AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.16 /5 (sur 57 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Jean-Baptiste Ferrero est un auteur de romans policiers.

Il est diplômé en philosophie à l'Université Paris Sorbonne (Paris 4) en 1984 et en communication à l'Université Sorbonne Nouvelle (Paris 3) en 1988.

Ancien Directeur général de la JPG Conseil, il est Directeur de la communication à la SYAGE depuis 2012.

Source : http://fr.viadeo.com
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (135) Voir plus Ajouter une citation
Aunryz   14 septembre 2015
Huit histoires de fantômes - la petite voix des morts de Jean-Baptiste Ferrero
Il faut dire que dans ma famille on est tous un peu fêlés, bizarres, branques, pas finis ou du moins pas comme il aurait fallu.



On voit des choses. On entend des choses. On sent des choses.



J’ai une frangine qui fait tourner les tables et qui pourrait sans doute faire de la mayonnaise rien qu’en regardant des œufs.



Ma mère causait aux fantômes et j’ai une aïeule qui était sorcière, là–bas, en Espagne.



Un peu lourd comme hérédité non ?



http://wp.me/p5DYAB-1lu
Commenter  J’apprécie          230
collectifpolar   21 octobre 2020
Heureux les élus : Suivi de 3 autres enquêtes acides de Thomas Fiera, Harcèlement, Sea, Secte and sun, Voleurs ! de Jean-Baptiste Ferrero
Ça fait belle lurette que je ne nourris plus le moindre espoir sur la capacité de l’homo sapiens sapiens à devenir un jour un animal réellement civilisé. Dans le meilleur des cas, il peut lui arriver d’être supportable, parfois même fréquentable et très exceptionnellement aimable. La plupart du temps, il est juste idiot, mesquin par essence et méchant par mégarde. Il n’écoute pas quand on lui parle, ne comprend pas quand il écoute et fait n’importe quoi quand il comprend. Par ailleurs c’est souvent un grand con sympathique et rigolo qui a au moins pour qualité d’avoir inventé la littérature, l’expresso, le vin de Bourgogne et les jupes moulantes.

(see, secte and sun)
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolar   21 octobre 2020
Heureux les élus : Suivi de 3 autres enquêtes acides de Thomas Fiera, Harcèlement, Sea, Secte and sun, Voleurs ! de Jean-Baptiste Ferrero
Les habitants eux-mêmes semblaient tous neufs, comme si on venait de les repeindre ou de les sortir de leur boîte. Ils étaient beaux, propres, souvent blonds, toujours bien coiffés et souriaient comme si on venait de leur forer un deuxième trou du cul. En ce samedi, beaucoup de familles déambulaient par les rues et offraient le spectacle d’un bonheur ripoliné échappé d’une pub des années soixante : papas alertes nourris au grain, mamans parfaites à la beauté frigide et chevaline, ribambelles de chiards homologués au physique de chiots de concours.

extrait de HEUREUX LES ÉLUS
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolar   21 octobre 2020
Huit histoires de fantômes - la petite voix des morts de Jean-Baptiste Ferrero
« Le monde est une vaste chambre pleine de recoins, de cachettes et d’ombres où se dissimulent des ombres. La plupart

des gens ne s’en rendent pas compte, tout occupés qu’ils sont à se livrer à de graves et inutiles affaires de première importance. Ils s’agitent, caquètent, paradent et se pavanent, amoureux de leurs reflets dans les flaques d’eau et aveugles, sourds à tout ce qui n’est pas eux.

Moi, j’ai arrêté de jouer il y a longtemps.

Quand Elle est partie. »

(De la préface)
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolar   21 octobre 2020
Heureux les élus : Suivi de 3 autres enquêtes acides de Thomas Fiera, Harcèlement, Sea, Secte and sun, Voleurs ! de Jean-Baptiste Ferrero
Pourtant c’est un tendre, un poète, un romantique aussi fragile et tourmenté que ce pauvre Keats dont le nom était écrit sur l’eau. Malheureusement pour lui, il est petit, gros, il pue le vieux gant de toilette et ses yeux ressemblent à deux trous de pisse dans la neige. Il a la tronche d’un mec qui se tripote en regardant la vie des animaux et une haleine à casser les carreaux

Extrait de "Harcèlement)
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolar   21 octobre 2020
Mourir en août de Jean-Baptiste Ferrero
— Il est mort, dit Fred avec un laconisme inhabituel. Mort en effet. Dead. Muerto. Morto. Kaputt. Ratiboisé. Définitivement passé du statut de ressource humaine à celui de ressource naturelle. Adieu culture d’entreprise ! Bonjour, culture des pissenlits ! Après avoir longtemps emmerdé le monde, ce pauvre type allait contribuer à engraisser la Terre : juste retour des choses
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolar   21 octobre 2020
Le fils prodigue de Jean-Baptiste Ferrero
Le chuintement des roues sur l’asphalte humide, le ronron du moteur bien réglé, le défilement des sous-bois attristés par l’automne, tout cela me plongea dans une douce torpeur mélancolique. Je me sentais plein de cette tristesse inquiète que j’associe toujours à la fin de l’été et au souvenir de la rentrée des classes. Ce moment était pour moi comme une petite mort.
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolar   21 octobre 2020
Heureux les élus : Suivi de 3 autres enquêtes acides de Thomas Fiera, Harcèlement, Sea, Secte and sun, Voleurs ! de Jean-Baptiste Ferrero
Accroupie devant un carré de terre fraîchement retournée, elle s’adonnait à une de ces choses mystérieuses qui font pousser les fleurs. Son pantalon taille basse n’aurait pas caché grand-chose de son string si elle en avait porté un. Il se mit soudain à faire très chaud.

Extrait de "Heureux les élus"
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolar   21 octobre 2020
Mourir en août de Jean-Baptiste Ferrero
Philippe de la Hacquinière était un véritable bâton verbeux. Une heure pleine qu’il jacassait et s’écoutait parler avec une délectation quasi masturbatoire : la logorrhée s’écoulant de sa petite bouche froncée le conduisait vers un point dangereusement proche de l’orgasme oral.
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolar   21 octobre 2020
Le fils prodigue de Jean-Baptiste Ferrero
(…) Nous avancions, pris dans le flot des bons petits soldats de plomb du capitalisme qui, à cette heure, s’écoule comme une rivière grise depuis la source du RER avant de se diviser en autant de ruisselets finalement avalés par les grandes tours froides et anthropophages.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Qui se cache derrière Népomucène ? 🕶 👀

Népomucène.....

...et la vieille dame
...et un vieux drame
....et l'arbre à came

12 questions
31 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar enquête , héros récurrent , pseudo , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..