AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.71/5 (sur 40 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Jean-Luc Fernand Hees, né à Évreux le 10 août 1951, est un journaliste et animateur de radio français. Il était, de 2009 à 2014, président du groupe Radio France. En 2017, il devient membre du comité d’éthique de la chaîne de télévision russe RT.

Ajouter des informations
Bibliographie de Jean Luc Hees   (13)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
"Disons le tout net : Hilary Clinton n'est pas facile à cerner. On ne peut pas la résumer. L'ombre et la lumière cohabitent, comme chez nous tous."
Commenter  J’apprécie          220
Dans le grand livre d'histoire de l'Amérique, les Quayle ne vont pas occuper beaucoup d'espace et leur frénésie anti-Clinton va les pousser vers le ridicule. Dan Quayle, lors de la convention de son parti, affirme d'un coup de menton que pendant la campagne il va se transformer en pitbull. Ce qui attire cette réponse du candidat démocrate [Bill Clinton] : "Voilà une nouvelle bien inquiétante pour tous les lampadaires d'Amérique !"
Commenter  J’apprécie          90
Jean Luc Hees
En tout cas, le Ku Klux Klan se porte plutôt bien ces jours-ci. Quelques milliers de militants dévoués. Des Américains loyaux, sur qui on peut compter en cas de besoin. C’est vrai, nous avons eu jusqu’à quatre millions d’adhérents à la bonne époque. Mais je garde espoir. Trump a l’art de rouvrir les vieilles plaies américaines et, lorsque je lis que notre pays compte 907 « groupes de haine » entre l’Atlantique et la côte Ouest, je me dis que l’avenir est prometteur.
Commenter  J’apprécie          50
Des années durant, on suivra le tortueux cheminement de Pierre Bouteiller, au gré des alternances politiques et des PDG qui se succéderont à la tête de Radio France.
Parfois bien en cour, il caracole sur les ondes de France Inter avec brio. Périodes suivies de mises au placard, selon affinités avec sa hiérarchie. Même s'il s'en défend, c'est un ambitieux qui ne déteste pas exercer sur autrui son autorité.
Comme lorsqu'il ira faire un tour de piste sur TF1, en 1981, comme directeur des variétés.
Il s'y fera remarquer en supprimant purement et simplement la diffusion du concours Eurovision de la Chanson. Scandale ! La France estime t-il, n'a pas à participer à "un monument de bêtise caractérisé par l'absence de talent et la médiocrité des chansons qui y sont présentées".
Et à ceux qui s'indignent, il justifie encore plus vertement cette prise de position : "Je me félicite d'avoir supprimé une émission de merde, aux mains de tout un lobby de producteurs, d'attachés de presse, de chanteurs et d'éditeurs"
Commenter  J’apprécie          21
Jean Luc Hees
Vous n’allez pas le croire. Mon gros rougeaud de Trump espère obtenir le prix Nobel de la paix. C’est comme si Bonnie and Clyde faisaient savoir au monde qu’ils souhaitaient devenir membres honoraires du FBI… C’est clownesque.
Commenter  J’apprécie          30
Vous n’allez pas le croire. Mon gros rougeaud de Trump espère obtenir le prix Nobel de la paix. C’est comme si Bonnie and Clyde faisaient savoir au monde qu’ils souhaitaient devenir membres honoraires du FBI… C’est clownesque.
Commenter  J’apprécie          30
En tout cas, le Ku Klux Klan se porte plutôt bien ces jours-ci. Quelques milliers de militants dévoués. Des Américains loyaux, sur qui on peut compter en cas de besoin. C’est vrai, nous avons eu jusqu’à quatre millions d’adhérents à la bonne époque. Mais je garde espoir. Trump a l’art de rouvrir les vieilles plaies américaines et, lorsque je lis que notre pays compte 907 « groupes de haine » entre l’Atlantique et la côte Ouest, je me dis que l’avenir est prometteur.
Commenter  J’apprécie          20
"Une femme est comme un sachet de thé. On ne sait jamais à quel point il est fort tant qu'on ne l'a pas plongé dans l'eau chaude."
– Eleanor Roosevelt –
Commenter  J’apprécie          30
Un ancien conseiller de Jeb Bush, Mike Murphy, trouve une formule percutante pour décrire la situation : "On se dit : bon... après tout [Donald Trump] est civilisé. Il mange avec une fourchette et un couteau. Et puis une heure plus tard, il empoigne sa fourchette et l'enfonce dans l'oeil de son voisin de table..."
Commenter  J’apprécie          20
Il [John MCCain] se rappelle de ce que son père disait lorsque son rejeton faisait part de ses doutes sur l’issue de la bataille électorale : « Il y a les gagneurs et il y a les branleurs ! » John McCain glousse : « Super ! Aujourd’hui on a les deux pour le prix d’un.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Auteurs proches de Jean Luc Hees
Lecteurs de Jean Luc Hees (71)Voir plus

Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2780 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..