AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Citations de Jacqueline Sheehan (31)


Je n’ai pas l’intention de discuter de ma vie sexuelle, qui se porte très bien, je te remercie. Je me permets seulement de te donner quelques conseils, même si tu n’as rien demandé. Dans trois semaines, tu ne pourras plus profiter de ma sagesse quotidienne.
Commenter  J’apprécie          00
J’aurais aimé vivre à une époque où les gens se rencontrent encore en vrai, et non par le biais d’algorithmes.
Commenter  J’apprécie          00
Elle rêvait de se glisser dans un bain avec un bon livre. Elle fit courir son index sur le dos d’un ouvrage. Elle imaginait un avenir où elle flânerait dans les rayons de Longfellow Books, cette librairie de Portland qu’elle aimait tant.
Commenter  J’apprécie          00
Elle ne supporterait pas de voir la fillette arrachée à ce foyer aimant et passer de mains en mains, jusqu’à disparaître dans un tunnel étroit. Elle avait vu trop d’enfants perdus dans le système.
Commenter  J’apprécie          00
Elle n’a pas la notion du temps à son âge. Elle peut très bien avoir vécu deux ans comme deux semaines avec Emma Gilbert. Dans les deux cas, pour Hayley, c’est une éternité.
Commenter  J’apprécie          00
Beaucoup d’enfants avaient des secrets, et le rôle de Delia était de gagner leur confiance pour qu’ils les partagent avec elle. Elle s’arrêta sur le parking d’un magasin d’alimentation près du pont.
Commenter  J’apprécie          00
Grâce à mon métier de médecin, j’ai appris à ne pas montrer quand je suis bouleversé par mes erreurs. Comme en ce moment. Comme le jour où je suis entré dans ce café et que je t’ai vue. Une partie de moi voulait s’enfuir à toutes jambes, mais l’autre était tellement heureuse de te voir…
Commenter  J’apprécie          00
Delia ne devrait-elle pas cesser de faire semblant de rester en surface alors qu’au fond d’elle, ses émotions déclenchaient un séisme ? Pouvaient-ils vraiment reprendre là où ils en étaient restés, alors qu’il avait laissé Delia orpheline, sur les ruines d’un incendie, pour aller vivre à l’autre bout du continent ?
Commenter  J’apprécie          00
Toute première rencontre comportait des règles, que les sites en ligne comme Match.com ne manquaient pas de rappeler. Le rendez-vous devait se dérouler dans un lieu public, comme si l’un ou l’autre pouvait se révéler dangereux et que l’espace du café leur offrait une protection.
Commenter  J’apprécie          00
C’est ce qui rend les tigres si dangereux. On ne les entend pas venir.
Commenter  J’apprécie          00
Cette femme avait déjà créé un lien avec la fillette. Erica se rendit dans la cuisine et revint avec une boîte de Friskies et un petit bol rouge. Elle arracha l’opercule avec un crissement qui alerta aussitôt le félin, aux oreilles dressées.
Commenter  J’apprécie          00
Toutes les occasions sont bonnes. Ma fille n’apprécie pas la marche autant que nous, mais on a réussi à la convaincre. Je disais justement à Hayley qu’on pourrait faire une promenade et aller pique-niquer.
Commenter  J’apprécie          00
Elle avait passé son enfance à guetter le moindre changement d’humeur chez son père, qui le transformerait en un homme terrifié, et terrifiant, très loin de son vrai père. Protéger sa petite sœur de la paranoïa était naturel. Après l’incendie, son rôle était de veiller sur J Bird. Mais aujourd’hui, pouvait-elle enfin se libérer de cette contrainte?
Commenter  J’apprécie          00
La première année, Delia avait utilisé de la levure industrielle, avant d’apprendre à la fabriquer elle-même. Elle avait rapidement compris le cycle de vie de cette matière vivante, qui s’alimentait directement dans l’atmosphère, se nourrissant des molécules d’air salé, de l’humidité riche en fer de la pluie, et respirait. Tout cela formait une levure naturelle. Elle laissa les organismes évoluer dans la farine et l’air humide de l’Atlantique, et avec les renvois occasionnels de Baxter, c’était toute une vie micro-organique qui tourbillonnait dans leur cuisine. Quand elle restait silencieuse, fenêtres fermées et musique éteinte, elle entendait l’infime exhalaison de la fermentation.
Commenter  J’apprécie          00
Ce soir, le chef était Philip, un
homme qui ne reconnaîtrait pas l’amour, même si on lui fourrait sous le nez. Il
ne s’agit pas seulement de compétences. Ici, l’ingrédient principal, c’est le
transfert d’énergie.
Commenter  J’apprécie          00
Les gros chiens menaient une existence intense, mais courte.
Se pourrait-il, se demandait Juniper, que son chien soit capable de transmettre
son ADN, que Baxter trouve une charmante femelle à son goût, et qu’au moment
approprié, le couple à quatre pattes engendre une portée de chiots ?
Commenter  J’apprécie          00
Ce qu’elle craignait, c’était la rancœur, ce sentiment inavouable, que personne ne devrait ressentir. Certains jours, elle se sentait étouffer, et ne parvenait pas à se débarrasser de ce mélange d’amour et de ressentiment. Cette combinaison inappropriée lui serrait le cœur comme du bœuf séché. Il lui arrivait d’être jalouse de sa petite sœur, c’était insupportable. Elle était prête à tout pour évacuer cette médiocrité latente.
Commenter  J’apprécie          00
Delia aurait tant aimé être plus insouciante, et ne pas devenir adulte si tôt, à la mort de ses parents. Elle rêvait de ressembler davantage à Juniper : avoir des lèvres parfaites qui ne gerçaient pas en hiver ; être à l’aise avec les hommes ; danser quand elle en avait envie, même dans la boulangerie, avec son grand tablier blanc.
Commenter  J’apprécie          00
Quel est le risque d’être schizophrène lorsque l’un de vos parents l’est ? Delia connaissait les statistiques par cœur. Elle le savait depuis qu’elle avait suivi des cours de psychopathologie à l’âge de vingt ans. Treize pour cent. Juniper et elle avaient treize pour cent de chance de porter un chapeau en aluminium pour se protéger des ondes radio.
Commenter  J’apprécie          00
Pire, la tyrannie des hallucinations de leur père faisait d’elles les otages des envahisseurs, que lui seul pouvait détecter. Et les témoins des terribles remords de leur père. Dès qu’il prenait son traitement, il se rendait compte avec stupeur de la gravité de sa maladie. Les crises et les médicaments se liguaient pour l’empêcher d’écrire. Lorsqu’il était aux prises avec ses démons, il en résultait une logorrhée de phrases incomplètes et incohérentes.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Jacqueline Sheehan (24)Voir plus

Quiz Voir plus

Les figures de style dans la littérature

"Adieu veaux, vaches, cochons, couvée" Quelle figure ici utilisée par La Fontaine et marquée par la juxtaposition de mots vise généralement à donner du rythme à la phrase ou à mettre en valeur l'abondance.

L'allitération
L'énumération
L'anacoluthe
L'anaphore

10 questions
751 lecteurs ont répondu
Thème : Les figures de style de Henri SuhamyCréer un quiz sur cet auteur

{* *}