AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 4.02 /5 (sur 27 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bayonne , le 14/11/1907
Mort(e) à : Paris , le 29/05/1987
Biographie :

Jean Delay, né le 14 novembre 1907 à Bayonne et mort le 29 mai 1987 à Paris, est un psychiatre, neurologue et écrivain français

Fils de Maurice Delay, chirurgien et maire de Bayonne, Jean Delay étudie la médecine à Paris. Reçu interne des hôpitaux à 20 ans et, marqué par l’enseignement de Pierre Janet et de Georges Dumas, il s’oriente vers la psychiatrie. Il a été analysé par Edouard Pichon mais après cela il ne s'est guère montré favorable aux thèses de la psychanalyse. Il se spécialise également en neurologie à la Salpêtrière. Il consacre sa thèse de doctorat aux astéréognosies en 1935. Il entreprend ensuite des études de philosophie à la Sorbonne et soutient en 1942 une thèse de lettres sur les maladies de la mémoire.

Il reçoit enfin une formation en psychiatrie clinique auprès d'Henri Ey à l’hôpital Sainte-Anne. C’est dans cet établissement qu’il devient titulaire de la chaire de la clinique des maladies mentales en 1946. Il y poursuit de nombreuses études cliniques et psychopharmacologiques, en particulier sur la chlorpromazine, chef de file des futurs neuroleptiques, dont il étudie les effets sédatifs sur les états d’agitation dès 1952 avec J. M. Harl et P. Deniker. Considérant ce médicament d’abord comme un « ganglio-plégique » aux Journées thérapeutiques de Paris, il en fait ensuite un psychotrope à action centrale, qu’il appellera d’abord « neuroplégique », puis finalement « neuroleptique ».
Œuvres littéraires [modifier]

Brillant écrivain, il est élu à l’Académie française en 1959 et laisse des études biographiques remarquables sur la Jeunesse d’André Gide (1956-1957) et sur ses ancêtres maternels dans les quatre volumes de Avant-Mémoire (1979-1986). Son essai Psychiatrie et psychologie de L'Immoraliste lui a valu le Grand Prix de la critique.
Entourage [modifier]

Jean Delay est le père de Florence Delay, de l'Académie française, et de Claude Delay, romancière et psychanalyste.

En 1957, il a élaboré avec son assistant Pierre Deniker une classification des drogues qui sera validée par le congrès mondial de psychiatrie en 1961. Cette classification distingue les substances psychotropes en fonction de leur activité sur le système nerveux central.
+ Voir plus
Source : Wikipésia
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean Delay   (10)Voir plus

étiquettes
Video et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo

Jean Delay " Correspondance" entre Jacques Copeau et Roger Martin du Gard
Pierre de BOISDEFFRE reçoit le professeur Jean DELAY à l'occasion de la parution de la "Correspondance" entre Jacques COPEAU et Roger MARTIN du GARD chez Gallimard. Jean DELAY raconte l'amitié qui dura 46 ans entre les deux écrivains et l'évolution de MARTIN du GARD vers l'écriture de son grand roman "les Thibault" qui va durer 20 ans.

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
VACHARDTUAPIED   25 avril 2013
Avant mémoire, tome 2 : D'une minute à l'autre (Paris, 1555-1736) de Jean Delay
Une famille est faite d'une intrication de lignées dont les

influences, transmises par le sang ou par l'éducation, s'opposent et se

composent. Seule compte la ligne directe dans l'hérédité d'un germe

mais l'héritage d'un milieu dépend d'autres facteurs que la transmission

séminale des gènes. Le rôle des collatéraux y apparaît souvent

considérable. Au sens le plus large le groupe familial n'est pas

seulement une entité biologique, limitée aux consanguins ou parents

par le sang, mais une entité sociale, englobant les affins ou parents

par l'alliance. Aussi bien la généalogie proprement dite n'est-elle

que l'assise d'une socio-biographie où la vie d'un individu est reliée

à celle d'un ensemble génétiquement mais aussi socialement défini,

donnée de culture autant que de nature.
Commenter  J’apprécie          20
michdesol   30 septembre 2017
Avant mémoire, tome 1 : D'une minute à l'autre (Paris 1555-1736) de Jean Delay
Le train de maison d'un hôtel princier était réglé par le maître d'hôtel. C'était un personnage. Il portait l'épée, était qualifié honorable ou même noble homme, mais pas homme noble à moins qu'il ne fût de la maison du roi, régissait la domesticité, qui était nombreuse, et l'économie domestique.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

7 films basés sur un roman : quels en sont les auteurs ?

belle de jour

marcel proust
virginie despentes
albert cohen
marc levy

7 questions
26 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur