AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.66 /5 (sur 175 notes)

Nationalité : Danemark
Né(e) à : Copenhague , le 08/04/1964
Biographie :

Janne Teller est une écrivaine danoise, d’origine austro-allemande.

Diplômée en macro économie, elle a vécu et travaillé dans beaucoup de pays du monde entre autres à Dar-es-Salaam, Maputo et New York. En 1995, elle abandonne un poste à l'O.N.U. pour se consacrer entièrement à la littérature.

Son premier roman, "L'Île d'Odin" (Actes Sud 2003), une saga contemporaine du fanatisme religieux et politique, est paru au Danemark avec grand succès en 1999.

"Rien" (Éditions du Panama 2007), un roman existentiel pour les adolescents, a reçu le Prix du meilleur livre jeunesse (2001) décerné par le Ministère de la Culture Danois, et aussi en octobre 2008 le francophone Prix Libbylit (...)

Janne Teller, qui a également publié des essais et d'histoires courtes, est membre du comité rédactionnel du magazine intellectuel Lettre Internationale.

Son œuvre, qui a souvent suscité la controverse au Danemark, a reçu de nombreuses récompenses, et est traduit en plusieurs langues, dont l'allemand, l'anglais, le français et l'italien.

Aujourd’hui elle habite à New York.
+ Voir plus
Source : http://www.janneteller.dk/?Fran%E7ais
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Payot - Marque Page - Janne Teller - Guerre
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
Harioutz   08 mai 2018
Guerre : Et si ça nous arrivait ? de Janne Teller
Tu n'en peux plus de vivre dans ce camp. Il n'y a rien à faire. Pas même un cours de langue : aucune possibilité d'apprendre l'arabe avant d'avoir obtenu un permis de séjour. Tu ne vas pas en classe, tu n'as pas le droit de travailler (tu ne pourrais pas d'ailleurs, tu ne parles pas la langue) et tu connais presque par cœur les quelques livres mis à ta disposition. Il y a bien un petit terrain de jeu, du sable et des graviers avec une cage de football à un bout. Le problème n'est pas tant sa taille, parce que comme ils disent, vous pouvez vous estimer heureux d'avoir au moins un espace de liberté. Comme si vous pouviez jouer au ballon sous le déluge de bombes qui s'abattait chez vous ! Non, le problème est que vous êtes si nombreux ! Si tout le monde veut jouer, chacun ne dispose que de très peu de temps. Ce sont donc presque toujours les plus costauds qui occupent le terrain.
Commenter  J’apprécie          160
Jumax   17 mars 2012
Guerre : Et si ça nous arrivait ? de Janne Teller
"Et pourtant, tu penses sans cesse au jour où tu pourras rentrer chez toi.

Chez toi ? Chez toi où ?"
Commenter  J’apprécie          180
c.brijs   03 avril 2012
Guerre : Et si ça nous arrivait ? de Janne Teller
La vie est dure. Rien n'est comme avant. Il n'y a pas de travail, et surtout pas quand on est étranger et qu'on ne parle pas la langue. Souvent, des gens s'énervent après toi dans la rue. Au marché, on te vend les moins beaux légumes; au café, tu attends plus longtemps que les autres. Tu as les cheveux bruns et la peau mate, mais tu ne peux pas dissimuler tes yeux bleus.
Commenter  J’apprécie          90
Missbouquin   05 avril 2012
Rien de Janne Teller
Si vous vivez jusqu’à 80 ans, vous en aurez passé 30 ans dormir, vous serez allés à l’école et vous aurez fait vos devoirs pendant 9 bonnes années, et travaillé presque 14. Comme vous avez déjà passé 6 ans à être de petits enfants et à jouer, et qu’il vous faudra au moins 12 ans plus tard pour faire le ménage, manger et garder vos enfants, il vous reste tout au plus 9 ans à vivre. [...] Et vous avez envie de passer ces neuf ans à faire semblant d’avoir du succès dans une comédie qui ne veut rien dire, quand on peut profiter de ces neuf ans tout de suite ?
Commenter  J’apprécie          50
CamilleChanoine   24 janvier 2013
Rien de Janne Teller
Déroutant et bouleversant !



J'avais très envie de lire ce livre et je l'ai refermé en me demandant si j'avais eu raison. La réponse peut tout aussi bien être oui que non.



C'est l'histoire d'une classe de collégiens qui s'interroge sur le sens de la vie et qui, pour se prouver qu'il y a bien un sens, vont être obligés de sacrifier quelque chose qui leur ai cher.

Les sacrifices, d'abord matériel, vont prendre un accent de plus en plus symbolique, mais surtout, ils vont gagner en violence - physique et psychologique.

Je pense que l'aspect terrifiant de ce livre, outre les actes révoltants, est que la fin n'apporte pas de réponse aux questions fondamentales qui sont soulevées. C'est l'aspect à la fois intéressant et insupportable du livre. Quel sens a ma vie ?



Outre le sens de la vie, on aborde d'autres questions :

Qu'est-ce que l'art ?

Tout a-t-il un prix ?

Quelles limites mettre face à la pression du groupe ?





Dès 15-16 ans
Commenter  J’apprécie          40
Jangelis   03 octobre 2015
Guerre : Et si ça nous arrivait ? de Janne Teller
Et si, aujourd'hui, il y avait la guerre en France ... Où irais-tu ?

Si les bombes avaient détruit la plus grande partie du pays, la plus grande partie de la ville ? Si les murs de l'appartement que tu habites avec ta famille étaient percés de trous, les vitres brisées, le balcon arraché ?

Commenter  J’apprécie          50
orbe   09 juin 2012
Guerre : Et si ça nous arrivait ? de Janne Teller
Toi, tu as pris ton journal. Il te rappellera la vie d'avant la guerre : quand les français formaient un peuple qui avait le droit d'avoir des opinions différentes sur tout.
Commenter  J’apprécie          50
Pays_des_contes   28 mars 2012
Guerre : Et si ça nous arrivait ? de Janne Teller
Tu as un enfant toi aussi, avec Carine. Et tu devrais être heureux. Ce n’est pas le cas. Ta vie n’est pas du tout ce qu’elle aurait dû être. Elle t’a été volée pour une autre, une autre vie qui n’est vraie ni ici ni là-bas. Vous n’avez jamais eu assez d’argent pour que tu rattrapes tes années d’études perdues. Tu n’en as d’ailleurs plus envie, gêné par la conscience de ton infériorité par rapport aux étudiants de ton âge.
Commenter  J’apprécie          40
Myrabelle   05 avril 2012
Guerre : Et si ça nous arrivait ? de Janne Teller
Toi, tu es toujours entier, mais tu as sans cesse la peur au ventre. Matin, midi, soir, et la nuit aussi. Tu sursautes chaque fois qu'au loin tu entends des tirs de roquettes partir en sifflant, chaque fois que tu aperçois un éclair à l'horizon. Et si le projectile allait t'atteindre ? Chaque explosion te terrifie. Combien de tes camarades ont encore été touchés ?
Commenter  J’apprécie          40
Missbouquin   05 avril 2012
Rien de Janne Teller
C’était la vie et rien d’autre. On commençait à comprendre ce que Pierre Anton avait voulu dire. Et on commençait à comprendre pourquoi les adultes étaient comme ils étaient. Et même si on s’était juré de ne jamais en arriver à leur ressembler, c’était précisément ce qui était en train de se passer. Et on n’avait même pas 15 ans
Commenter  J’apprécie          40
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Les auteurs jeunesse

Quel livre n’est pas de René Goscinny ?

Le petit Nicolas
Astérix et Obélix
La guerre des boutons
Lucky Luke

10 questions
20 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , écrivainCréer un quiz sur cet auteur
.. ..