AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.52 /5 (sur 33 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Laroquebrou , le 30/10/1918
Mort(e) à : Suresnes , le 14/06/2006
Biographie :

Jacques Faizant, né le 30 octobre 1918 à Laroquebrou et décédé le 14 janvier 2006 à Suresnes est un dessinateur de presse français, célèbre éditorialiste du Figaro, collaborateur de divers supports de presse tels que Carrefour, La Vie catholique, Bonjour dimanche, La Voix du Nord, Le Dauphiné libéré, Les Dernières Nouvelles d'Alsace, Jours de France, Paris Match, Le Point... Son fils Michel est dessinateur de presse sous le pseudonyme de Chimulus.

Il effectue sa scolarité à Biarritz avant d'intégrer l'école hôtelière de Nice. Il travaille six ans dans l'hôtellerie avant de se lancer dans le dessin animé et le dessin d'humour. Il publie son premier dessin en 1942 dans le journal Dimanche illustré mais sa carrière ne démarre vraiment qu'à la Libération. En 1956, Marcel Dassault lui commande quelques dessins au lavis pour l'hebdomadaire Jours de France. À partir du 1er septembre 1960, il devient dessinateur politique dans Le Figaro dont son trait ne tarde pas à devenir un des emblèmes. Quarante ans plus tard (29 novembre 1999), il est relégué aux pages intérieures du journal, puis est définitivement écarté du quotidien le 3 octobre 2005 à l'occasion d'un changement de formule et format. « [Il] avait du mal à dessiner parce qu'il était fatigué et malade […] C'est à ce moment qu'on a décidé d'un commun accord de mettre un terme à sa collaboration, ce qui pour nous était une perte immense » (Yves Thréard, directeur adjoint de la rédaction, cité par le Nouvel Observateur en ligne).

Le Figaro lui a rendu hommage du 19 au 30 décembre 2005 en publiant chaque jour un de ses dessins emblématiques, et le 31 décembre, dix-sept dessinateurs issus de tous les horizons de la presse française lui avaient rendu hommage, toujours dans le Figaro. Dans son édition du 14 décembre 2005, l'hebdomadaire Charlie Hebdo consacre deux pages à Jacques Faizant, des hommages, nettement plus grinçants, lui sont rendus par Luz, Tignous, Sattouf, etc., sous le titre : « Jacques Faizant prend sa retraite, les dessinateurs de Charlie postulent au Figaro ». En 1988, Jacques Faizant et Georges Wolinski avaient publié un album de dessins commun : Tous présidents !.

Il est décédé au matin du samedi 14 janvier 2006, à l'hôpital Foch de Suresnes. Sa tombe se trouve au cimetière ancien de Rueil-Malmaison.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo

Du tac au tac : émission du 14 aout 1969
Dans un studio aux murs blancs, uniquement meublé de deux petites tables, de deux fauteuils et d'un chevalet portant des feuilles de papier blanc, des dessinateurs-humoristes se livrent, par dessins interposés, à un duel ou à une lutte à deux contre deux, dans laquelle ils essayent de se piéger ou de se contrecarrer. En lice aujourd'hui : 1ère manche : POUZET et MOREZ contre Jacques FAIZANT...
Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
Zebra   17 août 2012
Ni d'Eve ni d'Adam de Jacques Faizant
[...] - Allons, mon chéri, dit Ève, ne te fais pas prier, voyons. Fais un kiaï pour Véronique. Juste un, un tout petit.

- Ah! ah! dis-je jovialement. Je vais plutôt faire une quatrième projection de hanche à Véronique. Ou une onzième immobilisation, tiens, c'est bien plus drôle. Cela l'amusera sûrement.

Mais Véronique ne voulait pas être projetée par la hanche, même en quatrième, qui est pourtant un mouvement bien apprécié des connaisseurs. Véronique voulait être paralysée par le kiaï.

De guerre lasse, et tout en prévenant que je n'allais pas donner ma pleine mesure à cause des enfants qui dormaient, je poussai un petit kiaï de ma fabrication, qui tenait du cri du lion souffrant des prémolaires, et de la corne d'appel des autobus parisiens.

Véronique remua ses doigts, ses bras, ses jambes, son cou.

- Je ne suis pas paralysée, dit-elle déçue.

- C'est tout un art! dit Ève, supérieure.

- De quoi? d'être paralysée? Tu l'as été, toi, avec le kiaï?

- Pff! dit Ève, plusieurs fois! Quand il est en forme, il me paralyse comme il veut.

- Et, dit Véronique, il te dé-paralyse comment?

- Oh! il y a un deuxième kiaï, dit Ève, et puis le kuatsu, des atémis, des ... que sais-je encore !

Elle n'en savait rien, je me hâte de le dire. Ève n'a jamais été paralysé par quoi que ce soit, et par moi encore bien moins. [...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
zazy   05 juin 2012
Les vieilles dames et les loisirs de Jacques Faizant
Je saurais l'anglais, tiens... J'essaierais de traverser la Manche à la nage !
Commenter  J’apprécie          40
lyank   12 novembre 2015
Les vieilles dames : L'intégrale de Jacques Faizant
"Si je ne m'écoutais pas parler, tiens! je me demande bien pour qui je parlerais!"
Commenter  J’apprécie          30
zazy   05 juin 2012
Les vieilles dames et les loisirs de Jacques Faizant
Non !... Ce n'est pas "La sublimation sidérale d'un concept ludique transcendé par la visualisation d'un devenir quotidien", c'est un jambon fumé et une paire d'andouillettes !
Commenter  J’apprécie          20
MonsieurHyacinthe   26 mai 2018
Histoires de France de Jacques Faizant
"Tant que nous n'aurons pas reçu de nouvelles instructions, les vélocipèdes seront considérés comme des chevaux et séparés des juments en tant que tels.

Jacques FAIZANT, Histoires de France, 1965, Denoël (p. 106).
Commenter  J’apprécie          10
lyank   12 novembre 2015
Les vieilles dames : L'intégrale de Jacques Faizant
"Si c'est seulement pour ennuyer les voisins, je vous conseille le clairon."
Commenter  J’apprécie          20
Jangelis   10 février 2014
Au lapin d'austerlitz de Jacques Faizant
Ce qu'il y a de difficile, quand on écrit un livre, c'est de le commencer et de le finir.

Le milieu vient à peu près tout seul dès que l'auteur a compris de quoi il voulait parler.
Commenter  J’apprécie          10
lyank   12 novembre 2015
Les vieilles dames : L'intégrale de Jacques Faizant
"Qu'est-ce que ça veut dire, ça? Ton horoscope annonce un voyage à deux et pas le mien!"
Commenter  J’apprécie          10
lyank   12 novembre 2015
Les vieilles dames : L'intégrale de Jacques Faizant
"C'est pas manger des gâteaux qui fait grossir, c'est le remords qu'on en a après".
Commenter  J’apprécie          10
MonsieurHyacinthe   26 mai 2018
Histoires de France de Jacques Faizant
"Tant que nous n'aurons pas reçu de nouvelles instructions, les vélocipèdes seront considérés comme des chevaux et séparés des juments en tant que tels.

Jacques FAIZANT, Histoires de France, 1965, Denoël (p. 106).
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

De quoi briller en société... 🌞⭐️

Avoir de l'avance au gâteau :

avoir les dents du haut proéminentes
avoir les oreilles décollées

12 questions
31 lecteurs ont répondu
Thèmes : expressions françaises , vocabulaire , humour , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur
.. ..