AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.81 /5 (sur 39 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1974
Biographie :

Jean Birnbaum, né en 1974, est journaliste, spécialisé dans l'actualité des idées. Il est le fils de l’universitaire Pierre Birnbaum.

Il travaille au Monde. Il a également travaillé pour France Culture, où il a collaboré à l’émission "Staccato", puis réalisé, entre autres, une série d’émissions consacrées aux trotskistes français.

Dans son ouvrage "Un silence religieux: La gauche face au djihadisme" (2016), il avance que l'absence de réflexion de la gauche sur le religieux lui ôte la possibilité de comprendre le djihadisme, notamment celui de l'État islamique.

Le 17ème prix Montaigne de la Ville de Bordeaux lui est attribué en 2019 pour son livre "La Religion des Faibles".

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Birnbaum
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean Birnbaum   (23)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Jean Birnbaum vous présente son ouvrage "Le courage de la nuance" aux éditions Seuil. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2506997/jean-birnbaum-le-courage-de-la-nuance Note de musique : © mollat Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
Podcasts (6) Voir tous


Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
BurjBabil   14 novembre 2020
Hériter, et après ? de Jean Birnbaum
L’espoir des hommes vise l’avenir. Mais un espoir digne de ce nom ne saurait tourner le dos au passé. Qui prétend inventer le futur doit commencer par hériter d’une tradition ; qui veut se jeter en avant ferait bien de regarder derrière lui...Un marxiste mélancolique comme Walter Benjamin l’a résumée d’une métaphore : l’ange de l’Histoire, disait-il, a « le visage tourné vers l’arrière ». De son côté, un monarchiste éruptif comme Georges Bernanos pouvait écrire : « Rien ne saurait résister à ce qui est derrière nous, pourvu que ce qui est derrière nous s’ébranle. »
Commenter  J’apprécie          170
BurjBabil   15 novembre 2020
Hériter, et après ? de Jean Birnbaum
Chaque être humain grandit avec sa dette, à la fois non choisie et impayable. Impayable parce que immense : chacun de nous trouve dans son berceau une culture, une langue, un capital de soin et d’affection sans lesquels il ne deviendrait jamais un adulte. Non choisie parce que par définition nous ne choisissons ni notre langue ni l’apport éducatif qui nous est donné.
Commenter  J’apprécie          170
Jean Birnbaum
dido600   25 novembre 2020
Jean Birnbaum
PARTOUT OÙ IL A PRIS

SES AISES, L’ISLAMISME

A ÉCRASÉ LA GAUCHE…

IL SUFFIT DE PENSER

À L’IRAN.

OU À LA « DÉCENNIE

NOIRE » EN ALGÉRIE
Commenter  J’apprécie          100
Julian_Morrow   06 mai 2019
Amour toujours ? de Jean Birnbaum
Alors que l'amour est souvent décrit comme acosmique, hors du monde, nous proposons de souligner en quoi l'histoire d'amour est inscrite dans un monde. Notre hypothèse est la suivante : on ne désire pas tant quelqu'un que vivre une histoire avec quelqu'un, et cette histoire est ancrée dans un contexte, elle est située. Cela fait la fragilité d'une relation conditionnée par un milieu, liée à des circonstances qui risquent toujours de changer, mais cela fait aussi sa force puisqu'elle a la consistance d'une histoire qui a ses événements, ses lieux, son sens.



Chapitre IV

"Où ont lieu les histoires d'amour ?"

Valérie Gérard

(p.82)
Commenter  J’apprécie          30
enkidu_   30 juillet 2020
La religion des faibles de Jean Birnbaum
Le djihadisme change tout. Depuis qu’il s’est constitué en force planétaire, l’Occident n’est plus seul au monde. Ou plutôt il ne peut plus se raconter qu’il l’est. Parmi les puissances qui menacent sa suprématie, objectera-t-on, il y a aussi la Chine ou encore la Russie, dont le nationalisme fascine nombre de militants et d’intellectuels souverainistes en Occident. Mais la capacité d’attraction de ces pays n’est en rien comparable à celle du djihad. Combien d’Européens sont-ils prêts à s’engager, voire à sacrifier leur vie pour l’impérialisme poutinien ou l’expansionnisme chinois ? Pas beaucoup. Seul le djihadisme, avec ses dizaines de milliers de combattants venus de la planète entière, défie l’Occident sur le terrain de l’idéal universaliste, de la fraternité sans frontières. Il le fait en misant sur la vitrification doctrinaire d’une religion aux immenses richesses spirituelles et au rayonnement millénaire, l’islam. Au nom d’une civilisation, donc, qui a connu un récent déclin mais qui fut longtemps assez forte pour tenir tête à l’Occident, et qui se propose de nouveau, aujourd’hui, comme avenir du monde. Au point de constituer l’unique alternative globale à la modernité occidentale : « Il est difficile de trouver des blocs d’humanité d’une taille démographique, d’une épaisseur historique et d’une conscience de soi comparables à celles de ces deux géants », résume l’historien Gabriel Martinez-Gros.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Malise   28 mars 2018
Un silence religieux : La gauche face au djihadisme de Jean Birnbaum
Aujourd'hui, tout se passe comme s'il était quasiment impossible de concilier deux objectifs : d'une part, combattre l'amalgame entre islam et terrorisme, et pour cela dissocier la foi musulmane de sa perversion islamiste; d'autre part, prendre pleinement en compte la dimension religieuse de la violence djihadiste.
Commenter  J’apprécie          30
DLN   24 février 2019
La religion des faibles de Jean Birnbaum
Et de fait, depuis toujours, que font les islamistes, sinon étouffer tous les textes au nom d'un seul livre ?
Commenter  J’apprécie          30
Malise   28 mars 2018
Un silence religieux : La gauche face au djihadisme de Jean Birnbaum
En 1962 comme en 2016, la génération FLN ne peut envisager l'islam autrement que comme la religion des dominés, l'instrument politique que les pauvres se sont trouvé pour mener le combat de l'émancipation.
Commenter  J’apprécie          20
Malise   28 mars 2018
Un silence religieux : La gauche face au djihadisme de Jean Birnbaum
(citant Derrida dans une lettre à Pierre Nora en 1961)

"Si, à un moment ou à un autre, une argumentation "ultra" utilise tel ou tel élément objectif, celui-ci devient "tabou", quelle que soit sa valeur intrinsèque, sa vérité propre, et il ne faudra plus y toucher, ni le regarder, sous peine de contamination et de "complicité objective", crime de lèse-révolution. Tous les dogmatismes et tous les sectarismes commencent là, les révolutionnaires et les autres..."
Commenter  J’apprécie          10
DLN   04 avril 2021
Le courage de la nuance de Jean Birnbaum
Ici, la formule clé, celle dont la puissance d'intimidation n'a rien perdu de nos jours, tient en quatre mots : "faire le jeu de". Sur la scène intellectuelle comme dans l’arène partisane, elle réduit toute opposition à une trahison.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz - Claude Gueux

En quelle année a été publié " Claude Gueux " ?

1859
1903
1834

14 questions
570 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..