AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.79 /5 (sur 282 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) : 1947
Biographie :

James Luceno avant d’être un auteur de fictions, a fait plusieurs petits boulots comme menuisier, guide touristique en Afrique et scénariste. Il a écrit son premier roman "Head Hunters" en 1981, mais sa réelle carrière démarra à partir de 1987, lorsqu’il co-écrit, sous le pseudonyme de Jack McKinney, la vingtaine de volumes de la populaire série "Robotech" avec son ami proche Brian Daley, l’auteur du célèbre roman "Tron", décédé en 1996, mettant fin à la série.

Mais Luceno est surtout connu pour avoir écrit deux bestsellers, en 2000, de la nouvelle saga de Star Wars : The New Jedi Order où d’autres auteurs ont déjà officié comme Walter Jon Williams, Troy Denning ou R.A. Salvatore. Ses deux romans sont "Agents of Chaos : Hero's Trial" et "Agents of Chaos: Jedi Eclipse".

En plus de sa dizaine de romans, il a écrit les novélisations des films The Shadow en 1994 et de "The Mask of Zorro" en 1998. Il vit actuellement à Annapolis dans l’Etat du Maryland avec sa femme et ses enfants.
+ Voir plus
Source : http://www.pochesf.com
Ajouter des informations
Bibliographie de James Luceno   (17)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
WolfMarv   20 mai 2022
Star Wars, tome 115 : Dark Plagueis de James Luceno
C'est une vraie tragédie pour un individu d'une sagesse comme la vôtre.

Etre capable de contrôler la vie et la mort de tous les êtres, sauf de lui-même.
Commenter  J’apprécie          10
Vingt100   22 avril 2013
Star Wars, tome 81 : Le Labyrinthe du mal de James Luceno
Dans les appartements que le Chancelier Suprême occupait au Sénat, Yoda s'assit en regardant au-delà du bureau la silhouette de Palpatine qui se découpait sur la fenêtre donnant sur l'ouest de Coruscant. Avec combien de Chanceliers s'était-il assis dans ce bureau ou d'autres similaires ? se demanda-t-il. Une bonne cinquantaine. Mais pourquoi discuter avec celui-là tournait-il si souvent à la confrontation - particulièrement quand le sujet tournait autour de la Force? Aussi inefficace fût-il comme dirigeant, Finis Valorum avait au moins essayé de se comporter comme s'il avait placé la Force au-dessus de tout. Avec Palpatine, elle ne passait même pas en dernier. Elle ne faisait tout simplement pas partie de ses préocupations.
Commenter  J’apprécie          30
GalaxioN   12 novembre 2021
Star Wars, tome 115 : Dark Plagueis de James Luceno
L'idée qu'un politicien agisse avec les valeurs qu'on adoptées les Jedi est séduisante, je l'admets volontiers. La République a d'ailleurs déjà été dirigée par des Chanceliers Jedi. Mais je crains que vous ne soyez un anachronisme, Ronhar. La galaxie semble avoir rejeté la notion de leader éclairé. Actuellement, le meilleur politicien est simplement exceptionnelle, alors que les Jedi sont tous extraordinaires.
Commenter  J’apprécie          31
Vingt100   20 novembre 2012
Star Wars, tome 79 : Dark Lord, l'ascension de Dark Vador de James Luceno
Le moment est venu, Dark Vador, dit Palpatine. Vous etes finalement libre d'utiliser tous vos pouvoirs. Sans nous, l'ordre ne régnerait toujours pas dans la galaxie. Maintenant, vous devez accepter les sacrifices que vous avez faits pour que ce jour arrive, et vous réjouir du fait que vous avez embrassé votre destinée. Vous pouvez tout avoir, mon jeune apprenti, tout ce que vous souhaitez.
Commenter  J’apprécie          30
Vingt100   12 avril 2013
Star Wars, tome 45 : Les agents du chaos I, La colère d'un héros (Le Nouvel Ordre Jedi 4) de James Luceno
Le système n'avait pas été affecté par les évènements survenus sur la quatrième planète. La bataille terminée, son soleil brillait d'une lumière aussi dorée qu'avant. Seul le monde conquis avait souffert, comme en témoignait sa surface ravagée. Les régions naguère vertes, bleues ou blanches étaient d'un gris de cendre ou d'un brun malsain. Sous les nuages effilochés, de la fumée montait des cités détruites et des forêts incendiées. De la vapeur s'élevait des lits surchauffés des lacs et du fond des mers peu profondes. Sous le linceul de cendres et de débris de la planète se cachait le vaisseau de guerre responsable de la dévastation : un ovoïde massif en corail yorik.
Commenter  J’apprécie          20
Sflagg   23 mai 2017
Star Wars Catalyseur - A Rogue one story de James Luceno
Coruscant était le plus souvent décrite comme une ville-planète : une oecuménopole. S'il était vrai que les bâtiments de l'hémisphère totalement urbanisé touchaient le ciel en formant des gouffres de plusieurs kilomètres de profondeur, il existait une zone dans l'hémisphère ouest, à mi-chemin entre le pôle et l'équateur, où la surface de la planète n'avait pas était modifiée, où le contrôle du climat n'avait pas encore pris le pas sur la nature, où le ciel n'était pas nettoyé et les orages n'étaient ni régulés ni programmés.
Commenter  J’apprécie          20
Vingt100   05 décembre 2012
Star Wars, tome 115 : Dark Plagueis de James Luceno
Plagueis n'avait aucune envie d'être réduit à une présence désincarnée, coincée entre deux mondes, incapable d'agir dans le monde matériel, si ce n'est par l'intermédiaire d'êtres velléitaires dont il pourrait guider les actions. Il ne voulait pas non plus expédier son esprit dans le corps d'un autre, qu'il s'agisse d'un Apprenti, comme on pensait que Bane avait tenté de le faire, ou d'un clone cultivé en cuve. Il ne se satisferait que de l'immortalité de son corps et de son esprit. Il voulait la vie éternelle.
Commenter  J’apprécie          20
Radwan74   20 août 2021
Star Wars, tome 115 : Dark Plagueis de James Luceno
Cent ans plus tôt, le Maître Twi’lek de Tenebrous avait ouvert une petite entaille dans le tissu de la Force, permettant au Côté Obscur d’être senti par l’Ordre Jedi pour la première fois depuis plus de huit siècles. Cela avait été le commencement de la Revanche des Sith. Maintenant, l’heure était venue d’élargir cette entaille pour qu’elle devienne un trou béant, une plaie ouverte dans laquelle la République et l’Ordre Jedi seraient attirés, à leurs risques et périls.
Commenter  J’apprécie          20
Taraxacum   27 février 2016
Star Wars, tome 81 : Le Labyrinthe du mal de James Luceno
-Je n'ai jamais prétendu être l'Élu . C'est Qui-Gon qui l'a affirmé. Même le Conseil ne le croit plus. Pourquoi vous obstinez-vous?

-Parce que je crois que toi, tu le crois, lui répondit calmement Obi-Wan. Parce que je pense que ton coeur te sait destiné à quelque chose d'extraordinaire.

-Et vous, Maître? Qu' est-ce que votre coeur vous dit de votre destinée?

-Qu' elle sera d'une infinie tristesse, lui répondit-il dans un demi-sourire.
Commenter  J’apprécie          20
JeffreyLeePierre   19 juin 2020
Star Wars : Tout sur la revanche des Sith : Personnages, créatures, droïdes de James Luceno
La langue des Wookies comprend plus de 150 mots relatifs au bois, sous tous ses aspects. Les livres de bord de certains vaisseaux spatiaux mentionnent des réparations sommaires effectuées par des Wookies à l'aide de simples pièces de bois. Même leurs blasters sont considérés comme des "oeuvres d'art", bien que le mot n'existe pas dans leur langue. Pour les Wookies, leurs talents sont de simples techniques de survie.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Qui sont les auteurs de ces phrases connues de tous ?

L'exactitude est la politesse des rois. (indice : Gand)

Henri IV
Louis XIV
Napoléon
Louis XVIII

10 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : phrases , proverbesCréer un quiz sur cet auteur