AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.3 /5 (sur 5 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : LYON , le 05/01/1767
Mort(e) à : PARIS , le 14/11/1832
Biographie :

La famille Say pourrait servir de modèle à l'ouvrage de Max Weber "L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme"
Cette famille de Lozériens, de Florac, Huguenots, fuit sa région natale après la révocation de l'Edit de Nantes pour s'installer à Genève où nait le père de Jean Baptiste.
De retour en France, à Lyon, ce dernier travaille au négoce de la soie avec son associé, Mr Castanet, un protestant nîmois.
Des trois enfants Say, nés à Lyon, Louis fondera la sucrerie Say qui deviendra Beghin-Say dans les années 1970 et constituera la base des groupes coopératifs sucriers français Téreos et Cristal Union.
Jean-Baptiste est donc issu d'une famille d'industriels entreprenants et innovants, pétrie de valeurs humanistes et libérales, qui n'est pas à l'abri des revers de fortune, puisqu'à 15 ans, il est contraint à subvenir à ses besoins et devient apprenti d'une entreprise commerce,à Paris où la famille a migré.
Après un voyage en Angleterre, à 19 ans, il entre au service de la compagnie d'assurances de Mr Clavière, il a 21 ans, et s'engage dans les combats de la révolution française.
Il a déjà commencé à écrire, des pièces de théâtre, un opéra comique....Il rédige des articles pour la revue "la décade philosophique".
En 1803, il publie son "traité d'économie politique" jugé trop libéral par Napoléon, partisan d'une économie nationale de guerre, régulée et administrée par l'Etat.
Censuré par le régime, il se lance avec succès dans la filature du coton, son entreprise située à Auchy dans le Pas de Calais passe de 80 à 400 ouvriers.
La seconde édition de son traité parait en 1814 (date de la première abdication de napoléon).
Il est enfin reconnu comme le grand économiste qu'il est :
il donne des conférences, devient professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers, est nommé au Collège de France, contribue à créer l'école spéciale de commerce et d'industrie (ancêtre de ESC Europe).
Il meurt peu après en 1832.
Son apport à l'économie est fondamentale, il est le père de "la loi des débouchés" qui sous tend la théorie de l'offre comme moteur du marché.








+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean Baptiste Say   (44)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Jean Baptiste Say
LaSalamandreNumerique   27 novembre 2019
Jean Baptiste Say
La plus belle pensée, la plus neuve, la plus utile n'obtiendront jamais en public autant d'applaudissements qu'une niaiserie convenue.
Commenter  J’apprécie          284
SZRAMOWO   21 décembre 2014
De L'Angleterre Et Des Anglais de Jean Baptiste Say
Je ne sais pas jusqu’à quel point la justice politique commande de donner l’argent d’une nation à un citoyen qui n’a jamais rien fait pour elle, et qui ne se rend particulièrement recommandable par aucun talent ni aucune vertu, uniquement parce que le sort l’a rendu frère d’un amiral qui a perdu la vie dans un combat de mer. Voici ce que la famille Nelson coûte à la nation anglaise chaque année à perpétuité.

Au comte Nelson, frère de l’amiral, outre une pairie ; une pension de 5000 liv. st. 120,000 fr.

Pour l’achat d’un bien d’une somme une fois payée de 100,000 liv. st. (2 millions 400 mille francs) dont l’intérêt annuel coûte à l’État 120,000

À la vicomtesse Nelson sa veuve 2,000 liv. st. 48,000

À mesdames Suzanna Bolton, et Catherine Matcham ses sœurs 48,000

Total en argent de France 336,000 fr.



Dernièrement (20 février 1815) le Parlement s’est en vain récrié sur un article de 4000 liv. st. ans les dépenses (96 mille francs) donnés au duc d’York pour l’indemniser d’avoir le roi de Prusse. Ce dîner en effet coûte un peu cher à la nation anglaise.



Le trésor public paye encore au duc de Marlborough qui n’est point descendu du grand Marlborough, mais qui a pris son nom, parce qu’il a épousé une descendante, 120 mille francs de France annuellement outre la magnifique terre de Blenheim dont il a hérité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
SZRAMOWO   21 décembre 2014
De L'Angleterre Et Des Anglais de Jean Baptiste Say
La longue interruption des communications entre la France et l’Angleterre, a rendu bien précieux les momens qui se sont écoulés depuis la paix. On a pu aller chercher de l’autre côté de la Manche, l’explication de plusieurs phénomènes dont on ne connaissait que les résultats, et mesurer le levier qui, plus d’une fois, a soulevé l’Europe.



Ce ne sont point les forces militaires de la nation anglaise, ni même sa marine, qui ont exercé une influence majeure sur le Continent ; je ne dirai pas même que c’est son or ; car, depuis 1797, elle n’a qu’une monnaie de papier qui ne repose sur aucun gage métallique ; et c’est peut-être, de toutes les nations du monde, celle qui, proportion gardée, possède le moins de métaux précieux ; mais c’est par sa richesse et par son crédit qu’elle a pu agir ; et comme ces armes puissantes sont le résultat de toute son économie, c’est son système économique qui est son trait saillant, et qui mérite de fixer notre attention.



Jusqu’en 1814, la France qui avait l’ascendant sur le Continent, et l’Angleterre qui l’avait sur les eaux, n’ont pu sérieusement se prendre corps à corps, et les nombreux combats qu’elles se sont livres sur l’un et l’autre élément, ne pouvant compromettre leur existence, ni même leur puissance, quelqu’affligeans qu’ils fussent d’ailleurs pour l’humanité, ne pouvaient, quant à leurs résultats, être considérés que comme des escarmouches. Mais leur effet total a été de priver pendant près de vingt-trois ans l’Angleterre de ses communications faciles et régulières avec le Continent, et la France, de presque toutes ses relations maritimes. Les colonies séparées de leurs métropoles, se sont rendues indépendantes, ou sont devenues la proie des Anglais, et tout le commerce d’outre-mer est tombé entre leurs mains. Sauf un petit nombre de navires aventuriers, dont la plupart même n’ont pu leur échapper, ce n’est que par leurs vaisseaux, ou du moins avec leur permission, que les denrées de l’Asie et de l’Amérique ont pu parvenir dans notre quartier du globe, et que les produits du sol et de l’industrie des Européens ont été portés dans les autres parties du monde. Que cette prépondérance ait été avouée ou non, que ce commerce se soit fait par contrebande ou par des licences, sous des pavillons masqués ou à visage découvert, le fait n’en a pas moins existé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Jean Baptiste Say
Danieljean   04 décembre 2017
Jean Baptiste Say
La galanterie, que je ne confonds pas avec l'amour, est un jeu où tout le monde triche : les hommes y jouent la sincérité, les femmes la pudeur, et chacun se trompe mais il faut que la volonté du ciel soit faite
Commenter  J’apprécie          30
Amandinegrana   22 février 2020
Moi, prof' et méchant de Jean Baptiste Say
Les conséquences de cette politique étaient évidentes. La privation des moyens de faire respecter la discipline entraînait une impuissance quasi totale de professeurs n'ayant pas les moyens de réaliser correctement leur travail. Se sachant intouchables, les élèves se montraient pour la plupart impolis et méprisants. La direction ayant décidé de se coucher devant des élèves-clients et leurs parents-clients, la valeur que l'établissement privé catholique leur inculquait en priorité était l'adoration de l'argent et le pouvoir qu'il confère.
Commenter  J’apprécie          20
Jean Baptiste Say
gouelan   08 février 2015
Jean Baptiste Say


« On dirait que le singe n'a été fait que pour humilier l'homme et lui rappeler qu'entre lui et les animaux,il n'y a que des nuances. »

Commenter  J’apprécie          30
gaillard1   19 avril 2014
Petit volume : contenant quelques aperçus des hommes et de la société de Jean Baptiste Say
Je vous faisais observer qu'il existait des lois sur les retraites ; qu'il y avait lieu d'en examiner l'ensemble, qu'en cette matière la difficulté consistait dans le chiffrage de la loi, qu'il y avait des charges dont on devait bien se rendre compte.
Commenter  J’apprécie          20
gaillard1   19 avril 2014
Petit volume : contenant quelques aperçus des hommes et de la société de Jean Baptiste Say
Je vous faisais observer qu'il existait des lois sur les retraites ; qu'il y avait lieu d'en examiner l'ensemble, qu'en cette matière la difficulté consistait dans le chiffrage de la loi, qu'il y avait des charges dont on devait bien se rendre compte.
Commenter  J’apprécie          20
Danieljean   17 novembre 2015
Petit volume : contenant quelques aperçus des hommes et de la société de Jean Baptiste Say
Lorsqu'une fois on a pris l'habitude de généraliser facilement, et qu'on le fait avec un jugement passablement sain, on peut ensuite descendre de la loi genérale à des faits particuliers même inconnus. C'est ainsi que Newton a prédit les aberrations des planètes qu'on n'avait pas encore observées de son temps. C'est ainsi que la connaissance de la nature humaine fait prévoir les aberrations des hommes, même avant qu'elles n'arrivent.

La fermeté de caractère, quand elle se trouve jointe à la faculté de généraliser, fait les hommes supérieurs. Ceux-là savent penser ; et en même temps ils savent agir.
Commenter  J’apprécie          00
Danieljean   17 novembre 2015
Petit volume : contenant quelques aperçus des hommes et de la société de Jean Baptiste Say
À mesure que l'intelligence grandit, les considérations relative aux personnes prises individuellement, frappent moins et les généralités davantage. Un enfant, un esprit peu cultivé, ne font attention qu'aux individus ; il faut être plus avancé pour s'intéresser aux masses. Chaque personne est un être réel qui frappe les sens ; tandis qu'une nation est un être de raison dont les maux, les besoins, l'opinion ne frappent que l'esprit.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Quiz Harry Potter (difficile:1-7)

De quoi la famille Dursley a-t'elle le plus peur?

des voisins curieux
des hiboux
de Harry
de tout ce qui peut les faire paraître étranges

20 questions
4446 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..