AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.73/5 (sur 279 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 22/03/1931
Mort(e) à : Paris , le 15/08/2017
Biographie :

Jacqueline Monsigny (pseudonyme de Jacqueline Rollet) est une romancière, scénariste, actrice et animatrice de télévision. Elle est l'épouse du comédien américain Edward Meeks.

Romancière, scénariste ayant eu une carrière de comédienne, présentatrice, productrice d’émissions à la télévision. Études secondaires. Prépare une licence d’histoire. S’inscrit aux cours de Tania Balachova. Joue au théâtre dans de nombreuses pièces.

Parallèlement, elle mène une carrière à la télévision. Participe à toutes les formes d’émissions (environ 1 000) aussi bien dramatiques, en direct, variétés, reportages, émissions sportives, même médicales ! Jeux, interviews, cirque, téléfilms, etc.

En 1968, Jacqueline Monsigny écrit son premier roman historique, à la suite d’un chômage forcé, lors des évènements de Mai 68. Depuis 1970,elle se consacre totalement à l'écriture.

Jacqueline Monsigny, écrivain traduit dans 22 pays, est l'auteur de nombreux romans et biographies dont Les Filles du tsar et Chère princesse Grace, aux éditions Michel Lafon.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Jacqueline Monsigny   (40)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Jacqueline Monsigny


Citations et extraits (52) Voir plus Ajouter une citation
Comme chaque soir à la même heure, la Pieuvre Noire faisait retentir un long sifflement. C'était une sorte d'appel lancinant, impératif, presque amoureux pour les mâles des environs. trois fois par jour, le même cri sortait des entrailles du monstre.
[...]
Depuis trente-sept ans, Mike travaillait à l'intérieur de la "Pieuvre Noire", la fonderie de Pontiac. Lieu mythique ainsi nommé par les hommes en raison de sa forme: une énorme masse sombre, dont les gigantesques tuyaux d'aération partaient du cœur du bâtiment , comme les bras d'un poulpe géant.
Commenter  J’apprécie          110
Dans les studios, les spécialistes savent qu'il faut créer des stars. Seules celles-ci remplissent les salles. Les productions lancent des slogans. MGM annonce "More stars than there are in heaven" - plus d'étoiles qu'il y en a au ciel.
Paramount crie : "Famous players in famous plays."
Commenter  J’apprécie          90
Ce roman à tendance "terroir" se déroule dans ma région à 15 km de chez moi plus précisément donc comment ne pas trouver d'attrait à cette histoire.

Au 18e siècle - Noémie est une maitresse femme, pleine d'ambition et de réussite, malgré les embuches qu'elle rencontre elle fait son bonhomme de chemin et quel chemin.

Un espoir pour les femmes, une révolution ... J'ai relu ce titre avec plaisir, la suite au prochain tome
Commenter  J’apprécie          82
Sans avoir la moindre idée de l'accord diabolique venant d'être conclu, Harald r et Zelma embarquent un beau matin de ce superbe misseri d'été sur le Long Serpent.
"Yul! Yul! Yul!"
Sur les quais, le peuple crie son enthousiasme. Le roi de mer repart. Il reviendra les caisses pleines de victuailles et de trésor.
A la poupe du Knörr, Zelma, ses longs cheveux blonds au vent, s'appuie contre la crinière noire de Sigürör. De ses yeux turquoises rendus plus verts par les reflets de la mer, elle regarde la côte ciselée du fjord s'éloigner.
Ressentant soudain un pincement au cœur, Zelma, les larmes aux yeux, a la brusque impression qu'elle ne reviendra jamais dans son pays viking.
Commenter  J’apprécie          40
On n’a pas le droit de juger les gens sans les connaître vraiment !
Commenter  J’apprécie          60
Maladie de l'âme ! C'est pire que les blessures du corps, la signora Valentina peut seule se guérir, il faut qu'elle le décide, mais si elle ne le veut pas, la science est impuissante ! ....
Commenter  J’apprécie          40
Don Ramon répugnait à la mission que lui avait confiée son maître ; pourtant, en serviteur fidèle, il sonna la cloche du couvent des clarisses peu après le lever du soleil.
– Je dois voir la señora Trinita Orlando !
– Impossible, Señor, vous êtes devant un couvent de saintes dames et notre règle très stricte vous empêche...
Don Ramon interrompit le discours de la tourière.
– Sur ordre de Sa Majesté le roi, vous m'ouvrez, ma sœur, ou je fais défoncer la porte par la garde.
Commenter  J’apprécie          30
- Et puis quoi encore ? Pour le coup, j'aurais l'air d'un Yankee. Pas question, petiote ! Mon pilon et moi on va très bien ensemble. Non mais, en v'là-t'y des idées, un Yankee ! C'étions tous des sauvages là-bas. Tes biaux invités y m'prendront tel que j'suis ou pas du tout !
Commenter  J’apprécie          30
Il n'y avait plus un objet d'art, pas une seule toile. Les Boudin, Monet, Manet, Sisley, Courbet, Jongkind que les allemands n'avaient jamais trouvés s'étaient tous consumés sous la paille.
Commenter  J’apprécie          30
Je ne connaissais pas du tout ce personnage, qui a pourtant bien existé. J'ai été ravie de le suivre tout au long de sa passionnante vie.
Au gré des rencontres, Lorenzo forge son caractère. Entre les hauts et les bas, sa vie est une mine d'or en matière d'information historique. Et puis quel plaisir de lire Jacqueline Monsigny. Elle arrive à nous emmener avec elle dans l'histoire.
C'est vraiment un excellent roman historique qui donne envie de se plonger dans les oeuvres de Mozart !!!
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Jacqueline Monsigny (287)Voir plus

Quiz Voir plus

Albert Camus ou Jean-Paul Sartre ?

La nausée ?

Albert Camus
Jean-Paul Sartre

10 questions
65 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..