AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Citation de gill


gill   20 avril 2012
Satellite sombre de Jacques Vallée
Les races les plus avancées de la galaxie les virent arriver du fin fond du néant dans on ne sait quel dessein. Cent mille. De toutes formes et de toutes substances. Ils étaient au moins cent mille.
Il y en avait de solides, aux formes épouvantables, au diamètre ahurissant, hérissés de membres barbelés. Il y en avait de ténus, que désignait à peine une lueur vague. Il y en avait des gazeux, des liquides...Il y en avait pour tous les états de la matière, pour toutes les couleurs.
Certains ne furent signalés que par une émergence furtive sur les écrans de temps des avant-postes galactiques : les Fomalhatiens les aperçurent, venant du Nadir cosmique, comme un nuage de sauterelles. Ceux d'Almeira, l'étoile double, ne virent que le soixante et unième, le bleu. Mais les races Magellaniques virent tout. Les Spicans et les Solariens ne l'apprirent que bien plus tard....
(extrait du chapitre 1 " Izrol")
Commenter  J’apprécie          40





Ont apprécié cette citation (1)voir plus