AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.65 /5 (sur 205 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 11/06/1955
Biographie :

Jean-Baptiste de Panafieu par lui-même :

"Après des études de biologie de 1973 à 1978, avec des spécialisations en génétique et en océanographie, j’ai passé l’agrégation de sciences naturelles afin d’enseigner la biologie aux élèves de collège et de lycée. En parallèle, j’ai abordé le domaine de la recherche, avec un doctorat d’océanologie biologique consacré à l’alimentation des merlans en mer du Nord.
Vers 1989, j’ai commencé à écrire des livres sur la nature et les sciences, surtout destinés aux jeunes de 8 à 12 ans. Vers la même époque j’ai aussi écrit mes premiers scénarios de films documentaires pour la télévision. J’ai ensuite abandonné peu à peu l’enseignement, pour faire de la production de documentaires. A partir de 1997, j’ai partagé mon temps entre l’écriture de livres et d’articles pour des magazines, toujours sur des thèmes scientifiques, et la réalisation de films documentaires et de reportages.
Pendant cette période, j’ai assuré une fonction de conseil scientifique pour les voyages du bateau Fleur de Lampaul tout autour du monde, avec un équipage d’enfants. J’ai conçu des expositions, par exemple sur l’utilisation des gènes en médecine ou sur le tabac. J’ai inventé des jeux de société, comme Cryptogame, un jeu sur les champignons. Je donne aussi des conférences sur mon travail, devant des classes ou pour des documentalistes et je participe à des débats avec le public sur des sujets scientifiques, lors de « bars des sciences » .
J’ai au total écrit une trentaine de livres, seul ou avec d’autres auteurs. Mes thèmes principaux sont l’écologie, la vie des océans, la préhistoire et l’évolution de l’homme et des animaux. "

+ Voir plus
Source : http://www.futura-sciences.com/fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
L?océan mondial, qui abrite la majorité des espèces vivantes sur Terre, génère aussi une grande part de l?oxygène que nous respirons. Il régule le climat de la planète et joue un rôle majeur dans la température terrestre. C?est aussi par la mer que circulent les hommes et les marchandises, permettant aux économies de se développer. De l?apparition de l?eau liquide, il y a plus de 4 milliards d?années, aux bateaux autonomes et aux robots plongeurs, cet ouvrage magnifiquement illustré retrace en 100 dates l?histoire mouvementée de l?océan et de son exploration. Agrégé d?histoire et diplômé de Sciences Po Paris, Pierre Royer est officier de Marine de réserve et enseigne au lycée et dans les classes préparatoires. Passionné par l?histoire maritime, il est l?auteur de l?ouvrage Géopolitique des mers et des océans, récompensé du prix Anteios du Premier essai de géopolitique, et d?un Dicoatlas des mers et des océans, colauréat du prix Éric Tabarly. Il collabore régulièrement avec diverses revues géopolitiques. Jean-Baptiste de Panafieu est agrégé de sciences naturelles et Docteur en océanologie. Il est l?auteur de nombreux ouvrages sur la nature et les sciences. Il écrit également des romans et des scénarios de dessins animés, conçoit des expositions et donne des conférences. ISBN 9782100747436 --- Fiche du livre : https://www.dunod.com/sciences-techniques/belle-aventure-ocean ********************************* Retrouvez-nous sur : --- https://www.dunod.com --- Facebook : https://www.facebook.com/editionsdunod/ --- Twitter : https://twitter.com/DUNOD --- Instagram : https://www.instagram.com/bienetredunod/
+ Lire la suite

Citations et extraits (52) Voir plus Ajouter une citation
Radwan74   10 juillet 2020
Les bêtes qui rôdent, qui rongent, qui rampent à la ville de Jean-Baptiste de Panafieu
Aujourd’hui, on se rend compte que l’élevage industriel des bovins pose de nombreux problèmes écologiques. Dans le futur, les insectes pourraient fournir une bonne part des protéines dont nous avons besoin. Nous mangeons bien des crevettes et des crabes, qui sont leurs proches cousins.
Commenter  J’apprécie          00
Radwan74   10 juillet 2020
Les bêtes qui rôdent, qui rongent, qui rampent à la ville de Jean-Baptiste de Panafieu
La corneille est facile à reconnaître : elle est entièrement noire y compris le bec. Elle mesure presque un mètre d’envergure. Elle mange des cadavres d’animaux, des insectes, des graines et pille volontiers les nids des autres oiseaux.
Commenter  J’apprécie          00
letilleul   30 août 2016
L'éveil, tome 1 de Jean-Baptiste de Panafieu
BESTALIM. Communiqué de presse

Le préfet de la région Bretagne vient d’autoriser la création d’une ferme de 100 000 porcs dans les monts d’Arrée. La BESTALIM se félicite de cette décision. Elle répond aux besoins des consommateurs qui pourront ainsi trouver une viande d’excellente qualité à des prix compétitifs. Cette nouvelle ferme modèle se conformera bien évidemment à toutes les exigences environnementales et contribuera de cette façon à la protection des nappes phréatiques et à la lutte contre le réchau ement climatique.
Commenter  J’apprécie          120
Shan_Ze   04 juillet 2018
Sapiens à la plage de Jean-Baptiste de Panafieu
L'étude de notre propre évolution nous fascine, non seulement par ce qu'elle dévoile de nos origines, mais aussi par ce qu'elle révèle de notre nature.
Commenter  J’apprécie          130
MahaDee   05 octobre 2019
Darwin à la plage - L'Evolution dans un transat de Jean-Baptiste de Panafieu
La comparaison de l'ADN extrait des os néandertaliens avec le nôtre a prouvé qu'une fraction de notre génome est d'origine néandertalienne, en moyenne 2 à 4%, et seulement dans les populations non africaines. Selon les chercheurs, il se serait produit une hybridation (reproduction entre espèces différentes) il y a 50 à 100 000 ans entre les néandertaliens d'Europe et les Homo sapiens venus d'Afrique. Comme nous ne possédons pas tous les mêmes gènes néandertaliens, l'ensemble des gènes présents chez les humains actuels constituent plus de 20% du génome initial des néandertaliens.



L'analyse a été poussée plus loin et a montré que des gènes néandertaliens sont systématiquement absents de notre propre génome alors que d'autres sont souvent présents. On peut supposer que les gènes utiles ont été conservés et que les autres ont été éliminés par la sélection naturelle. Ainsi, parmi les gènes les plus représentés, certains sont impliqués dans la synthèse de la kératine, une protéine essentielle de notre épiderme et de nos poils. D'autres jouent un rôle dans le système immunitaire, comme si ces gènes avaient permis aux hommes modernes de mieux résister aux microbes pathogènes ou aux parasites auxquels ils furent confrontés à leur arrivée en Europe. Cependant ces gènes archaïques ne sont pas seulement un avantage. Leur présence a peut-être aussi un coût puisqu'on les a associés à des formes d'obésité et à des maladies de peau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Bazart   22 janvier 2014
Les bêtes biscornues, saugrenues, toutes nues de Jean-Baptiste de Panafieu
"Ils nous donnent l'impression d'avoir été fabriqués par un bricoleur loufoque à partir d'un bric-à-brac d'oragnes abandonnés. Cet ingénieur, c'est l'évolution, qui a suivi pour ces espèces des chemins particulièrement tortueux. On reconnaît chez eux les traits de leurs ancêtres ou de leurs cousins, mais transformés, tordus, disproportionnés, en fonction des contraintes de leur environnement. Leurs extravagances nous racontent leur histoire mieux encore que ne pourraient le faire des animaux plus "classiques"."
Commenter  J’apprécie          100
SciencesInfuses   11 décembre 2016
La grande aventure de l'évolution de Jean-Baptiste de Panafieu
Si l'on n'avait pas découvert leurs ossements fossilisés, personne n'aurait pu imaginer l'existence des dinosaures qui ont occupé la Terre entière pendant plus de 150 millions d'années. Les fossiles sont une vraie mine d'informations, mais ils ont tout de même leurs limites. En effet, des millions d'espèces n'ayant sans doute laissé aucune trace de leur existence, on ne connaît en réalité qu'une infime partie des espèces disparues. Et comme les animaux à squelette ou à coquille se conservent mieux que les autres, les fossiles nous donnent une idée un peu déformée de la composition des faunes anciennes. De plus, on n'a le plus souvent que des indices indirects de la biologie et du comportement des animaux disparus.
Commenter  J’apprécie          90
Shan_Ze   07 avril 2017
Nucléaire, pour quoi faire ? de Jean-Baptiste de Panafieu
Toute cette énergie potentielle n'est pas transformée en électricité. En effet, une centrale nucléaire produit d'abord de la chaleur (c'est d'ailleurs pour cela qu'il faut impérativement la refroidir !). Un tiers seulement de cette chaleur est converti en électricité. Le reste est simplement perdu.
Commenter  J’apprécie          90
SciencesInfuses   13 décembre 2016
Les bêtes associées pour le meilleur et pour le pire de Jean-Baptiste de Panafieu
La fourmi allomerus et l'hirtella: L'arbuste fournit un abri aux fourmis. Celles-ci protègent la plante contre les insectes qui tenteraient d'en dévorer les feuilles. Le champignon se nourrit des débris végétaux accumulés par les fourmis. En échange, ses filaments transfèrent à la plante les éléments minéraux provenant des excréments des fourmis. C'est important pour l'hirtella car, dans les milieux tropicaux, les sols sont souvent pauvres.
Commenter  J’apprécie          80
Jeannepe   21 juin 2017
L'éveil, tome 1 de Jean-Baptiste de Panafieu
L’éveil de la jeune chienne était pour elle une véritable révélation dont elle ne savait pas encore quoi penser. Elle comprenait bien mieux ce qui se passait dans sa famille, et surtout était capable d’analyser et de prévoir les actions des uns et des autres. Auparavant, elle ressentait les émotions, puis ses sentiments s’estompaient très vite, trop vite pour qu’elle puisse relier les faits entre eux. Les événements s’enchaînaient, sans logique apparente, du moins sans qu’elle en perçoive toujours la cohérence. Et maintenant, tout était beaucoup plus clair. Elle avait par exemple saisi que les parents sortaient tous les jours pour « travailler », même si le concept restait encore un peu flou.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Jean-Baptiste de Panafieu (227)Voir plus


Quiz Voir plus

En boucle ... avec la Castafiore

La Castafiore est le rossignol milanais qui enchante les albums de

Lucky Luke
Tintin
Asterix
Gaston

17 questions
44 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature jeunesse , littérature française , bande dessinée , écrivain , opéraCréer un quiz sur cet auteur