AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.21 /5 (sur 240 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Pouldavid-sur-Mer , le 26/07/1925
Mort(e) à : Brest , le 11/12/2017
Biographie :

Jean-François Coatmeur est un romancier français.

Après avoir un temps envisagé d'entrer au séminaire pour devenir prêtre, il s'inscrit finalement à la Faculté catholique d'Angers où il suit des études supérieures de lettres classiques (licence ès lettres, diplôme d'études supérieures de lettres, CAEC lettres classiques).

Il commence à enseigner dans des établissements secondaires (Calais, Brest, Abidjan) et se met à écrire une pièce de théâtre en 1953 inspirée de l'histoire de la ville d'Ys, "Et tout le reste est nuit...".

À la fin des années 1950, professeur en Afrique, il écrit son premier roman qui sera publié en 1963 dans la collection du Masque sous le titre "Chantage sur une ombre". Il est professeur au lycée français d'Abidjan (Côte d'Ivoire) de 1958 à 1963.

Douze romans sont publiés chez Denoël, dont "Les Sirènes de minuit" qui lui valent le Grand prix de littérature policière en 1976 ; il publie ensuite chez Albin Michel dans la collection "Spécial suspense" dont le premier roman est "La nuit rouge" (1984).

En 1981, il obtient le Prix mystère de la critique pour "La bavure" (1980) et, en 1990, le Prix du suspense et Grand prix des écrivains de l'ouest pour "La danse des masques", roman sorti en octobre 1989. "Des croix sur la mer" (1991), le seul roman non policier de Jean-François Coatmeur, est lauréat de Prix de Bretagne en 1992.

En 2014, l'adaptation télévisée du roman "Des croix sur la mer" est disponible en DVD.

site officiel : https://jean-francois-coatmeur.bzh/

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Chronique consacrée aux grands noms de la littérature policière, et animée, depuis octobre 2018, par Patrick Vast, dans le cadre de l'émission La Vie des Livres (Radio Plus - Douvrin). Pour la 31ème chronique, le 11 septembre 2019, Patrick présente l'auteur français Jean-François Coatmeur. Patrick Vast est aussi auteur, notamment de polars. N'hésitez pas à vous rendre sur son site : http://patricksvast.hautetfort.com Il a également une activité d'éditeur. À voir ici : https://lechatmoireeditions.wordpress.com/ La page Facebook de l'émission La Vie des Livres : https://www.facebook.com/laviedeslivres62
Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
nameless   06 juin 2015
La Bavure de Jean-François Coatmeur
Oui, Saint-Just, la justice c'est comme la poste : deux vitesses, la rapide pour les cloches, et pour les gros, des tas de méandres fraternels !



Page 108 - Le livre de poche
Commenter  J’apprécie          170
nameless   10 juin 2015
La fille de Baal de Jean-François Coatmeur
La municipalité avait décidé de construire une piste de skate-board en plein centre-ville, dans le jardin Kennedy, et Manon, qui habitait à proximité, rue Colbert, était résolument contre "cette manifestation écoeurante de jeunisme démagogique".



Page 27 - Le Livre de poche
Commenter  J’apprécie          140
nameless   05 juin 2015
La Bavure de Jean-François Coatmeur
Depuis un mois, comme chaque été, Quimper était entré en bretonnerie. La vague avait culminé il y avait trois semaines, aux "Grandes Fêtes de Cornouaille", et roulerait sur son erre jusqu'aux derniers jours du mois. Hermines et oriflammes aux blasons des "pays" claquaient à la brise. Les boutiques couronnant la place étaient autant de citadelles assiégées. Parmi les effluves de pâte chaude, dans la stridence des binious koz, l'âme celte se débitait en tranches, faïences de Locmaria, broderies bigouden et mini-chapeaux ronds.



Page 93 - Le livre de poche
Commenter  J’apprécie          130
nameless   05 juin 2015
La Bavure de Jean-François Coatmeur
Le viol, le mystère du viol... Il avait toujours cru qu'il était l'apanage d'êtres frustes ou désaxés. Il comprenait que le mal était en l'homme, qu'il dépassait la notion de classe ou de culture, pulsion atavique, contenue par le carcan des lois mais non pas étouffée, n'attendant que l'occasion pour se réveiller : griserie de l'alcool, paravent de l'anonymat, ou alibi patriotique - les ruts héroïques de toutes les guerres !



Page 174 - Le livre de poche
Commenter  J’apprécie          100
nameless   10 juin 2015
La fille de Baal de Jean-François Coatmeur
Cela fait des années que nous avons chacun notre chambre. Comme des vieux. Ce système, adopté hypocritement au début, parce que permettant de respecter nos rythmes de travail individuels, s'est avec le temps mué en une authentique séparation de corps. Nous ne couchons plus ensemble, tout en continuant à prétendre retirer de cette cohabitation, dont le sexe est absent, des compensations d'estime mutuelle, voire de tendresse. Nous nous jouons la comédie.



Page 74 - Le Livre de poche
Commenter  J’apprécie          80
nameless   12 juin 2015
La fille de Baal de Jean-François Coatmeur
Elle venait d'avoir quarante ans, un âge charnière où il arrive qu'une femme belle et active comme elle l'était, prenant conscience du travail de sape des années et posant un regard lucide sur l'avenir, doute de ses raisons de vivre. L'heure de vérité. Qui n'a éprouvé, un jour ou l'autre, le tentation de l'à-quoi-bon ?



Page 318 - Le livre de poche
Commenter  J’apprécie          80
nameless   04 juin 2015
La Bavure de Jean-François Coatmeur
De plus loin encore, par la fenêtre ouverte sur cette tiède soirée d'été, lui parvenait le staccato nasillard d'une bombarde. Il y avait fête à "Saint-Caradec-d'en-Haut", un fest-noz, le dernier en date des attrape-nigauds pour touristes en manque de couleur locale.



Page 20 - Le livre de poche
Commenter  J’apprécie          80
nameless   11 juin 2015
La fille de Baal de Jean-François Coatmeur
Ca y est, ils l'ont enfin, leur guerre ! Cette nuit, les bombardiers américains ont massivement pilonné Bagdad. Premières ruines, premières victimes, images complaisamment resservies à la télévision de pauvres cadavres noircis, démembrés. Voici venue l'heure des modernes barbares. Le cul bien au chaud, là-bas, sur l'autre rive de l'Atlantique, une poignée de mafieux couronnés à têtes de chacal se congratulent en comptabilisant déjà le pactole noir qui va sourdre du sang des enfants assassinés.



Page 141 - Le livre de poche
Commenter  J’apprécie          70
nameless   11 juin 2015
La fille de Baal de Jean-François Coatmeur
On ne ressuscite pas ce qui est mort.



Page 155 - Le livre de poche
Commenter  J’apprécie          90
nameless   13 juin 2015
La fille de Baal de Jean-François Coatmeur
- Vois-tu, Delphine, l'éloignement nous offre sans doute une vision plus correcte des choses, un recul qui modifie la perspective.



Page 374 - Le Livre de poche
Commenter  J’apprécie          70
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Jean-François Coatmeur (279)Voir plus


Quiz Voir plus

Trouvez l'intrus dans les séries policières !

Agatha Christie : les enquêteurs

Miss Marple
Irène Adler
Tuppence Beresford
Hercule Poirot

13 questions
30 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , policier français , policier anglaisCréer un quiz sur cet auteur
.. ..