AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.96 /5 (sur 50 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Jean-François Pasques est capitaine de police et écrivain de roman policier.

Il est en fonction sur la circonscription de Nantes.

Chimiste de formation, il a quitté son laboratoire de recherches par manque d’espace. Après avoir embarqué sur un chalutier pour pêcher la langoustine en mer d’Irlande, il est entré dans la Police Nationale, un peu par hasard.

Seize années plus tard, il est convaincu d’avoir trouvé sa place dans un monde en perpétuel mouvement en donnant du sens à sa vie.

son site : https://www.jean-francois-pre.com/fr/jean-francois-pasques

Ajouter des informations
Bibliographie de Jean-François Pasques   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Interview de Jean-François Pasques


Citations et extraits (53) Voir plus Ajouter une citation
CFARE   09 avril 2021
Le seul témoin de Jean-François Pasques
Emue, elle ferma les yeux un court instant, prit une inspiration et déclama quelques vers en son honneur, en français :

- Mon enfant, ma soeur,

Songe à la douceur,

D'aller là-bas vivre ensemble !

Aimer à loisir,

Aimer à mourir,

Au pays qui te ressemble !

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,

Luxe calme et volupté.

P.264
Commenter  J’apprécie          40
janessane   05 juillet 2014
À toutes fins utiles de Jean-François Pasques
Il n'y a pas de hasard aux rencontres passionnées, il n'y a que des rendez-vous et de la complicité à ne pas manquer.
Commenter  J’apprécie          50
galyalain   03 mai 2021
Le seul témoin de Jean-François Pasques
- C’est trop tard ? Nous, les Russes, vous savez, on ne mange pas en fonction de l’heure mais quand nous avons faim.
Commenter  J’apprécie          40
collectifpolar   22 septembre 2019
Mortelle canicule de Jean-François Pasques
Une semaine déjà cette fournaise ! Le temps s’étirait au goutte-à-goutte rendant chaque journée plus insupportable que celle de la veille. Dès les premières heures, la ville était écrasée de soleil. On suffoquait. Les organismes étaient mis à rude épreuve.
Commenter  J’apprécie          30
galyalain   03 mai 2021
Le seul témoin de Jean-François Pasques
Son regard traduisait la haine. Les poings serrés, les lèvres retroussées, on imaginait tout ce qu’il aurait pu faire pour atteindre son objectif si Morland avait été Russe. Arracher des ongles, briser des phalanges, passer les plantes de pieds sous la flamme, écraser les parties génitales : un homme finissait toujours par avouer. Et la torture était sans limite, surtout chez les Russes. (Federovitch)
Commenter  J’apprécie          20
janessane   11 février 2015
Des gens normaux de Jean-François Pasques
Etre là, encore une fois, retrouver le parfum de ses cheveux au vents, ses paupières qui se referment tout doucement et son corps qui bascule en arrière. Dites-moi qu'elle n'a rien oublié, qu'elle le revit aussi parfois, que le temps n'a pas effacé de sa mémoire mon visage d'autrefois.
Commenter  J’apprécie          20
RomansNoirsEtPlus   19 février 2021
Le seul témoin de Jean-François Pasques
Savoir si le verre est à moitié vide ou à moitié plein importe peu en Russie .La demi-mesure n’existe pas : elle est anticonstitutionnelle. Seul compte de savoir s’il y a un verre ou pas. Et s’il n’y en a pas, on pourra toujours boire au goulot !
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   28 janvier 2021
Le seul témoin de Jean-François Pasques
Son corps fut pris d’une soudaine agitation intérieure, des tremblements et des soubresauts plus saccadés le démangeaient. On aurait dit un chiot faisant un rêve ou un cauchemar que rien ne saurait ramener à la réalité, pas même le désordre des images défilant dans son inconscient. Ses lèvres tressaillirent sous l’affolement, sa tête oscilla dans un mouvement nerveux de va-et-vient. Des froncements de sourcils puis des plissements soutenus, le visage de Morland prit le masque de la douleur. Quelque chose se creusait en lui. Evguenia assistait aux turbulences d’un corps sous l’influence de violents émois. Elle prit peur. Que fallait-il faire ? Rester ou s’en aller ?
Commenter  J’apprécie          10
galyalain   03 mai 2021
Le seul témoin de Jean-François Pasques
Celui qui veut restaurer le communisme n’a pas de tête.

Celui qui ne le regrette pas n’a pas de cœur. Vladimir POUTINE
Commenter  J’apprécie          20
janessane   11 février 2015
Des gens normaux de Jean-François Pasques
Nous nous étions laissés emporter par le vent de nos désirs et retrouvés dans la situation de deux amants séparés pour la vie, dès le départ. C'était ce matin-là ou jamais et ce fût toute une vie, durant laquelle on court dans l'espoir de rattraper ce qui s'éloigne.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

DRY - Neal et Jarrod SHUSTERMAN

Signification de « Tap-Out » ?

l'eau qui ne coule plus des robinets
le clapotis des vagues de la mer
les bruits des cours d'eau asséchés

17 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Dry de Neal ShustermanCréer un quiz sur cet auteur

.. ..