AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Jacques Prévert (1060)


Jacques Prévert
cuisineetlectures   28 novembre 2012
Jacques Prévert
J'ai reconnu le bonheur au bruit qu'il a fait en partant.
Commenter  J’apprécie          4241
Jacques Prévert
zazimuth   05 février 2011
Jacques Prévert
Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple.

Commenter  J’apprécie          2800
Jacques Prévert
genou   11 août 2015
Jacques Prévert
Un seul oiseau en cage la liberté est en deuil.
Commenter  J’apprécie          2372
Jacques Prévert
milamirage   30 janvier 2013
Jacques Prévert
Le Temps nous égare
Le Temps nous étreint
Le Temps nous est gare
Le Temps nous est train
Commenter  J’apprécie          2072
Jacques Prévert
PhilippeMaurice   14 avril 2013
Jacques Prévert
Il suivait son idée.
C'était une idée fixe et il était surpris de ne pas avancer.
Commenter  J’apprécie          1984
Jacques Prévert
sabine59   18 septembre 2016
Jacques Prévert
Le racisme et la haine ne sont pas inscrits dans les péchés capitaux.Ce sont pourtant les pires.
Commenter  J’apprécie          1753
Jacques Prévert
Carosand   01 août 2013
Jacques Prévert
Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple.
Commenter  J’apprécie          1610
Jacques Prévert
Piatka   04 novembre 2013
Jacques Prévert
La poésie, c'est le plus joli surnom que l'on donne à la vie .
Commenter  J’apprécie          1602
Jacques Prévert
wiggybis   26 juin 2013
Jacques Prévert
Quand la morale fout le camp, le fric court derrière.
Commenter  J’apprécie          1550
Jacques Prévert
Nastasia-B   17 février 2015
Jacques Prévert
La vie est une cerise, la mort est un noyau.

LE ROI ET L'OISEAU, film de Paul Grimault.
Commenter  J’apprécie          1491
Jacques Prévert
Ode   09 février 2014
Jacques Prévert
Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
Épanouie ravie ruisselante
Sous la pluie
Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest
Et je t'ai croisée rue de Siam
Tu souriais
Et moi je souriais de même
Rappelle-toi Barbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas
Rappelle-toi
Rappelle-toi quand même ce jour-là
N'oublie pas
Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom
Barbara
Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante ravie épanouie
Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m'en veux pas si je te tutoie
Je dis tu à tous ceux que j'aime
Même si je ne les ai vus qu'une seule fois
Je dis tu à tous ceux qui s'aiment
Même si je ne les connais pas
Rappelle-toi Barbara
N'oublie pas
Cette pluie sage et heureuse
Sur ton visage heureux
Sur cette ville heureuse
Cette pluie sur la mer
Sur l'arsenal
Sur le bateau d'Ouessant
Oh Barbara
Quelle connerie la guerre
Qu'es-tu devenue maintenant
Sous cette pluie de fer
De feu d'acier de sang
Et celui qui te serrait dans ses bras
Amoureusement
Est-il mort disparu ou bien encore vivant
Oh Barbara
Il pleut sans cesse sur Brest
Comme il pleuvait avant
Mais ce n'est plus pareil et tout est abimé
C'est une pluie de deuil terrible et désolée
Ce n'est même plus l'orage
De fer d'acier de sang
Tout simplement des nuages
Qui crèvent comme des chiens
Des chiens qui disparaissent
Au fil de l'eau sur Brest
Et vont pourrir au loin
Au loin très loin de Brest
Dont il ne reste rien.

[Paroles]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1200
Wictoriane   27 septembre 2008
Paroles de Jacques Prévert
De deux choses lune
l'autre c'est le soleil
Commenter  J’apprécie          1141
marina53   30 octobre 2013
Fatras de Jacques Prévert
Dans ses deux mains
sous ma jupe relevée
j’étais nue comme jamais

Tout mon jeune corps
était en fête
des cheveux de ma tête
aux ongles de mes pieds
J’étais une source qui guidait
la baguette du sourcier
Nous faisions le mal
et le mal était bienfait.

Commenter  J’apprécie          1050
Wiewowas   17 juillet 2014
Paroles de Jacques Prévert
LE DESESPOIR EST ASSIS SUR UN BANC
Dans un square sur un banc
Il y a un homme qui vous appelle quand on passe
Il a des binocles un vieux costume gris
Il fume un petit ninas il est assis
Et il vous appelle quand on passe
Ou simplement il vous fait signe
Il ne faut pas le regarder
Il ne faut pas l’écouter
Il faut passer
Faire comme si on ne le voyait pas
Comme si on ne l’entendait pas
Il faut passer presser le pas
Si vous le regardez
Si vous l’écoutez
Il vous fait signe et rien ni personne
Ne peut vous empêcher d’aller vous asseoir près de lui
Alors il vous regarde et sourit
Et vous souffrez atrocement
Et l’homme continue de sourire
Et vous souriez du même sourire
Exactement
Plus vous souriez plus vous souffrez
Atrocement
Plus vous souffrez plus vous souriez
Irrémédiablement
Et vous restez là
Assis figé
Souriant sur le banc
Des enfants jouent tout près de vous
Des passants passent
Tranquillement
Des oiseaux s’envolent
Quittant un arbre
Pour un autre
Et vous restez là
Sur le banc
Et vous savez vous savez
Que jamais plus vous ne jouerez
Comme ces enfants
Vous savez que jamais plus vous ne passerez
Tranquillement
Comme ces passants
Que jamais plus vous ne vous envolerez
Quittant un arbre pour un autre
Comme ces oiseaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1013
Jacques Prévert
titiseb77   08 janvier 2015
Jacques Prévert
Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie.
Commenter  J’apprécie          1000
milado   24 octobre 2012
Paroles de Jacques Prévert
Je sais, un peu partout, tout le monde s'entretue, c'est pas gai, mais d'autres s'entrevivent, j'irai les retrouver
Commenter  J’apprécie          991
marina53   08 septembre 2013
Fatras de Jacques Prévert
Je suis heureuse
Il m’a dit hier
qu’il m’aimait
Je suis heureuse et fière
et libre comme le jour
Il n’a pas ajouté
que c’était pour toujours.

Commenter  J’apprécie          940
Jacques Prévert
carre   25 août 2013
Jacques Prévert
« On a beau avoir une santé de fer, on finit toujours par rouiller. »
Commenter  J’apprécie          911
Jacques Prévert
Aurel82   10 juin 2017
Jacques Prévert
Le bonheur en partant m'a dit qu'il reviendrait.
Commenter  J’apprécie          909
marina53   14 novembre 2015
Soleil de nuit de Jacques Prévert
La douleur
des fois c'est à vomir, trop à voir, à ressentir,
mon cœur a mal à la tête et ma tête a
des haut-le-cœur.
Commenter  J’apprécie          870



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le Cancre de jacques Prevert

Il dit ...avec la...

oui / tête
non / coeur
non / tête
oui / coeur

17 questions
49 lecteurs ont répondu
Thème : Jacques PrévertCréer un quiz sur cet auteur

.. ..