AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.77 /5 (sur 30 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Janine Trotereau est journaliste, auteur de nombreux beaux livres sur la nature et l'environnement, la gastronomie et le patrimoine.

Source : http://www.decitre.fr/
Ajouter des informations
Bibliographie de Janine Trotereau   (14)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
mamansand72   12 août 2020
Marie Curie de Janine Trotereau
Le fait que ma mère ne recherchait ni les relations mondaines, ni les relations avec des gens influent, est considéré parfois comme une preuve de modestie. Je crois que c’est plutôt le contraire : elle avait un sens très juste de sa valeur et ne se sentait nullement honorée de rencontrer des gens titrés ou des ministres. Elle a été je crois très contente d’avoir eu l’occasion de faire la connaissance de Rudyard Kipling, mais le fait d’avoir été présentée à la reine de Roumanie lui était absolument indifférent.
Commenter  J’apprécie          20
mamansand72   12 août 2020
Marie Curie de Janine Trotereau
Pour apporter la radiologie jusqu’aux ambulances du front, il faut d’abord des voitures. Marie en fait la quête auprès de femmes riches, leur assurant de les leur rendre à la fin du conflit. Nombreuses sont celles qui font don de leur véhicule à moteur. La voiture n° 1 comme la voiture n° 2, prêtée par M. Ewald, architecte, entreront dans la légende. Car en ces temps de la guerre, même les blessés sont transportés en voitures hippomobiles où on les entasse sans façon, et ils sont nombreux à mourir sur les routes cahoteuses avant même d’avoir rejoint les postes de secours. D’autant que les brancardiers à cette époque sont recrutés au petit bonheur la chance sans formation médicale de quelque nature que ce soit. Marie déniche aussi les carrossiers capables de transformer les limousines en voitures de radiologie.

Une fois l’automobile trouvée, encore faut-il l’équiper. Ce que Marie ne tarde pas à faire avec l’aide d’organisations, tels que la Croix-Rouge française fondée cinquante ans auparavant et la Patronage national des blessés, récemment institué, ou l’Union des femmes françaises, fondée en 1879.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mamansand72   12 août 2020
Marie Curie de Janine Trotereau
Dans cette affaire, rares sont toutefois les journaux qui lancent quelque accusation que ce soit contre Paul Langevin : sa femme est une victime, sa maîtresse une ogresse, une veuve adultère ! Ce sont les femmes qui font les unes, l’homme est blanchi de tout soupçon. Hormis une fois, et exceptionnellement, dans l’œuvre, sous la plume de Gustave Téry, directeur du journal :

Il y a dans votre aventure, un homme à qui l’on peut s’adresser pour couper court à cette farce jésuitique ; cet homme, vous ne réussirez pas à la couvrir de votre jupe : il s’appelle Paul Langevin. Rien ne m’empêchera d’écrire que le monsieur, qui, ayant reçu vos lettres et suivi vos conseils, laisse ou fait aujourd’hui traîner dans la boue par tous ses amis la femme qui porte son nom, la femme qui restera la mère de ses quatre enfants, cet homme-là, fut-il professeur au collège de France, n’est qu’un mufle et un lâche.
Commenter  J’apprécie          10
mamansand72   12 août 2020
Marie Curie de Janine Trotereau
Outre l’adaptation à un nouveau pays, une nouvelle culture, Marie doit s’accommoder d’une autre forme d’enseignement qu’elle va vite apprécier. Ce qu’elle rapportera, des années plus tard, en répondant à une enquête :

L’étudiant qui arrive en France ne doit pas s’attendre à y trouver une direction de tous les instants vers un but utilitaire. Le système français consiste à éveiller chez l’étudiant la confiance en ses propres forces et à lui donner l’habitude de s’en servir. Cette tendance qui est déjà très marquée dans des classes les plus élevées des lycées domine complètement l’enseignement des universités, où le but des maîtres consiste plutôt à créer de larges possibilités de libre travail qu’à former des disciples. Les exercices imposés et la discipline scolaire ne jouent pas de rôle essentiel. L’étudiant qui a été soumis à un autre régime et à une surveillance stricte de ses études peut se trouver au début quelque peu surpris et désorienté. Mais l’influence du milieu et surtout l’exemple des camarades entraîne une adaptation rapide, à tel point que les jeunes gens qui ont apporté le désir sincère de s’instruire, une fois acclimatés, n’aiment plus se soumettre à d’autres conditions de travail, dans lesquelles leur personnalité aurait moins d’expansion libre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Maldoror   11 avril 2018
Marie Curie de Janine Trotereau
Il ne faudrait pas oublier le clou de cette course vers la radioactivité à tous crins : le crucifix fluorescent au radium, à l’instar des cadrans de montres fabriquées pour l’armée américaine ! La réclame qui en est faite ne dit pas s’il envoie les âmes pieuses directement au Paradis.

Le radium est censé lutter contre l’anémie, la calvitie - Caradium qui empêche les cheveux blancs -, la boulimie, la famine, et va jusqu’à réactiver l’appétit sexuel.
Commenter  J’apprécie          10
mamansand72   12 août 2020
Marie Curie de Janine Trotereau
« Notre société, où règne un désir âpre de luxe et de richesse, ne comprend pas la valeur de la science. Elle ne réalise pas que celle-ci fait partie de son patrimoine moral le plus précieux, elle ne se rend pas non plus suffisamment compte que la science est à la base de tous les progrès qui allègent la vie humaine et en diminuent la souffrance. »
Commenter  J’apprécie          10
Maldoror   12 avril 2018
Marie Curie de Janine Trotereau
Tho-Radia - « Pour embellir les femmes. Reste laide qui veut », l’une des crèmes de beauté, à base de thorium et de radium, les plus prisées de l’époque, mise au point par un certain docteur Alfred... Curie ! - qui n’a, bien entendu, rien à voir avec Pierre et Marie - et élaborée par un pharmacien de l’avenue Victor Hugo, à Paris.
Commenter  J’apprécie          10
mamansand72   12 août 2020
Marie Curie de Janine Trotereau
En ce qui concerne notre éducation, il est assez curieux que ma mère qui avait été le type même de la bonne écolière, réussissant en tout, marquât une grande méfiance pour l’enseignement donné dans les lycées ; il faut voir peut-être là en partie l’influence de mon père qui avait été instruit dans sa famille et n’aurait jamais pu être un bon élève normal, car il aimait travailler en profondeur un sujet déterminé, mais ne pouvait pas passer rapidement d’un sujet à un autre comme on est obligé de le faire en classe. D’autre part ma mère estimait qu’en France le nombre de cours et de devoirs est trop grand et ne laisse pas assez de place à des activités diverses, à l’exercice physique, à la promenade.



Marie a été jusqu’à écrire à sa sœur Hela :

« J’ai parfois l’impression qu’il vaudrait mieux noyer les enfants plutôt que de les enfermer dans els écoles actuelles. »
Commenter  J’apprécie          00
mamansand72   12 août 2020
Marie Curie de Janine Trotereau
La visite dont je parle, eut lieu au mois d’avril 1902. J4avais amené avec moi un savant – il est mort tragiquement depuis, écrasé par une voiture, - et sa femme, non moins savante que lui. Ils n’étaient jamais venus à Meudon, et ne connaissaient pas Rodin. Ils étaient aussi simples que le Maître lui-même Lorsque j’eus fait des présentations, ils n’échangèrent pas une parole. Ils se serrèrent la main, se regardèrent, puis au moment du départ se serrèrent la main à nouveau, très longuement, et ce fut tout. Non, ce ne fut pas tout. Dans le regard qu’ils échangèrent, il y eut un monde d’intelligence, d’appréciation, de compréhension. […] Le mari, châtain, long et sec, la femme petite et blonde, avaient tous les deux, au même degré l’unique désir de passer inaperçus.
Commenter  J’apprécie          00
mamansand72   12 août 2020
Marie Curie de Janine Trotereau
Je pense qu’à chaque époque on peut avoir une vie intéressante et utile. Ce qu’il faut, c’est ne pas la gâcher et pouvoir se dire : « J’ai fait ce que j’ai pu. » C’est tout ce que l’on peut exiger de nous, et c’est aussi la seule chose capable de nous apporter un peu de bonheur.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Les cadeaux dans Harry Potter

On apprend dans le septième tome que l'un de ses premier cadeaux d'anniversaire lui a été offert par Sirius de quoi s'agit-il ?

Un album photo
Un balais-jouet volant à 1m du sol
Une marmite sauteuse
Une baguette farceuse

10 questions
67 lecteurs ont répondu
Thèmes : harry potterCréer un quiz sur cet auteur