AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.62 /5 (sur 366 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Besançon , le 30/07/1972
Biographie :

Jacky Schwartzmann est un écrivain français.

Après un DEUG de philosophie à la faculté des Lettres de Besançon, il décide d’arrêter les études pour se consacrer à l’écriture.

Les petits boulots s’enchaînent : aide éducateur à Planoise, la cité qui l’a vu naître, libraire à Besançon puis à Lyon, barman en bar de nuit et chef de rang au Come Prima de Luxembourg-ville, premier chef de rang dans la rue Mercière, à Lyon, conseiller qualité chez EDF, assistant pour la logistique des chantiers chez Alstom Grid…

Parallèlement, il écrit des romans et remporte en 2003 le concours du premier roman organisé par le Conseil Général du Doubs, qui lui vaut la publication de "Public Enemy" (2003), un roman policier qui dissèque les services secrets et certains circuits financiers.

Jacky Schwartzmann a publié un second roman, "Bad Trip" (2008), chez Hugo et Compagnie. Aidé par Mélanie Manuelian et la compagnie Génération K7, il fait une version théâtre de ce texte, qui a été jouée plusieurs fois à Besançon.

Il collabore également au travail de l’artiste Pierre Fraenckel (Alsachérie) de Mulhouse, pour l’écriture d’une biographie. Il a aussi écrit plusieurs textes de chansons pour le groupe Steno P, à Lyon, et le scénario d’un moyen-métrage, "L’entretien", produit par Regain production.

Il a été en poste dans une multinationale; expérience qui lui a inspiré son roman "Mauvais Coûts" (2016), lauréat du prix de la Page 111.

"Demain c’est loin" (Le Seuil, 2017) a reçu le Prix Transfuge 2017 du meilleur espoir polar, le Prix du roman noir du Festival international du film policier de Beaune et le Prix Amila-Meckert 2018.

son site : http://jackyschwartzmann.blogspot.fr/
page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Jacky-Schwartzmann/51711324198

+ Voir plus
Source : theatredurondpoint.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
? Vous ne savez que choisir dans tout ces coups de c?ur ? Ne vous en faites pas ! Chaque semaine vos libraires vous proposent ici les 3 livres indispensables « la crème de la lecture fouettée acidulée piquantée » en format poche ou grand format ! ? ? ? Pyongyang 1071 de Jacky Schwartzmann aux éditions Paulsen ?? https://www.lagriffenoire.com/1017652-livres----vie-pratique--pyongyang-1071.html ? ? le Mystère Sammy Went de Christian White et Pierre Ménard aux éditions Denoël ?? https://www.lagriffenoire.com/1013994-nouveautes-polar-le-mystere-sammy-went.html ? ? Joyeux Noël !: Histoires à lire au pied du sapin de Collectifs aux éditions Folio ?? https://www.lagriffenoire.com/98717-divers-litterature-joyeux-noel-.html ? ? Au pied du sapin: Contes de Noël de Pirandello, Andersen, Maupassant... de Collectifs aux éditions Folio ?? https://www.lagriffenoire.com/98718-divers-pochoteque-au-pied-du-sapin.html ? ? ? Chinez & découvrez nos livres coups d?coeur dans notre librairie en ligne ? ?? lagriffenoire.com ? ? Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv ? ? Notre Newsletter ?? https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter ? Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel ? ? ? #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #conseillecture #editionspaulsen #editionsdenoël #editionsfolio
+ Lire la suite
Podcasts (1)

Citations et extraits (171) Voir plus Ajouter une citation
Sebthocal   22 novembre 2018
Demain c'est loin de Jacky Schwartzmann
Nous avons trouvé assez facilement la maison de Beynost, qui était au fond d'un lotissement de maisons toutes identiques. Dans les HLM il y a les mêmes apparts et là, visiblement, c'était pareil. En plus grand, avec un jardin et avec un garage, dans lequel on a vite rangé la voiture de police. Dans ce genre d'endroit les gens se connaissent et le moindre pet de travers ameute tout le voisinage, le front contre les carreaux de la cuisine. Les yeux torves, les yeux de gestapistes qui ne veulent de mal à personne, non, qui n'espionnent que pour protéger le territoire. J'étais un peu en mode parano, et stressé avec ça, j ai tout de suite senti dans l'air l'odeur de la droite. Des gens avec des revenus confortables, sans plus, sans ISF, pas totalement réactionnaires mais pas vraiment modernes non plus. Les bons Français, voilà, c'est là qu'ils sont, là qu'ils se retrouvent, là qu'ils se reproduisent. J'ai eu le sentiment d'être dans un parc animalier, dans le zoo de Saint-Martin-la-Plaine avec une seule espèce vivante domiciliée : la classe moyenne. Des gens avec une vie tiède, un bon vieux 12 sur 20 et « peut mieux faire », des gens qui ont peur des pauvres et qui sont impressionnés par les riches. Ils ne feraient pas de mal à une mouche mais ils ne balancent pas la pièce au manouche du feu rouge. Ils trouvent que les Balkany ne sont pas si mauvais que ça et que les socialistes sont trop honnêtes pour être honnêtes. Ils aimeraient bien qu'on offre une direction à la France sans se questionner sur le non-sens de leur propre vie. Plutôt inoffensifs, par ailleurs. On est parvenu à leur faire croire que s'ils sont dans la merde, ce n'est pas à cause de ceux qui ont tout le blé, non, c'est à cause de ceux

qui n'en ont pas du tout. Dingue ! Ils ont gobé ça tout cru. Ils gobent tout, de toute façon. Y en a jamais aucun qui s'est dit : Tiens, je vais aller péter la gueule à ce député, là, qui me prend pour un jambon depuis cinq mandats. Ou : Tiens, ce chef au bureau, qui me sourit en me demandant comment a été mon week-end, gagne cinq fois mon salaire. Leur ennemi a été désigné, il est sale, il vit dans les banlieues, et il est pauvre. Il se goinfre tellement d'allocs que ça gèle les salaires. C'est à cause de lui... Quoi ? . . . Les actionnaires ? Ah non, ça c'est pas pareil, ferme ta bouche et bouge de là. T'es pas content ? T'avais qu'à mieux bosser à l'école. Pis c'est pas de notre faute si tu t'es pas retrouvé dans la bonne couille.



Pages 135-136, Points, 2018.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          651
Sebthocal   21 novembre 2018
Demain c'est loin de Jacky Schwartzmann
Comme ce matin-là, un samedi, dix heures. Juliane Bacardi, ma conseillère financière, voulait me voir. Le mot conseillère était en trop, dans l'intitulé de son poste. En tout cas pour moi. Le seul conseil qu'elle m'avait jamais donné c'était de fermer ma boutique et de trouver un vrai travail. Salope. Je pouvais pas la blairer. C'était une Française ultra Française, de bonne famille, bien élevée, le genre de meuf qui ne dit jamais par contre mais en revanche. Le genre de meuf qui, dans un bar, vous repère tout de suite et vous évite pour se blottir contre des Clément ou des Benoît, inoffensifs et pas drôles. Pas drôle non plus, la Juliane. Quand je l'ai rencontrée au tout début, pour lancer ma boutique, je l'ai joué mec enthousiaste et enjoué. Je lui ai dit que j'avais un nom de juif et une tête d'Arabe mais qu'en fait j'étais normal. Ce genre de vannes, aux Buers, ça faisait marrer tout le monde. Mais dans la presqu'île, pas du tout, et à la Banque Populaire encore moins.



Page 13, Points, 2018.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          640
Sebthocal   20 novembre 2018
Demain c'est loin de Jacky Schwartzmann
Je m'appelle François Feldman, comme l'aut' con. Mais je suis pas chanteur. Et je suis pas juif. Depuis toujours quand je dis mon nom on me demande : « Comme le chanteur?» Quand je suis énervé je réponds : « Pis ta mère, tapette ? » Et quand je suis calme je dis que oui, c'est mon oncle. Là, les gens ne savent plus quoi dire et ils sourient bêtement. Ils sont écrasés par le poids de la célébrité et ils me regardent autrement. Sinon, on me demande souvent si je suis juif. « Feldman, Feldman... c'est juif, non ? » Quand je suis énervé je réponds : « Pis ta mère, tapette ? » Et quand je suis calme je dis que oui, je suis feuj. Gros silence. Les gens n'ont rien contre les juifs mais ils n'aiment pas être avec eux, ils ignorent ce qu'il faut dire ou ne surtout pas dire, ils sont comme des cons et c'est ça qu'ils n'aiment pas : être comme des cons.



Page 11, Points, 2018.
Commenter  J’apprécie          6411
Bookycooky   21 novembre 2018
Mauvais coûts de Jacky Schwartzmann
Dans la vie, les étrangers qui se frottent les uns aux autres pour le boulot ne s’arrêtent jamais pour se dire : « Eh mais, qu’est-ce qu’on fout là, nom de Dieu ? » On a tous envie de faire des pauses et ça nous saoule tous de faire semblant de croire à ce qu’on dit, mais on y va. On se dit que tout ça c’est des conneries et que la vraie vie on la manque et puis un jour on comprend : y a pas de vraie vie. La vraie vie, c’est justement ça : faire semblant de croire à ce qu’on dit, à ce qu’on fait.
Commenter  J’apprécie          402
Bookycooky   21 novembre 2018
Mauvais coûts de Jacky Schwartzmann
C’était nouveau chez Arema, toute notre comptabilité était gérée en Inde. Oui, Monsieur : c’étaient des Indiens avec des noms tout pourris qui enregistraient les factures de nos fournisseurs. Ils ne comprenaient rien à nos contraintes, ils faisaient chier pour une virgule ou un centime et ils ne parlaient pas français. Nous, les Français, on parlait anglais grâce à Google traduction, alors se téléphoner pour s’expliquer, vous imaginez même pas.
Commenter  J’apprécie          370
Pecosa   27 novembre 2018
Pension complète de Jacky Schwartzmann
Les Italiens ont ça, ce truc. Ils ont inventé la Mafia, ils ont inventé Berlusconi, et pourtant on les adore. C'est parce qu'ils sont la quintessence de l'homme, ils sont la drague, ils sont le sourire, ils sont drôles et ils roulent dans des cabriolets rouges sans mettre la ceinture. La vérité, c'est que les Italiens sont des types extra.
Commenter  J’apprécie          302
Pecosa   05 juillet 2018
Demain c'est loin de Jacky Schwartzmann
Ensuite on a exploré le king size, comme des steaks dans une poêle on était; et d'un côté, et de l'autre, et je te retourne et tu cuis. Je me suis pris au jeu, j'étais excité à fond, je me disais même que j'aimerais bien revenir voir Brigitte de temps en temps quand, d'un coup, le tue-l'amour s'est produit. Brigitte s'est mise à quatre pattes pour que je la prenne en levrette et j'ai découvert qu'elle avait le visage de Johnny Hallyday tatoué dans le dos. En énorme. Un putain de poster, c'était. Mais bon, je n'étais pas là pour faire la fine bouche, je me suis exécuté et j'ai pris Brigitte par les hanches comme on prend un chariot à Carrefour. Je l'ai secouée, car c'était ce qu'elle voulait, mais ce bon vieux Johnny s'est mis à vivre, à bouger, sa bouche remuait sur la peau de Brigitte. Plus je la besognais, plus Johnny avait des trucs à me dire. Il disait: "Qu'est-ce que tu fous là, grand?"
Commenter  J’apprécie          299
koalas   18 novembre 2018
Mauvais coûts de Jacky Schwartzmann
Lundi, salle Van Gogh. Mes collègues acheteurs et moi-même étions alignés comme les chipolatas tièdes d'un barbecue raté. Itsuka, la merguez suprême, faisait fumer Power Point. Elle était debout derrière son Dell, le regard sur le mur de projection et les doigts sur le clavier, aussi concentrée et déjantée que les gars de Daft Punk pendant un live.
Commenter  J’apprécie          243
Pecosa   05 juillet 2018
Demain c'est loin de Jacky Schwartzmann
Ce que je déteste chez les coiffeurs normaux, c'est qu'ils se sentent obligés de faire la conversation, à croire qu'il y a une matière dédiée à ça au CAP.
Commenter  J’apprécie          2311
nameless   06 mai 2020
Mauvais coûts de Jacky Schwartzmann
Les gens qui pensent que le bon sens devrait gouverner sont dangereux parce qu’ils croient qu’il n’y a qu’un bon sens et que c’est le leur. Il faut se méfier des gens qui ne veulent que notre bien, parce qu’ils ne le connaissent pas, notre bien. Ils estiment que leur vision du bien est la seule possible et ils pensent que ceux qui essaient d’en imposer une autre sont des terroristes.
Commenter  J’apprécie          212
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

quyz ou quiz ?

Qu'est-ce qu'on s'ennuie à l'hôpital quand on doit subir une

dyalise
dialyse
dialise

11 questions
37 lecteurs ont répondu
Thèmes : vocabulaire , mots , lettre , langue française , humourCréer un quiz sur cet auteur
.. ..