AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.75 /5 (sur 1321 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Toulouse , le 25/11/1981
Biographie :

Jean-Baptiste Del Amo, de son vrai nom Jean-Baptiste Garcia, est un écrivain français, vivant à Montpellier.

Après avoir suivi un cursus littéraire, il travaille pendant un temps comme animateur socio-culturel. Il part ensuite pour une mission humanitaire en Afrique.

En 2006, il reçoit le Prix du jeune écrivain francophone pour sa nouvelle "Ne rien faire", écrite à partir de son expérience de quelques mois au sein d'une association de lutte contre le VIH en Afrique.

Fin août 2008, son premier roman, "Une éducation libertine", paraît dans la collection "blanche" chez Gallimard. Le roman est à mi-chemin entre le roman historique et le roman d'apprentissage. Il évoque l'homosexualité, la prostitution et le libertinage bourgeois.

Il est favorablement accueilli par la critique et reçoit le prix Laurent-Bonelli fin septembre 2008.
En mars 2009, Jean-Baptiste Del Amo se voit finalement attribuer le Prix Goncourt du premier roman, à l'unanimité dès le premier tour de scrutin. Il est également récompensé par le prix François Mauriac.

Son deuxième roman "Le sel" est publié en 2010. En 2013, il publie "Pornographia", qui obtient le prix Sade. En 2015, il est lauréat de la Villa Kujoyama.

En 2016 paraît son quatrième roman, "Règne animal", qui retrace du début à la fin du vingtième siècle l’histoire d’une exploitation familiale. Ce roman obtient le prix littéraire "Les lauriers verts".

Végétalien, Jean-Baptiste Del Amo s'engage en mars 2016 aux côtés de l'association L214. En septembre 2017 il publie "L214, une voix pour les animaux", dans lequel il retrace l'histoire de l'association à travers notamment le parcours de certains de ses militants.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean-Baptiste Del Amo   (13)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (16) Voir plusAjouter une vidéo
Podcasts (11) Voir tous


Citations et extraits (259) Voir plus Ajouter une citation
Fandol   09 octobre 2021
Le Fils de l'homme de Jean-Baptiste Del Amo
Le fils soulève la couverture et la mère se blottit contre lui. Longtemps, ils écoutent la maison siffler et craquer comme un vieux rafiot malmené par la tempête, le vent porter jusqu’à eux le cri de chouettes effraies qui ululent dans le creux d’un arbre mort, avec leurs faces blanches et mystérieuses. Mais, rassuré par la présence et la chaleur du corps de la mère, rien ne peut plus atteindre l’enfant, et tous finissent par retomber jusqu’au matin dans un sommeil tranquille.

(page 99)
Commenter  J’apprécie          430
Cancie   29 août 2021
Le Fils de l'homme de Jean-Baptiste Del Amo
Dans le secret de souches pourrissantes, des nymphes préparent leur transformation ; partout se lève l’armée des êtres minuscules – foules grouillantes, rampantes, industrieuses – affairés à cette mystérieuse entreprise qui les accapare jour et nuit.
Commenter  J’apprécie          380
Merik   27 décembre 2016
Règne animal de Jean-Baptiste Del Amo
Ils ont modelé les porcs selon leur bon vouloir, ils ont usiné des bêtes débiles, à la croissance extraordinaire, aux carcasses monstrueuses, ne produisant presque plus de graisse mais du muscle. Ils ont fabriqué des êtres énormes et fragiles à la fois, et qui n'ont même pas de vie sinon les cent-quatre-vingt-deux jours passés à végéter dans la pénombre de la porcherie, un cœur et des poumons dans le seul but de battre et d'oxygéner leur sang afin de produire toujours plus de viande maigre propre à la consommation.
Commenter  J’apprécie          377
Cancie   22 août 2021
Le Fils de l'homme de Jean-Baptiste Del Amo
Propulsée aux branches des arbres, la sève fait éclore par myriades les bourgeons dont les écailles chutent, infimes, silencieuses, révèlent la chair glauque des feuilles qui se déploient et constellent les ramures d’un vert intense.
Commenter  J’apprécie          340
Fandol   10 octobre 2021
Le Fils de l'homme de Jean-Baptiste Del Amo
Il voudrait partager un peu de sa joie et emprunte à la tendresse qu’il témoigne d’ordinaire à la mère, la transpose à l’égard du père, avec la prescience de cet empêchement, de cette gêne qui président de tout temps aux manifestations des sentiments entre les hommes, entre les pères et leurs fils.

(pages 110-111)
Commenter  J’apprécie          330
Cancie   10 septembre 2021
Le Fils de l'homme de Jean-Baptiste Del Amo
Il y a des choses qu’un homme, s’il veut rester un homme, ne peut accepter et il appartient à chacun de définir où se situe son honneur, laquelle de ces choses lui est acceptable et laquelle ne l’est pas, où se situe en somme la limite infranchissable de sa dignité.
Commenter  J’apprécie          331
Fandol   07 octobre 2021
Le Fils de l'homme de Jean-Baptiste Del Amo
Il ne garde pas de souvenir précis du départ du père. Il n’a conservé de la vie auprès de lui qu’une suite d’impressions morcelées, peut-être fictives et en partie façonnées par les photographies enfouies dans la commode. Il est en revanche plein, comme pétri d’une présence physique de la mère, de son ubiquité, tant elle apparaît et colore, à chaque instant, chaque recoin de l’inextricable maillage qui déjà compose sa mémoire.

(page 72)
Commenter  J’apprécie          290
latina   15 août 2016
Règne animal de Jean-Baptiste Del Amo
Il pense à Elise, il pense aux fils. Il se souvient de tout ou presque, des instants passés, des jours d’avant. Tous se télescopent, s’amalgament, ne sont plus dissociables. C’est donc ça, la vie ? songe-t-il avec dépit. Si peu et tellement à la fois. Mais si peu tout de même. Et qu’en reste-t-il à la fin ? N’est-on pas supposé avoir acquis quelque sagesse, quelque compréhension, même partielle et fragmentaire des choses ?
Commenter  J’apprécie          270
Cancie   16 août 2021
Le Fils de l'homme de Jean-Baptiste Del Amo
La mère lève le regard vers lui, dans le rétroviseur. Il ressent dans son demi-sommeil le baume familier de ses yeux bruns posés sur lui.

Page 26
Commenter  J’apprécie          280
Cancie   19 août 2021
Le Fils de l'homme de Jean-Baptiste Del Amo
Dans cet apparent silence, le fils éprouve violemment sa solitude et, dans le même temps, l’impression de sa présence au monde, de la nature déployée autour de lui, de l’immensité et de la multitude dans laquelle son existence a pris forme et se trouve à cet instant précis.
Commenter  J’apprécie          270

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Auprès de mon arbre je vivais heureux

Cet arbre atteint de graphiose est en voie de disparition en Europe

l'épicéa
le bouleau
L'orme
le frêne

10 questions
30 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur