AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.09 /5 (sur 379 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 06/06/1942
Biographie :

Jacques Abeille est poète, romancier et nouvelliste, un des derniers représentants du surréalisme en France.

Il écrit aussi sous le nom de Bartelby ou de Léo Barthe des romans érotiques.

Orphelin en 1944, il est recueilli par un oncle haut fonctionnaire dont il suit les pérégrinations à travers la France jusqu'à l'été 1959, où il débarque à Bordeaux venant de Guadeloupe.

Il fait des études supérieures de psychologie, philosophie et littérature; pour finir professeur agrégé d'arts plastiques. Il achève sa carrière dans un lycée de Bordeaux.

Il découvre le surréalisme et intervient dans la revue La Brèche. Il est membre du groupe surréaliste bordelais Parapluycha.

Peintre autodidacte, il fréquente le peintre érotique Pierre Molinier.

Son chef d’œuvre est "Le Cycle des contrées" (Prix Wepler 2010), gigantesque fresque commencée en 1982 (après moult péripéties pour la publication du premier volume, Les Jardins statutaires).

Marié et père de trois enfants, il vit à Bordeaux.

Ci-après, un entretien très riche avec Jacques Abeille, autour de son oeuvre : http://bibliobs.nouvelobs.com/romans/20111117.OBS4761/en-france-on-condamne-l-imagination.html
+ Voir plus
Source : http://www.lelitteraire.com/ et http://nouvellerevuemoderne.free.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Maison de la poésie (10 nov 2017) - Texte et Lecture de Jean-Philippe Domecq, extrait du Dictionnaire des mots en trop (dirigé par Belinda Cannone et Christian Doumet, éd. Thierry Marchaisse, parution novembre 2017). Le Dictionnaire des mots en trop : Comment ? s?entend-on déjà reprocher, des mots en trop ? Mais les mots, on en manquerait plutôt. Et pourtant. Ame, artiste, coach, communauté? ils sont légion ceux qui éveillent notre résistance intime à tout ce qu?ils charrient d?affects, d?idéologie, de pseudo-concepts ? notre résistance mais pas celle du voisin ! ? Quarante-quatre écrivains explorent ici les raisons pour lesquelles ils renâclent devant certains mots, et leurs réflexions critiques témoignent autant d?un état de la langue que des poétiques et des enjeux de notre temps. Une expérience littéraire qui vient compléter, en l?inversant, celle du Dictionnaire des mots manquants. Auteurs : Malek Abbou, Jacques Abeille, Mohamed Aïssaoui, Jacques Ancet, Marie-Louise Audiberti, Michèle Audin, Olivier Barbarant, Marcel Bénabou, Jean Blot, Jean-Claude Bologne, François Bordes, Lucile Bordes, Mathieu Brosseau, Belinda Cannone, Béatrice Commengé, Thibault Ulysse Comte, Seyhmus Dagtekin, Louis-Philippe Dalembert, Remi David, Erwan Desplanques, Jean-Philippe Domecq, Christian Doumet, Renaud Ego, Eric Faye, Caryl Férey, Michaël Ferrier, Philippe Garnier, Simonetta Greggio, Cécile Guilbert, Hubert Haddad, Isabelle Jarry, Cécile Ladjali, , Marie-Hélène Lafon, Sylvie Lainé, Frank Lanot, Fabrice Lardreau, Mathieu Larnaudie, Linda Lê, Guy le Gaufey, Jérôme Meizoz, Christine Montalbetti, Christophe Pradeau, Marlène Soreda, Abdourahman A. Waberi. http://www.editions-marchaisse.fr/catalogue-dictionnaire-des-mots-en-trop

+ Lire la suite
Podcasts (4) Voir tous


Citations et extraits (209) Voir plus Ajouter une citation
Jacques Abeille
Alfaric   17 septembre 2016
Jacques Abeille
On a le droit d’avoir de l’imagination si on est sud-américain, si on est irlandais, tchèque. On trouve partout des amateurs d’«Alice au pays des merveilles» ou des «Voyages de Gulliver». Mais l’écrivain français doit être vraisemblable. Tous, même les plus grands, doivent passer par cette contrainte, et il est inadmissible d’y échapper. Je m’insurge contre ça.
Commenter  J’apprécie          341
Malaura   18 mai 2013
Les barbares de Jacques Abeille
En un instant je passai du sentiment d’avoir tout perdu à un chaleureux et vivifiant élan de foi dans le renouvellement incessant de la vie qui exige, contre toute vraisemblance, que ce qui en un moment fut consumé en un autre moment reverdisse dans sa fraîcheur native.

Le temps lui-même n’est peut-être pas autre chose que ce profond et fécond ressac de consomptions et de résurrections dont sont comptables nos fragiles tâtonnements.

Commenter  J’apprécie          310
Erik35   01 décembre 2020
Le cycle des contrées, tome 3 : La clef des ombres de Jacques Abeille
- Au fond, le travail vous transforme.»

Brice soupire, avec sérieux.

«Au fond... Le travail fait de l'homme un travailleur, voilà ce que je dirais.

- Rien de plus ?

Je ne sais pas.»
Commenter  J’apprécie          60
claudeparis   06 août 2015
Les Jardins statuaires de Jacques Abeille
Ne t'est-il jamais arrivé de découvrir quelque chose de très beau, et, soudain, de souffrir très fort, et si vite que tu t'en aperçois à peine, parce que ce fragment de beauté que tu contemples, tu devrais le partager avec quelqu'un et qu'il n'y a que l'absence ?
Commenter  J’apprécie          230
le_chartreux   29 novembre 2020
Le veilleur du jour de Jacques Abeille
Les intellectuels et, en particulier, les enseignants auraient grand tort de se croire plus d'importance qu'ils en ont effectivement. S'ils étaient importants, c'est-à-dire s'ils menaçaient réellement l'ordre établi, l'État qui les emploie commencerait par les acheter. Car, paradoxalement, le moyen le plus économique de neutraliser un adversaire encombrant, c'est encore de le payer.



Page 227 (édition LE TRIPODE)
Commenter  J’apprécie          50
Ichirin-No-Hana   01 septembre 2018
Le veilleur du jour de Jacques Abeille
"Vous ne lisez plus ?" demanda la marchande en le scrutant.

Il sursauta comme si elle l'avait pris en défaut.

"Ne craignez point, poursuivit-elle, que je prenne ombrage de votre rêverie. Il n'y a pas de meilleurs lecteurs que les rêveurs.

- Ils sont inattentifs, pourtant.

- Que non point ; mon métier m'a accoutumée à les reconnaître ; eux seuls savent faire fleurir comme il convient les virtualités de l'écrit. Ce qui est écrit à besoin d'être déplié et c'est tout un art que de donner leurs aises aux mots ; aux lieu de faire effet, il faut s'abandonner, vous comprenez ?
Commenter  J’apprécie          200
fanfanouche24   15 décembre 2018
Il n'y a pas de meilleur ami qu'un livre de Jacques Abeille
Changer de vie, changer la vie ? - Alain Miquel



Il y a tant de livres, neufs, soldés, d'occasion, tant de vies possibles dont il s'agit de guérir. Il reste toujours un livre de papier essentiel à découvrir et à tenir entre les mains. Il y a tant d'inconnu dans une vie et dans un livre à déchiffrer qu'il reste toujours une énigme sur laquelle délicieusement buter. (p. 141)
Commenter  J’apprécie          200
fanfanouche24   16 décembre 2018
Il n'y a pas de meilleur ami qu'un livre de Jacques Abeille
Livres de papier de Marie Huot



Les livres ont toujours été mes cabanes dans les arbres. J'y monte, je retire l'échelle, j'habite là, je suis au monde, au présent.

On le sait, un livre ouvert posé sur une tête est déjà un petit toit. (p. 88)
Commenter  J’apprécie          200
fanfanouche24   15 décembre 2018
Il n'y a pas de meilleur ami qu'un livre de Jacques Abeille
Livres, je vous salue ! d'Alain Roussel



Je viens ici vous rendre hommage pour m'avoir aidé à vivre, appris à rêver et à penser, et sans doute à aimer, car l'amour s'invente d'abord dans la langue, avant même le premier baiser. (p. 152)
Commenter  J’apprécie          200
Erik35   22 décembre 2017
Fins de carrière de Jacques Abeille
Sa femme s'inquiéta de lui voir certains jours un air de si profonde hébétude et il la mit au fait de ses voyages. Elle souffrit un peu en apprenant que certaines nuit il s'éloignait tant des siens, mais elle savait qu'il n'y avait pas d'amour qui ne soit mêlé d'une pointe d'amertume et jugea avec sagesse que cette étrangeté n'était pas le pire défaut qu'on pût trouver chez un homme.
Commenter  J’apprécie          190

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..