AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.5 /5 (sur 5 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Hambourg , 1974
Biographie :

Jasmin Ramadan est née à Hambourg en 1974 d’une mère allemande et d’un père égyptien. Elle est diplômée de littérature et de philosophie. Hôtel Jasmin est son quatrième roman.

Ajouter des informations
Bibliographie de Jasmin Ramadan   (1)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Charybde2   10 avril 2018
Hôtel Jasmin de Jasmin Ramadan
VADE-MECUM DE LA DÉCLARATION SPONTANÉE AFFÉRENTE A UNE INVESTIGATION PRIVÉE

Affaire : Christiane Tarpenbek

Veuillez vous exprimer sans réserve. Ne nous autocensurez pas. Ne vous demandez pas si vos propos sont pertinents et ne cherchez pas à les formuler de façon élégante.

Merci d’éviter les sous-entendus.

Si cela peut avoir un effet positif sur votre concentration, plongez la pièce dans le noir ou fermez les yeux.

Je ne vous demande rien de moins que votre vérité. Mon travail n’est possible qu’à cette seule condition.

L’ordre des questions ci-dessous n’est qu’indicatif, il n’est cependant pas dû au hasard et peut-être utile, à titre d’inspiration.

Aucune question n’est obligatoire : rien ne vous force à y répondre. La décision vous appartient. Bien sûr, ce que vous passerez sous silence sera également pris en compte et intégré à l’analyse.

Mettez-vous à l’aise avant d’appuyer sur la touche d’enregistrement.

Commencez par indiquer votre nom et tout détail caractéristique que vous jugerez bon d’ajouter.

Parlez de vous. Comment vous sentez-vous ? À quoi pensez-vous présentement ? Qu’est-ce qui vous a spécialement préoccupé, ému, réjoui, attristé, désespéré ou mis en colère, ces derniers temps ?

Qu’avez-vous à dire sur Christiane Tarpenbek ?

Qu’avez-vous à dire sur la disparition de Christiane Tarpenbek ?

Pouvez-vous vous expliquer ce qui s’est passé ?

Je me soumets de mon propre chef à une obligation de discrétion. Une fois l’affaire résolue, tous les enregistrements seront effacés.

Dans l’éventualité où je vous aurais fait parvenir ce magnétophone, merci de bien vouloir me le renvoyer en recommandé sitôt votre enregistrement terminé. Une enveloppe affranchie est jointe à cet effet. Les frais sont pris en charge par le client, en l’occurrence : Roland Tarpenbek.

En vous remerciant de votre coopération.

Bien à vous,

Laila Voss
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Charybde2   10 avril 2018
Hôtel Jasmin de Jasmin Ramadan
Le jour de son vingt-troisième anniversaire, en fin d’après-midi, Roland Tarpenbek décida d’aller signaler la disparition de sa mère.

Dans la nuit, une idée obsédante avait envahi ses pensées, s’était ensuite propagée dans son sommeil et se révélait à présent bien plus fraîche et dispose que lui-même. Et cette fois, il ne s’agissait pas d’un chagrin d’amour. Mort de fatigue, Roland avait mal à la tête, et chaque fois qu’il fermait les yeux, des images étourdissantes se mettaient à clignoter derrière ses paupières comme des néons publicitaires. Il se mit sur le ventre, les mains croisées sous le menton, et contempla une petite araignée dodue qui pendouillait de sa lampe de chevet cassée. À l’idée qu’il pourrait l’écrabouiller entre deux doigts, il se sentit comme l’un de ces gamins cruels qu’il avait toujours redoutés. Alors qu’il n’avait que sept ans, il se demandait déjà ce qui pouvait bien les pousser à anéantir de pauvres créatures vivantes. Yolanthe disait toujours qu’analyser systématiquement les choses était aussi dingue que de vouloir marcher sur des échasses sans s’y être entraîné, et il croyait toujours ce que disait Yolanthe, parce qu’il l’aimait, même si ce n’était pas réciproque.

À l’extérieur de la chambre, il entendait Yolanthe qui discutait au téléphone et commençait à hausser le ton. Elle n’arrêtait pas de faire les cent pas, bien que le plancher craque et qu’elle sache parfaitement qu’il avait du sommeil en retard.

« N’essaie pas de me baratiner ! s’écria-t-elle. Le hasard n’a rien à voir là-dedans, c’était de la provocation ! »

La veille, ils avaient fêté l’anniversaire de Roland jusqu’au petit matin, suite à quoi Yolanthe s’était contentée d’à peine deux heures de sommeil, ce qui n’avait rien d’inhabituel chez elle. Même quand elle n’avait pas dormi pendant plusieurs jours d’affilée, elle restait de bonne humeur à siffloter sur son échelle en travaillant sur ses sculptures. Jusque tard dans la soirée, fraîche comme une rose.

Le jeûne, les cures détox au vinaigre, les orgies, les excès d’alcool et de tabac : rien ne l’attaquait outre mesure. Qu’elle perde ou prenne du poids, elle n’en faisait jamais toute une affaire. Elle finirait par tomber raide morte sans prévenir, ou vivrait éternellement. Ces deux éventualités ne la préoccupaient pas plus que cela, même à quarante ans passés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Charybde2   10 avril 2018
Hôtel Jasmin de Jasmin Ramadan
Après avoir sonné plusieurs fois, Roland attendait devant la porte de l’agence Laila Voss, détective privé, au rez-de-chaussée d’un immeuble ancien à deux étages, et il l’entendait s’éclaircir la voix à l’intérieur. Bien qu’il n’y ait pas de judas sur la porte, il avait l’impression d’être épié.

Elle répéta plusieurs fois à voix haute « panier-piano », en articulant bien, ce qui évidemment n’avait aucun sens. Il tournait les talons quand la détective lui ouvrit la porte avec fracas, son visage encadré par des cheveux d’un bleu métallique.

« Ne faites pas attention au panier-piano, je vous prie ! s’exclama-t-elle avant même que Roland ait pu se présenter. Ce n’est qu’un exercice d’élocution. J’ai fait du théâtre, à une époque. C’est toujours comme ça que je me mets en train. »

Le regard de Roland se riva sur le nombril de son interlocutrice – quel âge pouvait-elle avoir ? – et elle tira sur son pull rouge pour le dissimuler.

« Entrez, jeune homme, je vous en prie. »
Commenter  J’apprécie          20
marionf   21 janvier 2019
Hôtel Jasmin de Jasmin Ramadan
Christiane est un peu bizarre, elle aussi. Mais c'est quelqu'un de bien. Selon moi. Bien sûr, l'espace de quelques jours, tout le monde peut être quelqu’un de bien. C'est facile. Pour savoir si tu as vraiment affaire à quelqu'un de bien ou non, tu dois voyager avec lui.
Commenter  J’apprécie          20
marionf   15 février 2019
Hôtel Jasmin de Jasmin Ramadan
Je suis incapable de dire si madame Merkel est un bon chef. ce que l'on attend des politiciens c'est qu'ils fassent le nécessaire pour que les gens puissent mener une vie sobre au quotidien. Manger, boire, dormir sous un toit. a chacun de se débrouiller pour le reste, et celui qui s'en prend à un autre file droit en prison. la politique ce n'est pas plus compliqué que ça. En Allemagne, il suffit de ne pas faire de connerie pur bien vivre au quotidien. C'est d'ailleurs pourquoi nous avons été si étonnés ici de voir tous ces Allemands descendre dans la rue. Au début, nous avons cru que c'était la révolution, comme ici. mais là, les types protestaient contre des gens encore plus mal lotis du'eux, et ça nous a paru très bizarre. juste parce qu'ils sont étrangers. Ils sont bizarres ces Allemands, ils ont des problèmes bizarres ; il n'y a pas d'étranger au pouvoir, pourtant ils luttent contre les étrangers.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

L’assommoir, petite révision!

Quand se déroule l'action?

entre 1780 et 1800
entre 1810 et 1830
entre 1850 et 1870
entre 1900 et 1920

14 questions
673 lecteurs ont répondu
Thème : L'Assomoir. de Émile ZolaCréer un quiz sur cet auteur