AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.97 /5 (sur 443 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Columbia, Missouri , le 28/03/1969
Biographie :

Jake Adelstein est un écrivain et journaliste d’investigation américain.

Il a passé une bonne partie de sa vie au Japon.

Quand Jake Adelstein intègre en 1993 le service Police-Justice du plus grand quotidien japonais, le Yomiuri Shinbun, il n'a que 24 ans et il est loin de maîtriser les codes de ce pays bien différent de son Missouri natal.

À Tokyo, il couvre en étroite collaboration avec la police les affaires liées à la prostitution et au crime organisé. Pour cela, il n'hésite pas à s'enfoncer dans les quartiers rouges de la capitale, dans les entrailles du vice et de la décadence. Approché par les yakuzas, il devient leur interlocuteur favori tout en restant un informateur précieux pour la police.

Une position dangereuse, inédite et ambivalente, aux frontières du crime, qui incite Jake Adelstein à entrer dans un jeu dont il ne maîtrise pas les règles.
Il a consacré l'essentiel de sa carrière à couvrir le trafic d’êtres humains et le crime organisé au Japon.

En 2009 paraît "Tokyo Vice : An American Reporter on the Police Beat in Japan" paru en France en 2016 sous le titre "Tokyo Vice-Un journaliste américain sur le terrain de la police japonaise". Une adaptation en série télévisée est en préparation, avec Daniel Radcliffe dans le rôle principal.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Jake Adelstein est un journaliste d?investigation américain, il a consacré l'essentiel de sa carrière à couvrir le trafic d?êtres humains et le crime organisé au Japon. Il est l'auteur de "Tokyo Vice" paru chez Harmonia Mundi et "The last Yakuza" paru chez Corsair.
Citations et extraits (83) Voir plus Ajouter une citation
Enki   06 mars 2016
Tokyo vice de Jake Adelstein
« Tu as fait la seule chose que tu pouvais faire. Tu as pris la bonne décision. Aucun article ne vaut la peine de mourir, aucun article ne mérite non plus que ta famille meure. Les héros sont simplement ceux qui n’ont plus le choix. Tu avais encore le choix. Tu as fait le bon. »
Commenter  J’apprécie          261
nadiouchka   16 novembre 2017
Tokyo vice de Jake Adelstein
Les Japonais ont un mot si subtil et compliqué pour désigner la tristesse qu’aucune traduction ne lui rend justice.

Setsunai est habituellement traduit par triste, mais il écrit plutôt un sentiment de tristesse et de solitude si fort que vous pouvez le sentir physiquement dans votre poitrine, comme si vous étiez oppressé, comme si vous ne pouviez plus respirer : une tristesse physique et tangible. Il y aussi ce mot, yarusenai, qui désigne une peine ou une douleur si intense que vous ne pouvez pas vous en débarrasser, qu’il est impossible d’en faire le deuil.

(…)

Je connais une magnifique chanson pour enfants, écrite par Takehisa Yumeji qui s’appelle La Primevère du soir. Il s’agit d’une fleur, jaune ou blanche, qui n’éclot que la nuit, puis se teinte de rouge le matin avant de faner. (…)

Tu vis et attends, attends, attends

Mais l’autre ne viendra peut-être jamais

Comme quand tu attends la primevère du soir

Ce sentiment de tristesse infini

Ce soir, il semble même

Que la lune ne viendra pas.

P.297/298
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          233
Enki   23 novembre 2016
Tokyo vice de Jake Adelstein
Le bar où il m’avait donné rendez-vous était un troquet sordide. Microscopique. Ça ressemblait plus à un placard. Un comptoir en pierre de lave traversait la pièce. Il n’y avait ni fenêtre ni table à laquelle s’asseoir. Il faisait si noir que chaque fois que j’allumais une cigarette j’avais l’impression de déclencher un incendie.
Commenter  J’apprécie          240
nadiouchka   21 octobre 2017
Tokyo vice de Jake Adelstein
Une rencontre est presque le début d’une séparation.

Proverbe japonais

Préface
Commenter  J’apprécie          160
deuxquatredeux   17 février 2016
Tokyo vice de Jake Adelstein
Au Japon, tout est un art, même le vol. L'attaque est un art. Judo, aïkido et kendo, tout ceci est bien plus que de savoir anéantir votre adversaire, car il est question de maîtrise de soi.
Commenter  J’apprécie          150
deuxquatredeux   20 mai 2020
J’ai vendu mon âme en bitcoins de Jake Adelstein
Il y a bien un test infaillible pour quiconque prétend être Satoshi Nakamoto : dépenser l'un des premiers bitcoins créés, l'un de ces bitcoins qui se trouvent tout au bout de la blockchain, qui ne sont pas en circulation et qui sont facilement identifiables grâce à leur numéro de série.



À la recherche de Satoshi Nakamoto, p. 50
Commenter  J’apprécie          60
Boubouddha31   22 mai 2020
Tokyo vice de Jake Adelstein
"Cette manchette est impardonnable", dit-elle en s'emportant si bien qu'elle me parla en japonais.

Je lui pris le journal des mains et j'examinai le titre. "Vous avez raison, dis-je. Il aurait fallu la corriger. Le point d'interrogation après "Japon : le royaume du trafic d'êtres humains" aurait dû être un point d'exclamation."
Commenter  J’apprécie          20
Boubouddha31   22 mai 2020
Tokyo vice de Jake Adelstein
Vers 2 heures, Alien me conduisit dans un restaurant shabu-shabu où une jeune femme à moitié à poil vous préparait des pièces de bœuf et flirtait avec vous pendant que vous mangiez. Là aussi je réglai l'addition.

" C'est bon, j'ai compris le tableau. Qu'est-ce qui est illégal alors, à part les relations sexuelles traditionnelles ?

- Pas grand chose. Le porno hardcore. Tout ce qui ne passe pas la censure.

- Tu veux dire que c'est illégal de vendre un porno dans lequel un mec se fait sucer, mais pas de le faire pour de vrai ?

- Ça résume bien la situation. Tu comprends vite. On peut le faire mais pas le regarder. Du moins pas sur son magnétoscope.

- Mais alors qu'est-ce que vous surveillez ?

- Mmmmmmm."

J'avais du mal à comprendre ce qu'il me disait parce que la serveuse de 24 ans qui lui servait son dîner lui collait ses tétons dans la bouche.
Commenter  J’apprécie          00
deuxquatredeux   19 mai 2020
J’ai vendu mon âme en bitcoins de Jake Adelstein
On savait tous qu'il allait se faire coffrer et pourtant on espérait encore que rien ne se passerait. Nathalie [-Kyoko Sucky] et moi ne savions pas s'il était innocent ou coupable, mais nous savions très bien qu'au Japon, pour la police, vous êtes considéré coupable jusqu'à ce qu'elle ait les moyens de le prouver - et aux yeux de l'opinion publique, Mark [Karpelès] était déjà condamné.



Prologue, p. 7
Commenter  J’apprécie          20
PostTenebrasLire   13 août 2015
Tokyo vice de Jake Adelstein
I know that I started out as one of the good guys. I’m not sure I ended that way
Commenter  J’apprécie          100
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Petit hommage au chanteur Christophe

Christophe, né ...

Lucien Ginsburg
Claude Moine
Daniel Bevilacqua
Hervé Forneri

8 questions
17 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanteur , biographie , Chansons françaisesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..