AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 4.17 /5 (sur 81 notes)

Nationalité : Pologne
Né(e) à : Varsovie , le 22/07/1878
Mort(e) à : Treblinka , le 06/08/1942
Biographie :

Janusz Korczak, pseudonyme de Henryk Goldszmit, est un médecin-pédiatre, éducateur, pédagogue et écrivain.

Né d'une famille juive assimilée à Varsovie, il entreprend des études de médecine à l'Université de Varsovie en 1898. En 1899, il est en Suisse et y étudie l'œuvre du pédagogue Johann Heinrich Pestalozzi (1746-1827). En 1900, il se lie d'amitié avec Ludwik Licinski, jeune poète et ethnographe ; ensemble, ils visitent des quartiers pauvres de Varsovie et s'intéressent aux conditions matérielles et morales de la vie des enfants. En 1901, il décrit la misère des enfants les plus pauvres, les enfants abandonnés, négligés ou dits dépravés, et leur consacre son premier livre "Les enfants de la rue". Il publiera au total 480 articles, essais et feuilletons entre 1898 et 1905.
Le 17 mars 1905, il obtient son diplôme de médecin. À peine diplômé, il est mobilisé comme médecin militaire dans l’armée russe pour la guerre russo-japonaise. Cette même année, il publie "Les enfants de salon" dont le succès fait de lui un jeune écrivain célèbre.
En 1911-1912, son "Dom sierot" (La maison des orphelins) à Varsovie est inauguré. Il accueille les orphelins juifs et c'est l’un des plus beaux orphelinats d'Europe. En 1919, Maria Rogowska Falska, formée à l'école de Maria Montessori, ouvre à Pruszkow "Nasz Dom" (Notre Maison), un établissement créé sur le modèle pédagogique de Janusz Korczak pour les orphelins de la guerre (1914-1918) polonais (c'est-à-dire de culture catholique), sous la direction pédagogique et médicale de Korczak.
En 1925, il enseigne à l’Institut de pédagogie et à l’Université. Avant la Seconde Guerre mondiale, il est une des figures de la pédagogie de l'enfance les plus réputées.
Le 29 novembre 1940, Dom sierot est déménagée dans le ghetto de Varsovie. Janusz Korczak affronte la Gestapo, est jeté en prison, en est libéré au bout d'un mois. Son ultime combat consiste à mendier pour nourrir les enfants et à se battre pied à pied, pendant presque deux ans, pour préserver la dignité des enfants. Il tient son "Journal du ghetto", un témoignage unique sauvegardé de justesse.
Décidant d'accompagner les 200 enfants de son orphelinat au camp d'extermination de Treblinka où ils étaient déportés, il est assassiné avec les enfants à Treblinka le 5 août 1942, dans des chambres à gaz.
Il laisse son nom à la postérité pour son œuvre de pédagogie, sa littérature enfantine, et son engagement en faveur des droits de l'enfant.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Janusz Korczak   (23)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (39) Voir plus Ajouter une citation
Janusz Korczak
milamirage   07 mai 2013
Janusz Korczak
VOUS DITES :

C'est fatiguant de fréquenter les enfants.

Vous avez raison.

Vous ajoutez :

Parce qu'il faut se baisser, s'incliner,

Se courber,

Se faire tout petit.

Là, vous avez tort,

Ce n'est pas cela qui fatigue le plus,

C'est le fait d'être obligé de s'élever,

De se mettre sur la pointe des pieds

Jusqu'à la hauteur de leurs sentiments,

Pour ne pas les blesser.

Commenter  J’apprécie          1003
Janusz Korczak
milamirage   14 mai 2013
Janusz Korczak
L'enfant a le droit au respect de sa dignité et de son amour-propre,

ne pas piétiner, ne pas humilier, laisser vivre sans décourager,

ni brusquer, ni presser, du respect pour chaque minute qui passe. [.......)

On peut imposer une discipline aux geste d'un enfant, pas à ses idées.
Commenter  J’apprécie          610
Janusz Korczak
sabine59   10 novembre 2016
Janusz Korczak
L'enfant mérite que l'on respecte ses peines, même si leur cause n'est que la perte d'un caillou.
Commenter  J’apprécie          592
Janusz Korczak
milamirage   18 mai 2013
Janusz Korczak
On peut imposer une discipline aux gestes d'un enfant, pas à ses idées.
Commenter  J’apprécie          390
Janusz Korczak
Danieljean   31 janvier 2018
Janusz Korczak
Je n'existe pas pour être aimé et admiré, mais pour aimer et agir. Ce n'est pas le devoir de ceux autour de moi de m'aimer. Au contraire, c'est mon devoir de me préoccuper du monde, des hommes
Commenter  J’apprécie          362
Janusz Korczak
Coeur2livres   20 août 2018
Janusz Korczak
Les enfants auront les mêmes droits que les adultes et ils seront des citoyens à part entière. Les enfants obéiront, non plus parce qu’ils auront peur, mais parce qu’ils voudront eux-mêmes que l’ordre règne partout .

(p. 312)
Commenter  J’apprécie          310
Janusz Korczak
ster   26 mars 2013
Janusz Korczak
L'enfant ne devient pas un Homme, il en est déjà un.
Commenter  J’apprécie          310
meeva   06 juin 2015
Comment aimer un enfant suivi de Le droit de l'enfant au respect de Janusz Korczak
Donner aux enfants la possibilité d’un épanouissement harmonieux de toutes leurs facultés spirituelles ; dégager la totalité des forces latentes qu’elles contiennent ; les élever dans l’amour du bien, du beau, de la liberté… Essaie donc, homme naïf ! La société t’a confié un petit sauvage afin que tu le dégrossisses, lui inculques de bonnes manières, le rendes plus maniable… et elle attend. Attendent ainsi l’Etat, l’Eglise, le futur patron. L’Etat exigera de lui le patriotisme ; l’Eglise, la foi ; le patron, la probité ; et tous trois, de la médiocrité et de l’humilité. Trop fort, il sera brisé ; trop doux, maltraité ; rusé, il pourra être acheté ; pauvre, son chemin sera barré de tous côtés. Par qui ? Personne et tout le monde. La vie.
Commenter  J’apprécie          245
meeva   11 juin 2015
Comment aimer un enfant suivi de Le droit de l'enfant au respect de Janusz Korczak
A force d’être gavés de paroles édifiantes, de nombreux enfants finissent par prendre en aversion la vertu ; laissons-les découvrir eux-mêmes, graduellement, les bienfaits et les douceurs de l’altruisme.
Commenter  J’apprécie          230
Coeur2livres   25 août 2018
Le roi Mathias sur une île déserte de Janusz Korczak
Que voulez-vous, chacun a besoin d'un monde à soi.

p. 173
Commenter  J’apprécie          200

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Complétez ces titres des romans de Dennis Lehane

"Un dernier verre avant ...

la fermeture'
de s'endormir'
la guerre'
le prochain'

8 questions
193 lecteurs ont répondu
Thème : Dennis LehaneCréer un quiz sur cet auteur