mais je pourrais être tenté d’assassiner ceux que je considère comme des « pédoclastes ». Je sais que ce terme n’existe pas, mais il signifie littéralement : casseur, briseur d’enfants, contrairement au mot « pédophile » qui veut dire « aimant les enfants ». On croit rêver, non ?
Commenter  J’apprécie          60
PostTenebrasLire   25 octobre 2016
Addictions de Jac Barron
La déchéance qu’est devenue ma vie me répugne, m’écœure. J’y renonce.

Mais je m’y résigne avec bonheur… mon seul et unique sentiment restant.
Commenter  J’apprécie          60
PostTenebrasLire   04 novembre 2016
Addictions de Jac Barron
La société est devenue une telle foire aux effets étourdissants, aux promesses de pacotille, qui tendent à se répéter jusqu’à la folie, une dictature, sous différentes formes.
Commenter  J’apprécie          50
akasha580   04 mars 2011
Trilogie des Pulsions, tome 1 : Les cicatrices de Jac Barron
Le Français devient américain, puissant et lâche. Nous savons que l'inhumain et les culs-bénis sont comme un couple de névrosés. Notre pays vit dans la peur : la bonne aubaine pour nos hommes politiques complètement largués qui l'alimentent ! La France a aussi peur de découvrir son propre visage.
Commenter  J’apprécie          40
Lilou08   23 septembre 2012
Trilogie des Pulsions, tome 1 : Les cicatrices de Jac Barron
Silence.

— Depuis que je suis partie de chez Franck, je me sens mal. J’ai l’impression qu’il ne me sera jamais plus possible de vivre seule. Quelque chose me dérange en moi, je ne peux pas vivre avec moi. J’ai même un mal fou à revenir sur ce divan…
Commenter  J’apprécie          40
PostTenebrasLire   29 octobre 2016
Addictions de Jac Barron
Je n’ai pas de compagne, pas de famille à moi, personne qui ne me retient dans mes envies, personne qui partage mes désirs, mes projets, ma foi, personne qui se soucie de mon travail. Mais, dans un même temps, je réalise que je peux agir à ma guise : manger où je veux, quand je veux, aller voir un film ou des amis… sans avoir de comptes à rendre à qui que ce soit. Je peux accomplir de belles choses, mais aussi, sans équilibre, me montrer destructeur pour les autres et pour moi-même. C’est sur cette frontière que je me positionne aujourd’hui
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Le maître des illusions - Donna Tartt

Dans quel contexte se situe le récit ?

Un cirque
Une entreprise
Une université
Un théâtre

10 questions
108 lecteurs ont répondu
Thème : Le Maître des illusions de Donna TarttCréer un quiz sur cet auteur