AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.54 /5 (sur 300 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Bonn , 1966
Biographie :

Son vrai nom est Jörg Bong.

Editeur allemand, traducteur, critique littéraire et écrivain, il est, depuis 2008, directeur de la maison d'édition S. Fischer Verlag.

Il a étudié la littérature allemande, la philosophie, l'histoire et la psychologie à l'Université rhénane Frédéric-Guillaume de Bonn et à l'Université Johann Wolfgang Goethe de Francfort-sur-le-Main.

Il obtient son doctorat à Francfort sur le concept de l'imagination et les enjeux esthétiques entre la fin du siècle des Lumières et le début du romantisme dans l'œuvre de Ludwig Tieck .

Depuis 1997, Jörg Bong travaille pour S. Fischer Verlag et vit Francfort-sur-le-Main. Il est aussi co-rédacteur en chef du magazine littéraire Neue Rundschau.

En mars 2012, sous le pseudonyme de Jean-Luc Bannalec, il publie "Bretonische Verhältnisse – Ein Fall für Kommissar Dupin" ("Microcosme breton - Un cas pour le commissaire Dupin") qui rentre dans la liste des best-sellers du magazine Der Spiegel. Il connait un véritable succès en Allemagne et le livre se vend à plus de 1 000 000 exemplaires.
Un téléfilm allemand tiré du roman est tourné au mois de septembre 2013 entre Concarneau et Pont-Aven. Ce roman traduit en français sous le titre : Un été à Pont-Aven, sort en France en avril 2014.
Son deuxième roman, Bretonische Brandung: Kommissar Dupin zweiter Fall (Étrange printemps aux Glénan), sort en Allemagne en 2013 et se vend à plus de 350 000 unités.
La troisième enquête du commissaire Dupin, Bretonisches Gold : Kommissar Dupins dritter Fall (Les Marais sanglants de Guérande) sort en Allemagne le 15 mai 2014.
Devant le succès du premier téléfilm, la première chaîne publique allemande ARD, produit de nouveaux épisodes tournés dans le Finistère qui sont suivis en moyenne par 4.5 millions de téléspectateurs. Le succès de la série attire les touristes étrangers en particulier allemands sur les lieux des intrigues et de tournages comme à Concarneau. Des tours opérateurs allemands organisent même des circuits sur les traces du commissaire Dupin.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (67) Voir plus Ajouter une citation
Ziliz   20 avril 2014
Commissaire Dupin, tome 1 : Un été à Pont-Aven de Jean-Luc Bannalec
Son élégance, son style irréprochable et son intelligence aiguë lui valaient admiration et respect. "Une vraie Parisienne", aurait-on été tenté de dire si elle n'avait pas passé la quasi-totalité de sa vie à Pont-Aven. Elle avait bien étudié quelques années dans la capitale mais elle en était revenue peu impressionnée. (p. 104)

[!?!? - la Bretagne et ses autochtones vus par un auteur Allemand]
Commenter  J’apprécie          180
Fortuna   10 août 2018
Commissaire Dupin, tome 2 : Etrange printemps aux Glénan de Jean-Luc Bannalec
Les Bretons, estimait Dupin, avaient décidément un rapport particulier au temps et à leur passé, si lointain puisse-t-il être. Pour eux, le passé n'existait pas. Il n'était pas passé. Rien ne passait. Tout ce qui avait été était encore et serait éternellement. Le présent ne perdait pas son importance pour autant, au contraire : il s'en trouvait grandi, accentué. Dupin avait mis un moment à comprendre cela, mais il avait fini par découvrir que ce mode de pensée cachait une vérité apaisante que toute personne désirant trouver sa place en ce "bout du monde" devait veiller à ne jamais oublier.

Commenter  J’apprécie          130
Aela   25 avril 2016
Commissaire Dupin, tome 5 : Les marais sanglants de Guérande de Jean-Luc Bannalec
Dans le Gwen Ran, il suffisait de s'élever de quelques mètres pour jouir d'un panorama impressionnant. La visibilité à cent quatre-vingts degrés offrait au regard une véritable plongée dans les paysages étranges et magnifiques des marais salants, dans les prairies alluviales aux teintes verdâtres et dans le lagon turquoise.

Elle montrait également Kervalet, Batz-sur-Mer et Le Croisic, avec son église carrée. Dupin avait du mal à en détacher le regard.
Commenter  J’apprécie          120
Fortuna   07 novembre 2017
Commissaire Dupin, tome 4 : L'inconnu de Port Bélon de Jean-Luc Bannalec
Pour Dupin, le mot qui décrivait le mieux ces paysages était « surnaturel ». Le Finistère marquait la limite du monde réel, de notre monde. Des contrées perdues où un brouillard épais se disputait avec les vents impitoyables et les tempêtes rageuses. Phénomène encore plus dépaysant : il n’y avait pas d’arbres. Ils ne poussaient pas, comme si c’était trop haut. Les vents et les orages charriaient des particules d’écume chargée du sel de l’Atlantique furibond. Elle se posait sur les montagnes, interdisant toute végétation élaborée. C’était là, tout au moins, l’explication scientifique du phénomène. Il existait une légende à ce sujet – sans doute la plus improbable que Dupin ait jamais entendue : à la naissance de Jésus, le ciel avait envoyé les arbres du mont d’Arrée à Bethléem pour y saluer le Messie. Comme ils refusaient catégoriquement de se plier à cet ordre (en bons Bretons qu’ils étaient), ils furent condamnés à dépérir pour ne jamais renaître.
Commenter  J’apprécie          110
Ewylyn   30 mars 2014
Commissaire Dupin, tome 1 : Un été à Pont-Aven de Jean-Luc Bannalec
Ce 7 juillet promettait d'être une magnifique journée d'été. L'une de ces belles percées de soleil typiques de l'Atlantique, qui avaient le don de rendre le commissaire Dupin parfaitement heureux.
Commenter  J’apprécie          110
ladesiderienne   17 avril 2018
Commissaire Dupin, tome 1 : Un été à Pont-Aven de Jean-Luc Bannalec
Nombreux étaient les attraits qui avaient motivé l'arrivée des artistes à Pont-Aven, dans le vieux pays celtique de la Bretagne - l'Armorique, "le pays du bord de mer", comme les Gaulois avaient coutume de le nommer. Il y avait les paysages magiques, témoins de l'époque mystérieuse des menhirs et des dolmens, des druides et des grandes légendes, mais aussi l'exemple de Monet, qui travaillait déjà depuis un moment sur Groix, une île invisible à l’œil nu depuis l'estuaire de l'Aven. Peut-être aussi cherchaient-ils alors une authenticité, une simplicité, quelque chose de brut qu'ils trouvèrent dans la nature campagnarde des gens du coin, dans les vieilles coutumes et fêtes de la région.
Commenter  J’apprécie          90
Aela   06 juillet 2017
Commissaire Dupin, tome 4 : L'inconnu de Port Bélon de Jean-Luc Bannalec
- Savez-vous à quel point la Bretagne et l'Ecosse se ressemblent? La monarchie écossaise a été fondée en 843, le premier royaume breton en 851.

L'annexion brutale de l'Ecosse par l'Angleterre a eu lieu en 1603, celle de la Bretagne par la France en 1532. La Bretagne compte quatre millions et demi de Bretons, l'Ecosse cinq millions cent mille Ecossais.

Mais surtout: nous partageons avec ce pays et toutes les nations celtiques la présence à la fois rude et merveilleuse des flots furieux de l'Atlantique. Cette vie-là forme le caractère!
Commenter  J’apprécie          90
fannyvincent   09 avril 2014
Commissaire Dupin, tome 1 : Un été à Pont-Aven de Jean-Luc Bannalec
Quand bien même il épouserait une bretonne, mettrait au monde des petits bretons et déciderait de passer le restant de ses jours dans la région, il resterait irrémédiablement un "étranger".
Commenter  J’apprécie          100
Nicolas9   01 juillet 2019
Commissaire Dupin, tome 4 : L'inconnu de Port Bélon de Jean-Luc Bannalec
C'est là que les gens du coin se rassemblaient à toute heure de la journée, surtout le soir; ici s'écoulait la vie quotidienne, se trouvait le cœur de l'existence. Dupin pouvait passer des heures assis dans ce genre d'endroit à regarder les gens vaquer à leurs occupations. Ici se jouaient la routine journalière comme les événements exceptionnels: les naissances, les baptêmes, les fiançailles, les mariages et les anniversaires...
Commenter  J’apprécie          90
ladesiderienne   17 avril 2018
Commissaire Dupin, tome 1 : Un été à Pont-Aven de Jean-Luc Bannalec
Dupin se souvenait très bien de la première fois qu'il était venu ici, depuis Concarneau. Quand il s'était garé place Gauguin, tout lui avait semblé bien différent de ce qu'il connaissait. A commencer par l'air. Concarneau sentait le sel, l'iode, les algues et les coquillages, l'immensité infinie de l'océan dont la clarté et la lumière étaient comme distillées dans l'atmosphère. Pont-Aven en revanche sentait le fleuve, la terre lourde et humide, le foin, les arbres, les forêts, la vallée et les ombres, le brouillard mélancolique - la terre ferme. Pour reprendre les termes celtes d'origine, c'était l'Armor et l'Argoat : la Bretagne littorale et la Bretagne boisée.
Commenter  J’apprécie          80
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Trouvez l'intrus dans les séries policières !

Agatha Christie : les enquêteurs

Miss Marple
Irène Adler
Tuppence Beresford
Hercule Poirot

13 questions
32 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , policier français , policier anglaisCréer un quiz sur cet auteur
.. ..