AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.65 /5 (sur 178 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1976
Biographie :

Jean-Charles Chapuzet est un historien, journaliste, et écrivain français né en 1976.

Il a été journaliste au Figaro de 2002 à 2006.

Il a obtenu son doctorat d'histoire à l'Institut d'études politiques de Paris en 2005. Sa thèse portait sur le général Boulanger.

Il est intervenant en géopolitique et géo-économie au sein de l'école BBA INSEEC à Bordeaux et dispense également des cours sur le vin à l'INSEEC Wine & Spirits Institute.



Ajouter des informations
Bibliographie de Jean-Charles Chapuzet   (17)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Du côté de l’actualité de ce 137e épisode, nous voulions revenir cette semaine sur : - La sortie du du premier tome de La belle espérance intitulé Le temps des fruits verts, série que l'on doit au scénario de Chantal Van den Heuvel, au dessin d'Anne Teuf et c'est édité chez Delcourt - La sortie de l'album La chambre des merveilles, adapté d'un roman de Julien Sandrel, par Philippe Pelaez qui en signe le scénario, Patricio Delpeche le dessin et c'est édité chez Grand angle - La sortie de l'album Le matin de Sarajevo que l'on doit au scénario de Jean-Charles Chapuzet, au dessin de Christophe Girard et c'est édité chez Glénat dans la collection 1000 feuilles - La sortie du premier tome d'Hollywoodland, album édité chez Fluide glacial que l'on doit au scénario de Zidrou et au dessin d'Éric Maltaite - La sortie de Marilyn dernières séances tirés du livre de Michel Schneider qu'adapte Louison au scénario et au dessin et qu'édite Futuropolis - L'adaptation en bande dessinée du film Diabolo menthe, adaptation que l'on doit à Cathy Karsenty et c'est édité chez Dargaud

+ Lire la suite

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation

« C’est notre tour de nous sacrifier pour changer le cours de l’Histoire. Les peuples des Balkans ont trop longtemps été humiliés par les Habsbourg. »

Commenter  J’apprécie          00

Je sais qu'on peut sélectionner des eaux-de-vie d'âge variables et les assembler pour obtenir des mentions qui s'échelonnent sur une gamme qualitative : vs, vsop, xo, Napoléon, hors d'âge...

Commenter  J’apprécie          100

– … mais contrairement aux marmottes, il ne sort pas pour les premiers rayons de soleil. Il n'aime pas le soleil. Ça le déprime ! Il aime pas beaucoup le monde, vous savez. Comme y dit : « J'ai cru mourir de froid chez mes contemporains ». C'est joli ça, n'est-ce pas, et ça veut dire ce que ça veut dire...

Commenter  J’apprécie          80

Zola, à sa femme Alexandrine Zola : "après toi je n'ai qu'un amour dans la vie, la vérité. Et qu'un but : faire le plus de vérité possible"

Commenter  J’apprécie          80

Lettre d’Emile Zola à la femme d’Alfred Dreyfus, suite à sa grâce présidentielle en septembre 1899.

« Madame, on vous rend l’innocent, le martyr, on rend à sa femme, à son fils, à sa fille, le mari et le père, et ma première pensée va vers la famille réunie enfin, consolée, heureuse.

Quant à moi, je le confesse, mon œuvre n’a été d’abord qu’une œuvre de solidarité humaine, de pitié et d’amour.

Lorsque la religion du Christ avait mis quatre siècles à se formuler, à conquérir quelques nations, la religion de l’innocent, condamné deux fois, a fait, d’un coup, le tour du monde, réunissant dans une immense humanité toutes les nations civilisées.

Et comptez sur nous, pour sa glorification.

C’est nous, les poètes, qui donnons la gloire. Nous autres, Madame, nous allons continuer la lutte, nous battre demain pour la justice aussi âprement qu’hier. Il nous faut la réhabilitation de l’innocent. »

Emile Zola.

Commenter  J’apprécie          60

Il faut beaucoup de temps pour faire un cognac digne d'intérêt... et beaucoup de temps pour le comprendre !

Commenter  J’apprécie          60

C'est si bon que les bouteilles paraissent percées, je veux dire !

Commenter  J’apprécie          50
Londres , juillet 1898.
- Hey, Dick head... Who's this guy
- Hips... He's Emile Zola, the french writer...
- Whaooh ! Djaccouse ?!
Commenter  J’apprécie          40

Reste l’attente, l’ineffable angoisse. Cette nuit du 10 au 11 février 20004, sur la lande jarnacaise, les épouvantails sont phosphorescents. Quand on ne sait rien, on imagine tout. (p. 46)

Commenter  J’apprécie          30

Dreyfus est juif et alsacien: c'est le coupable idéal. Tous se sont précipités dans l'impasse sans regarder plus loin.

Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura


Quiz Voir plus

Harry Potter niveau moyen ( l'intégrale )

Dans le tome 1, qui Harry s'attend-il à voir en train de voler la pierre philosophale ?

Quirell
Rogue
Mc Gonagall
Dumbledore

14 questions
86 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fiction , littérature anglaise , fantasyCréer un quiz sur cet auteur