AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.21 /5 (sur 42 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Detroit , 1960
Biographie :

James O'Barr est un dessinateur américain né en 1960 à Détroit (Michigan). Il est le créateur du comic book The Crow qui a été adapté au cinéma et à la télévision.

Sa mère biologique a passé de nombreux séjours en prison mais également en hôpitaux psychiatriques. Il passe les premières années de sa vie dans un orphelinat de Détroit, accompagné de son demi-frère.

Le dessin a depuis toujours été la passion de James O'Barr. Avec l'argent de ses premiers petits boulots, il achète le modeste matériel qui lui permet de dessiner.

Adopté à la fin de son enfance, il ne parvient jamais à s'adapter totalement dans sa nouvelle famille. C'est ainsi qu'à l'âge de 17 ans, James O'Barr quitte son foyer adoptif pour vivre avec sa compagne Bethany. À partir de là, ses problèmes familiaux semblent faire partie du passé. Même si, sur le plan financier, James O'Barr ne vit pas un conte de fée, il découvre véritablement au côté de Bethany, pour la première fois de sa vie, ce que signifie l'amour entre deux êtres.

Tandis que sa fiancée se promène seule dans les rues de Détroit, un conducteur ivre perd le contrôle de son véhicule et la percute de plein fouet. La mort de Bethany est pour James une tragédie supplémentaire qu'il ne peut supporter. Il s'engage dans l'armée américaine, dans le célèbre corps des Marines, espérant oublier l'accident. Après deux ans de service, il retourne aux États-Unis avec l'intention de venger la mort de Bethany mais il apprend que le conducteur ivre est décédé de mort naturelle.
L'impossibilité de se venger et la tristesse qui le ronge vont alors trouver un exutoire dans une bande dessinée, commencée en 1981, dans laquelle James déverse toute sa colère contre le destin. Ce comic book intitulé The Crow s'inspire de sa propre vie et met en scène un couple séparé par la mort ; un corbeau aux pouvoirs mystiques va aider le personnage principal à se venger de ses meurtriers.
Dessiné en noir et blanc, The Crow s'inspire de l'imagerie gothique. James O'Barr, dans ses œuvres, s'inspire d'écrivains comme Edgar Allan Poe. Mais ce sont surtout les groupes de rock qui influencent le dessinateur, qui affirme même être davantage influencé par la musique d'Iggy Pop, Joy Division ou The Cure que par les autres comic books de l'époque.
Le succès rapide du comic book donne à James O'Barr le statut de dessinateur culte. Des adaptations vont être réalisées au cinéma et à la télévision, dont notamment le film The Crow réalisé par Alex Proyas en 1994 .
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
jeranjou   04 septembre 2014
The Crow de James O'Barr
"Si j'étais un ange,

Je briserais mes ailes à jamais pour être avec toi,

Toucher ta peau de lait,

Compter un à un tes grains de beauté,

Sentir tes cheveux sur mon visage,

Ton souffle chaud dans ma bouche...



Rien n'a plus de valeur à mes yeux que de te sentir respirer

Nulle éternité ne vaut ce moment

Où le cœur de l'être aimé bat tout simplement."



James O'Barr

Commenter  J’apprécie          270
Tatooa   20 décembre 2016
The Crow de James O'Barr
James a fait ce livre parce qu'il était mort à l'intérieur. Mais il lui restait un infime souffle de vie. The Crow vient de loin. Très loin. Au-delà de la souffrance et des mots. Le livre que vous tenez entre les mains contient en lui toute la douleur et la rage que James a ressenties lorsque quelqu'un qui lui était très cher est parti... C'est aussi l'expression de son désir de justice face à l'innommable. Parfois, il est impossible de pardonner...

(Préface de John Bergin)
Commenter  J’apprécie          120
KrisPy   18 juin 2014
The Crow - n°3 - Elegie de James O'Barr
- Alors, Fun Boy ? As-tu un pouls ou n'es-tu qu'un tas de viande et de nerfs ? quelles lois physiques gouvernent tes atomes ?

- T'es vraiment pas bien, mec...

- L'horreur a cet effet sur moi.

- Ecoute, mon grand, chuis dans les choux alors si t'as un problème j'y peux rien ... J'te connais, d'abord ?

( Des marques de piqures et les yeux jaunes... Un drogué de toute évidence, mais ses dents ne sont pas grises et sa peau est nette... Morphine.)

- Tu veux me faire la morale ou quoi ?

- Les autres périrent par le glaive qui sortait de la bouche du cavalier.

Et tous les oiseaux se rassasièrent de leurs chairs.

- Alors t'es l'cinglé d'fantôme qui s'est fait Tin, Top et Sanchez, hein ? On m'a dit qu'Tom Tom y s'sent pus très bien non plus.

Merde, j'étais là quand T-Bird y t'a tiré en pleine tête deux fois...

Bon Dieu, l'canon l'était si près qu'tes ch'veux y z'ont pris feu...

- Et je vis les morts, les grands et les petits, debout devant Dieu.

J'ai vu le sang du Christ sur leurs peaux.

- Oh merde !! Prends pas ma dope, s'il-te-plait !! Prends les bijoux ou l'fric pas pas ma dope !

(Morphine)

- Il y a trois flacons. J'en prends un et tu gardes le reste...

- Oh, merci, t'es trop bon...

- Au Gin Mill !!

Soyez là à minuit... Avec tous vos amis... Ce sera la fête... Et, Fun Boy, ne souris pas, inquiète-toi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
thefrenchcrow   13 septembre 2013
The Crow de James O'Barr
Un monument de la bande-dessinée underground réedité dans une version très complète avec de l'inédit qui nous replonge dans l'atmosphère déchirante et douloureuse d'Eric Draven.

Prisonnier entre deux mondes pour venger l'amour si fort et intense qu'il porte à sa bien-aimée, son voyage meurtrier va le conduire à découvrir un monde qu'il ne connaissait pas et qu'il est obligé de découvrir par la force des choses.

Funboy, Tin-Tin, Top Dollar, autant de nom aussi folkloriques dans des scènes ultra violentes et désespérées.

James O'Barr aura mis plusieurs années pour réussir à boucler cette oeuvre qui pour lui est plus un exhutoire, un exorcisme, tant il a mis d'éléments personnels dans ce livre. On ressent sa souffrance, sa colère, on compatit, et on est triste.

On ne sort pas indemne de cette lecture qui nous affecte au plus profond de nous.
Commenter  J’apprécie          10
KrisPy   18 juin 2014
The Crow, tome 1 : Inertie de James O'Barr
Tout est si tranquille, ce soir, les douze coups de minuit s'égrènent doucement, quand tout ce qui est bon s'enfuit gémissant, les ombres, plus noires que la nuit, s'animent d'une poésie morte à la langue détournée, la chair et le sang et les regards fixes.



Triste et gris, du comme l'acier mais le coeur brisé, le corbeau s'esclaffe sous la lumière électrique, avec sur le visage le sourire vaudou de celui qui a vécu, qui est mort et qui vit encore...



Il rentre chez lui pour s'effacer dans l'ombre et teindre son visage aux couleurs de la joie...



Cette nuit, l'enfer nous donné un ange, des cadeaux plein les mains...



CHAUFFé A BLANC
Commenter  J’apprécie          10
KrisPy   18 juin 2014
The Crow, Tome 2 : Mise à mort de James O'Barr
Jésus entre dans un hotel...

Il pose trois clous sur le comptoir

et il dit...

"Vous pouvez me clouer pour la nuit ?"
Commenter  J’apprécie          20
Arcaalea   22 juillet 2017
The Crow de James O'Barr
Je connais le mal jusqu'au seuil moléculaire. Le moindre de mes atomes peut réciter l'alphabet de la peur.
Commenter  J’apprécie          20
Arcaalea   22 juillet 2017
The Crow de James O'Barr
"On doit des égards aux vivants ;

On ne doit aux morts que la vérité."

Voltaire
Commenter  J’apprécie          20
Arcaalea   22 juillet 2017
The Crow de James O'Barr
La nuit descend sur la ville. On dirait une prostituée qui se met à genoux.

Les immeubles ressemblent à des seringues usagées. Le mal emporte tout sur son passage et les seuls survivants sont des âmes perdues.
Commenter  J’apprécie          10
David_J_Collins   04 octobre 2016
The Crow, Tome 2 : Mise à mort de James O'Barr
Eric : Quelle merveille que la mort. Elle et son frère, le sommeil...
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Ma fille, mon enfant de David Ratte

Commment s'appelle le copain de Chloé ?

Abdel
Abdelaziz
Abdou

5 questions
1 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , racisme , familleCréer un quiz sur cet auteur

.. ..