AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Critiques de Jean-Baptiste Predali (3)
Classer par:   Titre   Date   Les plus appréciées
Nos anges
  16 février 2014
Nos anges de Jean-Baptiste Predali
Nous sommes à Borgu-Serenu, en Corse. Plus précisément dans le quartier des Sept Fontaines. Un quartier loin des images de cartes postales qui font le bonheur des visiteurs de l'Ile de Beauté. Les Sept-Fontaine est un quartier pauvre, un paysage digne des favelas brésiliens. Un bébé a été retrouvé dans la décharge publique. L'horreur de la situation laisse vite place à la surprise liée à la survie de cette enfant. Depuis combien de temps était-elle là? Qui a pu abandonner une enfant comme un vulgaire rebut.





L'homme qui l'a trouvé, Augustin Bianchi, est une figure du quartier, élève appliqué, il a préféré s'engager dans l'armée pour vivre l'aventure plutôt que de trouver un emploi plus traditionnel. A la mort de son père il est rentré au pays pour s'occuper de sa mère et a trouvé un poste d'employé municipal peu reluisant dans son quartier. Personnage charismatique il s'est vite forgé des idées séparatistes et a crée un groupe frontiste. Augustin a eu affaire à la police et ses activités séparatistes ne l'incitent pas à collaborer avec la police ( représentante de l'Etat français) dans l'enquête concernant l'identité de la petite fille. Il prend donc le maquis et se réfugie dans une bergerie d'où il suit les déroulements de l'enquête à la radio.





Le troisième personnage principal de cette histoire, est le substitut du procureur en charge de l'enquête. En début de carrière, son but est de se faire connaître pour s'assurer un destin national. Courtisant les journalistes pour faire sa promotion, il est vite confronté au silence et à l'immobilisme des témoins éventuels. Impuissant, il se rend vite compte que se sortir de ce bourbier corse ne sera pas chose aisée.





Dans ce roman Jean-Baptiste Predali nous livre un bilan sans concession de la situation en Corse. Un état français impuissant, incapable de se faire respecter. Des groupuscules séparatistes qui au lieu de coopérer se font la guerre. Le grand banditisme mafieux agit au vu et au su de tous et semble détenir le vrai pouvoir. Les anges que pourraient être les groupes indépendantistes pour sauver la Corse du marasme semblent eux mêmes peu convaincus de pouvoir faire évoluer la situation et paraissent résignés.





Nos anges est un roman au style âpre qui rappelle certains paysages corses avec des passages incantatoires qui rendent parfois le texte difficile à lire mais qui mérite qu'on fasse l'effort d'aller jusqu'au bout . Un très beau texte marqué par le désenchantement. Un auteur à découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Nos anges
  25 février 2014
Nos anges de Jean-Baptiste Predali
Un auteur que je ne connaissais pas, merci Masse critique.

J’ai, dès le début, été séduite par le style de ce roman : une succession de phrases courtes ou de phrases plus longues mais scindées en bribes de rafales de mots, une mise ne page graphique spéciale parfois… donnent à ce récit un rythme saccadé, scandé et oui, incantatoire (dixit son éditeur), qui ne laisse aucun répit au lecteur. Ce style est mis au service d’un portrait de la Corse actuelle à travers la description d’un quartier déshérité d’une ville imaginaire dédiée à la Vierge où un bébé a été retrouvé, vivant dans une décharge publique : cette Corse devenue urbaine et moderne alors que ses habitants, d’origine paysanne, sont encore marqué par son passé, son histoire, son grand banditisme mafieux, le combat de son mouvement nationaliste qui a dégénéré en luttes fratricides

Commenter  J’apprécie          30
Nos anges
  12 avril 2014
Nos anges de Jean-Baptiste Predali
L’âpreté du style d'écriture m'a complètement déroutée..;

Impossible de me plonger dans ce roman. Je l'ai commencé, abandonné, repris puis recommencé, mais jamais je n'ai réussi à m'absorber dans cette histoire pourtant intéressante.

Je l'ai donc plutôt survolé que lu car j'avais quand même envie de connaître l'histoire d'Augustin cet employé communal au passé plutôt trouble. Découvrir aussi l'Histoire mouvementée de cette île, les conflits qui y ont régné et y règnent encore.

Mais non, ce style d'écriture âpre, des phrases parfois terriblement longues et alambiquées, des sauts de lignes qui prennent de cours, l'impression que les phrases comportent trop de mots, des mots en trop (c'est bien la première fois que je ressens ce genre de chose !) ; tout cela m'a gêné dans ma lecture et je n'ai donc pas du tout pu apprécier ce roman qui plaît pourtant à de nombreux lecteurs. Je pense simplement que je ne suis pas faites pour ce genre de littérature ou (je devrais peut-être suspendre mes lectures jeune adulte qui m'éloigne de ce genre d'écriture si particulière !) ou que ce n'était tout simplement pas le bon moment (il faudra que je tente une nouvelle lecture plus tard peut-être).

Je ne peux donc que donner mon avis personnel, une lecture difficile et sans plaisir pour moi mais qui, pour d'autres lecteurs certainement plus avertis, peut se révéler très agréable.



Je remercie Babelio malgré cette lecture éprouvante !
Lien : http://somanybooks.eklablog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Quiz Harry Potter (difficile:1-7)

De quoi la famille Dursley a-t'elle le plus peur?

des voisins curieux
des hiboux
de Harry
de tout ce qui peut les faire paraître étranges

20 questions
4455 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur