AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.63 /5 (sur 4 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Couterne , le 21/04/1904
Mort(e) à : Paris , le 27/10/1987
Biographie :

Jean Hélion, de son vrai nom « Jean Bichier », est un peintre français, passé, de l'art abstrait parfois proche de Mondrian au figuratif. Il a contribué à l'introduction de l’art abstrait aux États-Unis.

Dans les années 1920, il se lance dans la peinture, avec une tendance géométrique, aux côtés de Piet Mondrian, de Fernand Léger et de Theo van Doesburg. Rapidement il s'oriente vers une abstraction qui privilégie le volume, le rythme et le mouvement. Dès 1925, le collectionneur Georges Bine lui permet de s'y consacrer à plein temps.
De nature avenante, il s'intègre au cercle des « artistes de Montparnasse ».
À la fin des années 1930, il commence à souligner les contours, notamment ceux des têtes à la manière de Jean Arp.
D'abord tenté par le communisme, comme le sont un certain nombre d'artistes de l'époque, il fait un voyage en Union soviétique, d'où il revient désabusé, puis part visiter les États-Unis. Il y découvre la force et la violence du capitalisme, mais parvient à s'installer à New York.
Il décide de revenir en France en 1940. Peu après, il est arrêté et envoyé en Silésie, d'abord dans un camp puis sur un bateau-prison. Il s'en évade en 1942 et, après être passé à nouveau par Paris où il se cache chez Mary Reynolds, il parvient à retourner aux États-Unis, où il publie un livre intitulé Ils ne m'auront pas, qui se vend très bien.
Jean Hélion, dont la situation financière a, jusque-là, toujours été difficile, épouse Pegeen Guggenheim, fille de la richissime et extravagante Peggy Guggenheim, avec laquelle il eut trois enfants : Fabrice, David puis Nicolas.
Il se met à peindre d’après nature, et se consacre à une œuvre figurative, inspirée des scènes de la vie quotidienne. Il n'abandonnera plus l'art figuratif, allant même, dans les années 1950, jusqu'à l'extrême et, même, au grotesque. Il peint des natures mortes dans lesquelles il intègre des objets de la vie ordinaire — en particulier des citrouilles, des chapeaux melon et des parapluies —, objets chargés de symboles, qui trouvent dans ses œuvres une place permanente. Plus tard, il passera à un compromis avec une peinture intégrant des taches colorées.
Des années 1950 aux années 1960, Hélion subit un véritable boycott de la part des galeries ou des musées, dû à sa recherche de l'extrémisme dans l'art abstrait, qui le pousse à représenter des formes anthropomorphes, se pliant à la nécessité de peindre « ce qu’il voyait ».
En 1963, il se remarie (avec Jacqueline Ventadour). En 1965, il
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean Hélion   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Exposition consacrée à Jean Hélion.


Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Danieljean   28 mars 2020
Ce que l'on voit sans les yeux de Jean Hélion
Permettez-moi de dire sans réserve que si tout le monde était attentif, si les gens s’engageait à être attentif à chaque instant de leur vie, il découvriraient à nouveau le monde. Ils verraient soudain que le monde est entièrement différent de ce qu'ils pensaient qu'il était.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Candide

Où se situe le château du baron au début de l'histoire ?

En Normandie
En Angleterre
Aux Pays-Bas
En Westphalie

12 questions
2694 lecteurs ont répondu
Thème : Candide de VoltaireCréer un quiz sur cet auteur