AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.67 /5 (sur 26 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 25/06/1954
Biographie :

Jacques Drillon est un journaliste français, conférencier, récitant, directeur artistique d'enregistrements.

Jacques Drillon est professeur de stylistique à l’université Paris-VIII et critique musical au Nouvel Observateur. Il a notamment publié Traité de la ponctuation française (Gallimard, 1991), De la musique (Gallimard, 1998) et Propos sur l’imparfait (Zulma, 1999).
En 1978, il fonde avec Louis Dandrel le Monde de la musique. Entre 1982 et 1984, il est chef de service dans cette revue.

En 1981, il prend la succession de Maurice Fleuret à la rubrique musique classique du Nouvel Observateur, fonction qu'il occupe encore aujourd'hui. Il publie occasionnellement des critiques littéraires et cinématographiques.

Entre 1995 et 1997, il fonde et dirige la revue mensuelle Symphonia.

Il collabore à divers journaux et revues : Le Monde, Le Figaro, Libération, Diapason, Harmonie, la NRF, Théodore Balmoral...

Il prend en juillet 2003 la succession de Robert Scipion, au Nouvel Observateur, à la rubrique Mots croisés, tout en poursuivant sa collaboration journalistique. De septembre 2007 à juin 2008, il lit un début de livre différent chaque jour, en vidéo sur BibliObs.com.
+ Voir plus
Source : http://www.zulma.f
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo

[Euréka]
Olivier BARROT, "incrusté" dans un décor de baignoire, présente "Euréka", le livre de Jacques DRILLON.
Podcast (1)


Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Jacques Drillon
dechosal   21 août 2020
Jacques Drillon
Les joies de la campagne.

Maintenant, pour porter ses déchets à la déchetterie (nommée « déchèterie »), il faut un badge, qui donne droit à un nombre fixe de dépôts (18 m3 par an, effectués par le titulaire ou deux autres personnes nommément désignées).

Il faut prendre rendez-vous. En ligne.

Pour prendre un rendez-vous (qu’on ne peut pas obtenir pour le jour même), il faut se connecter, donner toutes ses coordonnées, dire ce qu’on apporte comme déchets (déchets dangereux, incinérables, mobiliers, électroniques…), donner son numéro de badge, ouvrir un compte avec adresse mel, et mot de passe de 8 caractères minimum. Le jour du rendez-vous, il faut se présenter avec l’attestation de prise de rendez-vous, une pièce d’identité, un justificatif de domicile de moins d’un an, et sa carte d’accès en déchetterie. Il faut trier au préalable ses déchets par catégorie.

Tout jeter dans la forêt devient éminemment tentant.
Commenter  J’apprécie          3712
Jacques Drillon
dechosal   18 septembre 2020
Jacques Drillon
Un Français sur deux souhaite le rétablissement de la peine de mort. Commençons par lui.
Commenter  J’apprécie          162
gouelan   27 mars 2016
Traité de la ponctuation française de Jacques Drillon
Malgré son inconstance, elle est capable de tout. Du moins le croit-on : il s'est trouvé des écrivains pour réclamer l'instauration d'un signe supplémentaire, qui aurait complété les points d'exclamation, d'interrogation et de suspension : le "point d'ironie ". Il s'en trouve encore, Dieu merci, pour penser que l'ironie est dans la phrase et non dans le signe qui la clôt.
Commenter  J’apprécie          90
Jacques Drillon
dechosal   10 juillet 2020
Jacques Drillon
Alerte coronavirus. Cet été, les sauveteurs n’auront pas le droit de pratiquer le bouche à bouche.
Commenter  J’apprécie          80
soltan   20 mai 2013
Six érotiques plus un de Jacques Drillon
Fanny a écarté les jambes. Fanny s'est offerte. Prenez-moi, monsieur, pense-t-elle. Elle entend la respiration du pompier tout près d'elle. Monsieur le Noir, enfoncez votre queue en moi. [...]

Elle est entièrement pleine. Fanny est emplie d'un sexe de pompier noir qui l'a prise par-derrière et va la faire jouir.

L'émerveillement lui fait pousser un soupir, et ouvrir les yeux.

Devant elle, un calendrier. Un chat blanc, dans un panier, les yeux roses. [...] A chaque coup du Noir, elle lit une ligne, un nom :

[...]Saint Marius a les fesses dures, mais saint Sébastien les écarte avec force et lui lèche le trou de balle : fort remugle de merde. Saint Rodrigue meurt d'infarctus extatique dans les bras de sainte Mathilde : son foutre continue de couler et d'imprégner le drap. Sainte Louise le remarque et demande la permission d'y frotter son nez rose. [...]

Fanny jouit.
Commenter  J’apprécie          20
Kakino   19 avril 2014
Face à face de Jacques Drillon
Inadmissibles croisements de l'ordre des choses. Foutus chiasmes. Quel est l'ordre des choses ? A la fin du livre de Proust, le jeune Narrateur peut commencer à écrire : il est armé. Antoine était au début de sa Recherche, et il avait déjà fini.
Commenter  J’apprécie          30
Kakino   19 avril 2014
Face à face de Jacques Drillon
La question des "rapports de forces" nous a beaucoup occupés, lui et moi, bien que nous en ayons fort peu parlé. Pour lui, les êtres humains devaient éviter d'avoir entre eux des rapports de forces. Pour moi chaque être humain possède une certaine force, et mettre deux humains en présence, c'est mettre leurs forces en rapport, sans préjudice de l'emploi qui en est fait. Nous ne divergions que sur un point de vocabulaire, en somme : la manière d'interpréter cette locution.

En réalité, ce désaccord était plus profond, et tenait à nos deux manières de concevoir l'Autre. Je le voyais comme un ennemi en puissance, lui comme un ami potentiel.
Commenter  J’apprécie          20
pgremaud   20 mai 2020
Je veux de Jacques Drillon
Je veux que les professeurs, de mathématiques ou de trombone à coulisse, enseignent à des élèves et non à des images, dans des classes où les crayons font du bruit en tombant par terre.
Commenter  J’apprécie          30
Williamine   03 juillet 2018
Traité de la ponctuation française de Jacques Drillon
Descartes aurait pu écrire son cogito "je pense : je suis", et faire l'économie du "donc" ; car le deux-points, comme la reine des échecs, peut marcher en avant, en arrière et en diagonale. Or je suis parce que je pense, mais je pense parce que je suis ; et même je pense et je suis. Le deux-points symbolise à la perfection l'ambiguïté de l'ergo cartésien.
Commenter  J’apprécie          20
karaokepda   07 novembre 2015
Théorie des mots croisés: Un nouveau mystère dans les lettres de Jacques Drillon
Les mots croisés sont une lutte entre deux personnes, le verbicruciste et le cruciverbiste, entre deux esprits, deux logiques, comme dans le jeu d'échecs qui d'ailleurs; se pratique aussi sur une grille faite de cases noires et de cases blanches.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Voyage d'hiver... Schubert et compagnie

Entrons dans la musique : En quelle année Franz Schubert a-t-il composé le Voyage d'hiver?

1797
1827
1857
1887

7 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique romantique , essai , romanCréer un quiz sur cet auteur