AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.4 /5 (sur 40 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Avignon , le 25/02/1942
Biographie :

Il a enseigné le cinéma et l’esthétique de l’image à l’Université depuis 1970 : à Paris-1 (U.F.R. d’Arts plastiques et sciences de l’art, 1970-76), à Paris-3 (U.F.R. d’études cinématographiques, 1970-2008), à Lyon-2 (U.F.R. de Sciences des langages et de l’expression, 1976-83).

Jacques Aumont a également enseigné à Berkeley, Madison, Iowa City, Nijmegen, Lisbonne. Il est actuellement professeur à l’Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris-3), directeur d’études à l’E.H.E.S.S et professeur à l’École nationale supérieure des Beaux-arts de Paris.

Né sous le signe du cheval et celui des poissons, a fait des études dites « scientifiques » (c'est-à-dire vouées à l'utile). S'est empressé de n'en rien faire, et de devenir ce personnage hautement inutile : un critique de cinéma. A fini par retrouver un rapport possible entre le désir et l'ancrage social en devenant universitaire, ce qu'il a été, à des titres et en des lieux divers, pendant pas loin de quarante ans. Est maintenant professeur émérite, ce qui signifie en bon français qu'il a pris sa retraite.
A eu la chance de pouvoir profiter de la liberté qui était, jusqu'il y a peu, celle des universitaires, pour suivre des pistes de recherche qui l'amusaient, sans se soucier de leur conformité aux normes bibliométriques.
Se méfie comme de la peste (pour en avoir pratiqué certains) des grands dogmes et des « grandes théories ». Prétend faire plutôt ce qu'il appelle de l'analyse d'image, en partant du principe que les images sont un des grands vecteurs de pensée dont nous disposons, et qu'il faut les traiter comme telles en les prenant au sérieux jusqu'au bout.
+ Voir plus
Source : http://www.pol-editeur.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Jacques Aumont, L'Absence, l'Oubli.
Podcasts (2) Voir tous

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
charlit21   23 mai 2020
Montage Eisenstein (Collection Ça-cinéma) de Jacques Aumont
[Les livres d'Eisenstein parus en français faisaient découvrir] cette personnalité complexe, hésitant entre esthétisme et engagement politique, vouée à l'obéissance à un père (de préférence sévère), mais se comportant comme un tyran envers ses collaborateurs, semblant avoir refoulé si parfaitement sa sexualité que la jouissance lui venait par le travail (donc en permanence).

(p. 9)
Commenter  J’apprécie          20
Cielvariable   23 janvier 2019
Le cinéma et la mise en scène de Jacques Aumont
Vous avez dit :

Mise en scène ?

En mai 1981 se produisit, en France, un événement étrange et comique, mais dont la valeur de symptôme n’échappa à personne. Valéry Giscard d’Estaing, président de la République sortant, battu par François Mitterrand et voulant faire aux Français des adieux publics, s’adressa à eux à la télévision. Le dispositif adopté était simple : assis face à la caméra, le président disait, les yeux dans nos yeux, le texte de son allocution, baissant seulement parfois le regard pour consulter ses notes. Cadré d’abord à la poitrine, il arrivait peu à peu en gros plan, puis, au moment de l’exorde final, le cadre s’élargissait d’un coup de zoom, et on le découvrait assis derrière une table sur laquelle on apercevait les micros, les feuillets écrits de sa main, et un petit bouquet de fleurs bleues, blanches et rouges. Giscard se tut un instant, toujours fixant la caméra et le téléspectateur, puis dit sobrement : « au revoir », se leva, sortit du champ par la gauche et vers le fond. Cette sortie, en soi, était déjà étonnante, puisqu’elle obligeait l’homme politique à nous tourner le dos. Mais en outre, après son départ, la caméra continua de cadrer la table, le siège, le bouquet de fleurs et les micros, tandis que retentissait l’hymne national, durant près d’une demi-minute – durée en soi brève, mais, dans les circonstances, interminable. Cette sortie fut abondamment commentée dans les médias, chacun se demandant si ce champ et cette chaise vides étaient intentionnels et à lire symboliquement, s’il fallait y voir le geste de sabotage d’un technicien résolu à ridiculiser le président sortant, ou simplement un accident, dû à l’insuffisante préparation de l’émission.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Epokhe   19 octobre 2012
Amnésies. Fictions du cinéma d'après Jean-Luc Godard de Jacques Aumont
Le temps est ce dont nous voudrions nous protéger, mais contre quoi il n’existe pour le Dasein aucune armure (sauf l’art) ; l’instant est la pointe acérée selon laquelle le Temps perce toutes nos défenses […] Le cinéma-art [incarne] l’essentielle pression, l’insistance ou l’instance de l’à-venir dans le présent.
Commenter  J’apprécie          10
Dexterette   11 novembre 2012
Esthétique du film de Jacques Aumont
Un film, on le sait, est constitué par un très grand nombre d'images fixes, appelées photogrammes, et disposées à la suite sur une pellicule transparente; cette pellicule, passant selon un certain rythme dans un projecteur, donne naissance à une image très agrandie et mouvante.
Commenter  J’apprécie          00
Epokhe   19 octobre 2012
Amnésies. Fictions du cinéma d'après Jean-Luc Godard de Jacques Aumont
L’image bat, c’est trop évident, comme un cœur, par diastole-systole […] le rythme est l’être même de la forme, son essence – et n’a rien à voir avec la simple et carcérale scansion, avec la mesure, dont la nature est d’être prévisible.
Commenter  J’apprécie          00
Dexterette   18 octobre 2012
L'analyse des films de Jacques Aumont
L'analyse de films n'est pas une activité absolument nouvelle, loin de là.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Sale temps !

Poème de Pierre Corneille

Orage, Oh désespoir !
Orage et désespoir !
Ô rage ! ô désespoir !

12 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , fables , littérature , films , chanson françaiseCréer un quiz sur cet auteur