AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.81 /5 (sur 24 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Ettrick Forest, Selkirkshire, Écosse , 1770
Mort(e) à : Altrive, Écosse , le 21/11/1835
Biographie :

James Hogg est un poète et romancier écossais qui écrivait à la fois en écossais et en anglais.

Il a longtemps travaillé comme berger tout en fréquentant de modestes cercles littéraires. C’est avec son poème « The Queen’s Wake » (1817) que cet admirateur de Robert Burns connaît son premier succès.

Découvert par Walter Scott au cours de l’une de ses tournées à la recherche des superstitions populaires de l’Écosse, James Hogg s’imposera rapidement comme l’un des écrivains les plus originaux de son époque.

James Hogg, surnommé « le Berger d'Ettrick », a signé quelques textes d'une rare profondeur, comme le chef-d'œuvre Confession du pécheur justifié, mais aussi de nombreuses chansons, poésies et contes fantastiques issus de la tradition orale.

Tour à tour poète, romancier et nouvelliste, Hogg a laissé une œuvre considérable.

+ Voir plus
Source : www.librairie-compagnie.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de James Hogg   (8)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Tandarica   15 mars 2015
Confession du pécheur justifié de James Hogg
Quant à l'ouvrage lui-même, je n'ose pas risquer de jugement, car je ne le comprends pas.
Commenter  J’apprécie          40
oliviersavignat   13 août 2020
Confession d'un pécheur justifié de James Hogg
-- Monsieur, je vous ferai savoir que je déteste également vos principes et votre personne, répondit-elle. Il ne sera jamais dit, monsieur, que j'aurai été soumise à un païen, à un disciple de Baal, à un coureur de cotillons, qui danse avec tout le monde, et qui joue aux jeux interdits. Laissez-là votre grossièreté, monsieur, je vous prie, et quittez ma présence [...].

--Allons, voyons ma charmante Rab. Vous pourriez être la perle des puritaines, et sainte entre toutes les saintes, vous êtes ma femme, et vous devez m'obéir.

-- Monsieur, j'aime mieux faire le sacrifice de ma vie que d'être soumise à votre volonté sacrilège; aussi, je vous en prise, laissez-moi, et allez-vous-en.

Mais le laird ne tint aucun compte de ces virulentes déclarations : il l'enroula dans une couverture, et l'emporta en triomphe dans sa chambre, en prenant soin de maintenir un coin de la couverture assez près de sa bouche, pour le cas où quelques cris scandaleux viendraient à s'en échapper.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

... des châteaux en France

Quel immense château est devenu la résidence permanente de la Cour, pendant le règne de Louis XIV ?

Compiègne
Chantilly
Chambord
Versailles

10 questions
34 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur