AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.31 /5 (sur 941 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Passaic (New Jersey) , le 10/06/1925
Mort(e) à : Sag Harbor (New York) , le 19/06/2015
Biographie :

James A. Horowitz, plus connu sous le nom de James Salter, entre à 20 ans à West Point où il devient pilote dans l'US Air Force.

En 1956, il publie son premier roman et démissionne de l'armée pour se consacrer à l'écriture.

Vétéran de la guerre de Corée, le romancier américain n’a jamais cessé de planer au-dessus la production littéraire de son pays et de son temps.

Qualifié de pornographe, "d’écrivains pour écrivains", puis "d’auteur le plus sous-estimé de tous les auteurs sous-estimés", James Salter est devenu un romancier culte.

Longtemps ses textes divisèrent. Aujourd’hui chacun s’accorde cependant sur leurs qualités : l’université du Texas achète ses archives , le New York Times lui concède une place parmi les plus grands du XXe siècle… Pour se rendre compte de son talent, il suffit d’ouvrir ses deux romans les plus controversés, "Un sport et un passe-temps" et "Un bonheur parfait", que les éditions Points Seuil ont publié en poche. Deux livres explorant l’univers conjugal. Publié en 1967,le premier, qui a choqué par la crudité de ses scènes, dépeint une relation débutante et éphémère. Paru neuf ans plus tard "Un bonheur parfait" s’attache à un mariage mourant. Un roman assassiné par la critique pour son emphase. Avec le temps, les passions se sont éteintes et les livres de Salter sont devenus des classiques.

En 2014, après 10 ans de silence, son roman "Et rien d'autre" paraît en France.
Suivra l'année suivante, "Pour la gloire".



+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
James Salter: Writing His Way Through Literary Jungles
Podcasts (3) Voir tous

Citations et extraits (258) Voir plus Ajouter une citation
James Salter
carre   20 juin 2015
James Salter
Ecrire nécessite de s'y consacrer entièrement. C'est comme se frayer un passage dans la jungle. On ne sait où aller au juste. Tous les jours, vous devez avancer à travers ce mur de végétation, tailler ici et là, revenir en arrière.

Interview le Nouvel Obs, le 24/08/2014 Propos recueillis par Didier Jacob
Commenter  J’apprécie          510
carre   18 décembre 2012
Un bonheur parfait de James Salter
Il y a des moments ou l'on est important, d'autres ou on existe à peine.
Commenter  J’apprécie          470
James Salter
milamirage   24 avril 2013
James Salter
Les femmes tombent amoureuses quand elles commencent à vous connaître.

Pour les hommes, c'est exactement l'inverse : quand ils finissent par vous connaître, ils sont prêts à vous quitter.
Commenter  J’apprécie          447
Piatka   12 octobre 2014
Un bonheur parfait de James Salter
En Sicile, tout le monde a une lupara - un fusil de chasse. [...]

Un jour, un père a donné un fusil à son fils. C'était un tout petit fusil, une luparetta. Le fils est allé en classe où il a rencontré un garçon qui avait une montre-bracelet. Elle était magnifique et il en est tombé amoureux. Il la voulait à tout prix. Il a donc échangé sa luparetta contre l'objet qu'il convoitait.

Quand le fils est rentré chez lui cet après-midi-là, son père lui a demandé : " Où est ta luparetta ?" Et le fils a répondu : " Je l'ai échangée. - Quoi ? - Oui, contre une montre.

- Fantastico, dit le père, meraviglioso, tu l'as échangée contre une montre ! Et maintenant si quelqu'un traite ta soeur de putain, qu'est-ce que tu fais ? Tu lui donnes l'heure ?
Commenter  J’apprécie          410
carre   24 décembre 2012
Un bonheur parfait de James Salter
Une des dernières grandes révélations : la vie ne sera pas conforme à notre rêve.
Commenter  J’apprécie          420
cicou45   12 septembre 2014
Et rien d'autre de James Salter
"Ce qu'il faut à tout un chacun, ce sont des amis et un endroit où il fait bon vivre."
Commenter  J’apprécie          370
James Salter
Silena   13 novembre 2013
James Salter
Les grands moments de notre vie ne sont pas toujours immédiatement perceptibles : il peut arriver qu'on en mesure l'importance sur-le-champ; mais il arrive aussi qu'ils surgissent du passé, bien des années plus tard. Il en va peut-être de même avec les gens.
Commenter  J’apprécie          330
carre   26 décembre 2012
Un bonheur parfait de James Salter
La maladie est-elle un accident ou est-ce une sorte de choix, comme l'amour- un choix caché, involontaire, mais aussi caractérisé qu'une empreinte digitale ?
Commenter  J’apprécie          330
ClaireG   29 mai 2016
Pour la gloire de James Salter
Il était venu, prêt à s'acquitter de sa tâche, mais maintenant il n'en était plus si sûr. Il était venu pour une poignée de victoires, mais, en un sens, ce n'était plus ce qu'il désirait à présent. Il voulait plus, il voulait se sentir au-dessus du désir, libéré d'avoir à en avoir. Et il savait, avec la plus profonde certitude, qu'il n'y parviendrait jamais. Il était prisonnier de la guerre.



P. 168
Commenter  J’apprécie          300
Jumax   09 novembre 2014
Et rien d'autre de James Salter
L'âge ne progresse pas aussi lentement qu'on le dit, la vieillesse vous assaille d'un coup. Un jour, rien n'a changé, mais une semaine plus tard, plus rien n'est pareil. Et une semaine, c'est sans doute beaucoup. Tout se produit parfois en une nuit.
Commenter  J’apprécie          300
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Mon oncle d'Amérique

C'est paradoxal, mon oncle est un chasseur solitaire ...

Francis Scott Fitzgerald
Carson Mc Cullers

13 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature américaine , roman , culture littéraire , écrivain , MandragoresCréer un quiz sur cet auteur