AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.95 /5 (sur 260 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Tanger (Maroc)
Biographie :

Jean-Luc Mélenchon est un homme politique français.

Titulaire d’une licence de philosophie, il a été professeur de français dans l’enseignement technique, correcteur dans l'imprimerie, ouvrier d'entretien, journaliste, puis directeur de cabinet municipal en banlieue parisienne.

Élu local de l'Essonne (département) à partir de 1983, il est élu sénateur de l'Essonne en 1986 et réélu en 1995 et 2004. Jean-Luc Mélenchon est ministre de l'Enseignement professionnel de 2000 à 2002, sous le gouvernement de cohabitation de Lionel Jospin.

Au Parti socialiste, il a fait partie de l'aile gauche jusqu'au congrès de Reims en novembre 2008, date à laquelle il quitte ce parti pour fonder le Parti de gauche (PG). Élu député européen le 7 juin 2009 dans la circonscription Sud-Ouest, il reste sénateur jusqu'à la validation des résultats dans cette circonscription, en janvier 2010.

Le 10 février 2016, il fonde le mouvement La France insoumise, et, en 2017, est investi par le mouvement, pour devenir candidat à l'élection présidentielle. Il parvient à obtenir 19,58 % des suffrages exprimés, c'est-à-dire plus qu'en 2012 ( où il avait obtenu 11,10 %, des suffrages exprimés ). Jean-Luc Mélenchon, devient, en 2017, le député de la 4ème circonscription, des Bouches-du-Rhône. Il manifeste à plusieurs reprises, son opposition à la politique du président Macron.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (60) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Vidéo de Jean-Luc Mélenchon
Podcasts (1)

Citations et extraits (101) Voir plus Ajouter une citation
odin062   25 octobre 2014
L'Ere du peuple de Jean-Luc Mélenchon
On entend peu parler de cette « dette écologique » ? Pourtant, presque quotidiennement, les libéraux et leurs griots glapissent en cadence pour faire peur avec la « dette publique » de l’État ou de la Sécurité sociale. Ils ont même fait voter la fameuse « règle d’or » pour interdire les déficits publics ! Que leurs pleurs sont émouvants quand ils disent défendre ainsi les « générations futures ». C’est un mensonge : les titres de la dette publique française ont une durée moyenne de 6 ans et 353 jours ! Par contre, la dette écologique concerne vraiment les générations futures. Elles paieront cher les conséquences des folies productivistes de notre époque. Mais évidemment, tout peut basculer bien plus tôt.
Commenter  J’apprécie          421
gill   17 juin 2016
Qu'ils s'en aillent tous ! : Vite, la révolution citoyenne de Jean-Luc Mélenchon
Je sais bien que ma manière de parler, fort et cru, est une transgression de cet ordre mielleux.

Elle est une ligne d'action autant qu'un état d'esprit ...
Commenter  J’apprécie          380
crapette   09 novembre 2014
L'Ere du peuple de Jean-Luc Mélenchon
Le pessimisme face au futur ne doit pas être un argument supplémentaire pour l'inaction dans le présent.
Commenter  J’apprécie          372
Dionysos89   31 janvier 2017
L'Ere du peuple de Jean-Luc Mélenchon
Le socialisme a toujours visé l’émancipation de la personne humaine. Pour cela il veut le partage de la richesse, la démocratisation du pouvoir et l’éducation globale de chaque femme et de chaque homme/ Ce programme est toujours le nôtre. Mais nous savons dorénavant que l’émancipation ne peut être atteinte par la croissance sans fin : l’écosystème qui rend la vie humaine possible ne le permet pas.
Commenter  J’apprécie          340
TheWind   25 janvier 2015
L'Ere du peuple de Jean-Luc Mélenchon
L'écosocialisme est une alternative pour sortir de la crise et imposer l'intérêt général humain : partager les richesses sans attendre, fonder une nouvelle économie des besoins et de la sobriété, préserver le climat, l'écosystème et sa biodiversité.
Commenter  J’apprécie          340
Dionysos89   19 décembre 2016
L'Avenir en commun : Le programme de la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon
Notre pays est neuf. L'urbanisation accélérée et le métissage de sa population depuis un siècle, l'élévation fantastique du niveau d'éducation de son peuple, la mise en œuvre des conquêtes sociales l'ont métamorphosé ! Notre pays est jeune : sa population sera bientôt la première en Europe. Notre pays est puissant : son économie compte parmi les premières du monde. De tout cela que faisons-nous à l'heure où l'humanité entière doit relever les plus grands défis collectifs du fait du dérèglement climatique et de la menace d'épuisement qui pèse sur l'écosystème ?
Commenter  J’apprécie          295
TheWind   16 janvier 2015
L'Ere du peuple de Jean-Luc Mélenchon
Le changement climatique déclenche ici des sécheresses sans fin et là des pluies incessantes. La pluie ? On en parle peu. Le réchauffement par effet de serre sur une planète pour l'essentiel couverte d'eau, c'est beaucoup d'évaporation à la clef. Et par conséquent beaucoup d'eau qui doit retomber ensuite du ciel. Un degré de réchauffement, c'est 7 % supplémentaires d'eau qui s'évapore. Les irresponsables qui gouvernent le monde peuvent dire "après nous le déluge" parce que c'est bien ce qui va se passer.
Commenter  J’apprécie          260
Dionysos89   29 décembre 2016
Le hareng de Bismarck (Le poison allemand) de Jean-Luc Mélenchon
L’irresponsabilité des firmes dont le gouvernement allemand défend ainsi les intérêts est pourtant avérée. Surtout quand il s’agit d’OGM. Les colzas OGM de Bayer autorisés par la Commission européenne sont par exemple de véritables bombes chimiques. Leur durée de dissémination atteint les 10 ans. Et ils entraînent l’hybridation de nombreux végétaux n’ayant aucun rapport avec le colza. D’où un risque de contamination générale et durable des écosystèmes agricoles par l’enzyme stérilisateur toxique que contiennent ces colzas. Mais aussi de toute la chaîne alimentaire. On peut avoir peur des chimistes allemands. Car leurs expérimentations en 2001 sur un riz transgénique ont conduit à un véritable désastre mondiale. Il était censé être remarquable par sa résistance à l’herbicide Liberty produit d’ailleurs par la même compagnie ! Finalement, cet OGM a été interdit. En effet, son très haut pouvoir contaminant a infecté les cultures de riz dans trente pays entre 2006 et 2010. Aux USA, 30 % de l’ensemble des surfaces cultivées en riz ont été contaminées. La firme elle-même a reconnu qu’elle en avait perdu le contrôle. Des crimes écologiques qui restent impunis. Le pouvoir oligarchique qu’exercent ces firmes dans le modèle allemand préfigure le monde qu’elles nous préparent en exportant leur prétendu « modèle » bienfaisant.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Jcequejelis   19 février 2012
Qu'ils s'en aillent tous ! : Vite, la révolution citoyenne de Jean-Luc Mélenchon
Je ne crois que nous devions sauver la planète. Elle se fiche bien de nous. La Terre pourrait rouler dans l'espace infini sans aucune vie, ou bien avec seulement deux ou trois colonies de cafards et quelques scorpions puisqu'il paraît que seules ces bestioles survivraient même à une guerre nucléaire. Ne perdons donc pas de vue l'objet de notre action écologique. Nous luttons "seulement" pour sauvegarder l'écosystème qui rend possible la vie humaine.



214 - [p. 91]
Commenter  J’apprécie          260
Jean-Luc Mélenchon
Ziliz   07 décembre 2017
Jean-Luc Mélenchon
« Sur Johnny, qu’est-ce que vous voulez que je dise, moi ? », lance Jean-Luc Mélenchon en ouverture de sa « revue de la semaine », mise en ligne sur les réseaux sociaux au soir de l’annonce du décès du chanteur.

« Quand on fait une notice nécrologique, qu’on parle de quelqu’un qui est mort, c’est soit pour dire : "Attention les gens, c’était quelqu’un d’important, il a écrit ceci, il a écrit cela !" et c’est une manière de signaler aux gens l’importance de quelqu’un qui disparaît. Mais là, Johnny Hallyday, il n’a pas besoin de moi pour qu'on sache qu’il chantait des chansons qui ont marqué son époque, son temps et tout ça », explique-t-il.

« Donc moi j’ai rien à dire sur le sujet (…) en tout cas moi j’ai pas plus à dire que ceux qui sont en train de me regarder. »

« Je comprends qu’il y ait plein de gens à qui ça fasse du chagrin, pourtant ils ne le connaissent pas, ils ne lui ont jamais parlé, ils n’ont fait qu'écouter sa musique. Mais c’est un chagrin qu’on a sur la vie qui passe, sur la vanité des choses, sur tout ce qui, dans notre propre existence personnelle, a pu entrer en résonance avec les autres, grâce à une musique ou une chanson. »



[ Contrairement à de nombreuses autres personnalités de tous bords, Jean-Luc Mélenchon n’avait pas réagi mercredi à l’annonce du décès de Johnny Hallyday, et ça n'a pas plu... ]



- 06/12/2017, #RDLS47
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          228
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Lire avec Gérard Philipe

En 1946, Gérard Philipe incarne le prince Mychkine face à Edwige Feuillère dans L’Idiot de Georges Lampin Il est une adaptation du roman éponyme de:

Alexandre Pouchkine
Léon Tolstoï
Fiodor Dostoïevski

14 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : gérard philipe , adapté au cinéma , adaptation , littérature , cinema , théâtre , acteur , acteur français , cinéma français , engagement , communismeCréer un quiz sur cet auteur
.. ..