AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4 /5 (sur 6 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Casablanca, Maroc , 1973
Biographie :

Titulaire d’une licence d’Histoire en 1995, Jean-Daniel Dupuy est un auteur.

En décembre 1995, il crée avec un ami une revue politique (textes, dessins, poésie) vendue à la criée dans les rues de Montpellier.

La même année, au sein d’un groupe d’amis, il crée une association (La Voie est livre !), il met en scène et interprète un spectacle de rue qui permet d’offrir un repas de rue aux inconnus le soir du 24 décembre.

Depuis 1999, il exerce les fonctions de veilleur de nuit dans une Maison d’Enfants à Caractère Social.

En novembre 2012, il est invité au festival «Les Petites Fugues » en Franche-Comté. La même année, avec un complice, il créé « le Cabinet des Mythographes », un ouvroir d’écritures, croisées et arc-boutées sur l’idée du mythe, sa résonance.

Régulièrement, il anime des ateliers d’écriture avec des publics variés de 7 à 77 ans (en médiathèque) avec des publics empêchés et des publics scolaires (écoles, collèges et lycées).

Il vit à Montpellier.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MarianneL   25 avril 2013
Invention des autres jours de Jean-Daniel Dupuy
La seconde femme n’était pas brune. Elle avait vendu son élégance contre un panier garni. Vu l’état du ciel, c’était le cinquième ou le sixième jour de l’hiver ; vu l’étendue des désastres, c’était la troisième ou la quatrième année de la guerre. Elle avait échangé son manteau, ses cheveux et ses bas contre quelques choux, du pain de seigle et du riz. Elle n’était pas plus pauvre qu’une autre, pas plus laide ni plus démunie. Sur la joue gauche, elle avait deux grains de beauté qui la différenciaient de toutes les autres femmes. Les autres, elles étaient quelques-unes, les glaneuses comme on les appelait. Le pont était une des dernières constructions de la ville à tenir encore debout, alors elles y demeuraient, des la première heure du jour. Autrement, elles fouillaient les décombres, déshabillaient les morts et suçaient des cailloux pour tromper la faim.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Jean-Daniel Dupuy (10)Voir plus


Quiz Voir plus

Et si c'était vrai ...

Comment s'appelle le personnage principal du livre

Paul
Kali
Arthur
Betty

6 questions
114 lecteurs ont répondu
Thème : Et si c'était vrai... de Marc LevyCréer un quiz sur cet auteur