AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.68 /5 (sur 497 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Arkansas , 1975
Biographie :

Jake Hinkson est un écrivain, auteur de roman policier et critique de cinéma.

Son père était charpentier et diacre dans une église évangélique, sa mère secrétaire dans une église. Avec ses deux frères, il a grandi dans une famille stricte, baptiste, dans une petite ville du Sud des États-Unis. Il est élevé, à partir de ses 14 ans, au sein d'une communauté religieuse, gérée par ses oncle et tante, d'une région isolée des monts Ozarks.

Durant sa première année de fac, il a traversé une crise religieuse. Malheureux au sein de l’Église baptiste du Sud, conservatrice, il s'est enfoncé plus encore dans la croyance et a rejoint l’Église pentecôtiste ultra orthodoxe. Il a alors épousé la fille d’un pasteur pentecôtiste.

Quatre ans plus tard, lessivé par les services charismatiques, il a abandonné complètement l’Église et repris ses études.

Quelques années plus tard, il a intégré en Caroline du Nord, à Wilmington, un master de création littéraire. Il a passé la grande partie des dix dernières années à enseigner, à l’Université du Maryland, à Trinity Washington University, et à Monmouth University dans le New Jersey.

Il écrit dans des magazines dont la Los Angeles Review of Books, Mental Floss, Mystery Scene, Criminal Element et Tor. Il publie des articles dans le journal de cinéma d’Eddie Muller, "Noir City". Début 2015, Broken River Books a publié un recueil de ses articles consacrés au cinéma.

Il amorce sa carrière en littérature par la publication du roman policer "L'Enfer de Church Street" ("Hell on Church Street", 2011), dont la traduction en France lui vaut le Prix Mystère de la critique 2016.

En 2015, il fait paraître son premier recueil de nouvelles, "The Deepening Shade", et "The Blind Alley", un essai très fouillé sur le film noir.

Avec son roman "Sans lendemain" ("No Tomorrow", 2015), il est lauréat du grand prix de littérature policière 2018.

Jake Hinkson habite à Chicago.

site officiel : http://www.jakehinkson.com/
+ Voir plus
Source : http://www.gallmeister.fr/auteurs/fiche/58/jake-hinkson
Ajouter des informations
Bibliographie de Jake Hinkson   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Jake Hinkson présente "Sans Lendemain" son roman en lice pour les trophées 813 -2019

Podcasts (1)


Citations et extraits (109) Voir plus Ajouter une citation
marina53   06 juin 2018
Sans lendemain de Jake Hinkson
C'est ce que j'ai compris, après toutes ces années. Les gens veulent toujours croire l'histoire qui correspond à ce qu'ils préfèrent penser.
Commenter  J’apprécie          320
Pecosa   24 janvier 2018
Sans lendemain de Jake Hinkson
Il avait le visage bronzé et les dents de travers. Cette vilaine dentition était une chance, parce que sans elle, il était aussi ordinaire qu'un sac en papier kraft. Si la police lançait un avis de recherche le concernant, elle dirait: on cherche un larbin de studio bronzé comme un caramel avec les incisives qui se croisent.
Commenter  J’apprécie          305
Pecosa   25 janvier 2018
Sans lendemain de Jake Hinkson
Le Congrès faisait la chasse aux cocos. A Washington le mois précédent, un groupe de gens s'était présenté à une réunion d'un Comité de la Chambre des représentants et avait prévenu le monde entier contre la subversion communiste à Hollywood. Au nom du syndicat des réalisateurs, des gens comme Robert Montgomery, Ronald Reagan et Georges Murphy avaient témoigné du fait que les Rouges faisaient des incursions dans le milieu du cinéma depuis des années. Walt Disney avait déclaré que le syndicat des dessinateurs de films d'animation était sous l'emprise de Moscou. Même Mickey Mouse n'était plus en sécurité désormais. Et voilà qu'un groupe de gauche refusait de témoigner devant le Congrès. L'article annonçait qu'ils risquaient tous la prison.
Commenter  J’apprécie          290
andreas50   31 octobre 2018
L'enfer de Church street de Jake Hinkson
L'importance que vous avez pour les gens est directement proportionnelle au besoin qu'ils ont de vous.
Commenter  J’apprécie          290
andreas50   30 octobre 2018
L'enfer de Church street de Jake Hinkson
On peut arriver à un point où la peur de vivre est plus forte que la peur de mourir.
Commenter  J’apprécie          250
SMadJ   05 mai 2015
L'enfer de Church street de Jake Hinkson
Mais c'est exactement la raison pour laquelle la religion, pour l'essentiel, est une escroquerie. En dépit de toute son histoire et de son prestige, de tous les bâtiments construits pour l'honorer et de tout le sang versé pour la diffuser, la religion n'a rien de différent des lignes de la main ou de l'interprétation du marc de café.
Commenter  J’apprécie          220
Nat_85   07 juillet 2019
Sans lendemain de Jake Hinkson
Il n’y a pas de retour possible. Il n’y a pas d’hier. Il n’y a pas de demain. Il n’y a qu’aujourd’hui. Chaque jour qu’on vit est un jour de moins qui nous sépare de la mort.
Commenter  J’apprécie          220
marina53   06 juin 2018
Sans lendemain de Jake Hinkson
Si je pouvais penser une seule seconde qu’il y avait vraiment un dieu au ciel, eh bien, je lui lécherais les bottes pendant toute une journée pour qu’il me sorte du pétrin dans lequel je me trouve. Mais je ne peux pas le croire. Pas même l’espace d’une seconde.
Commenter  J’apprécie          200
Pecosa   24 janvier 2018
Sans lendemain de Jake Hinkson
Plus on s'enfonce dans les Ozarks, plus les gens deviennent bizarres. Tant que vous resterez dans les Ozarks côté Mississippi, ça ira, mais une fois que vous passerez la frontière de l'Arkansas, faites attention à vous. Ils ne sont pas convenables, là-bas.

- Allez... Les Ozarks d'un Etat ou de l'autre, c'est pareil, non?

Il me regarda comme si j'avais craché sur le drapeau de l'Etat du Mississippi.

- Ces pèquenauds de l'Arkansas, ils sont méchants comme des teignes. J'ai un de mes oncles qui est allé là-bas en 1913. J'ai pas de nouvelles de lui depuis.
Commenter  J’apprécie          180
Marymary   01 décembre 2015
L'enfer de Church street de Jake Hinkson
Ils pleuraient, se serraient les uns contre les autres et regardaient fixement la croix accrochée au mur derrière moi et hochaient la tête. Ils semblaient éprouver du réconfort.

Peut-être est-ce tout ce qui compte pour les gens. S'il n'y avait pas de souffrance, les hommes ne ressentiraient pas le besoin de croire en Dieu. Mais le plus écoeurant, c'est que, s'il y a un Dieu, il a justement dû prévoir ça.
Commenter  J’apprécie          180

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

N'oubliez pas les paroles de ces chansons populaires

Goldman: quand la musique est bonne/quand la musique donne/quand la musique ???

pèse une tonne
cogne
sonne

10 questions
226 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique , humourCréer un quiz sur cet auteur

.. ..