AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations de Jean-Marc Reiser (49)


Jean-Marc Reiser
Nastasia-B   28 septembre 2013
Jean-Marc Reiser
De quoi est capable une société d'abondance pour ne pas perdre son abondance ?
Commenter  J’apprécie          460
Jean-Marc Reiser
Alfaric   22 septembre 2017
Jean-Marc Reiser
Les femmes qui veulent être égales aux hommes, manquent sérieusement d’ambition.
Commenter  J’apprécie          431
Nastasia-B   29 septembre 2013
On vit une époque formidable de Jean-Marc Reiser
ACCIDENTS DE CHASSE :
LE CHASSEUR (devant trois cadavres) : Celui-là, j'ai cru que c'était un chevreuil, celui-là, j'ai cru que c'était un sanglier, celui-là, j'ai cru que c'était un gros lièvre.
LE GENDARME : Vous savez bien qu'il n'y a plus ni chevreuil, ni sanglier, ni lièvre dans la région depuis longtemps !
LE CHASSEUR : Ben quoi ! On peut rêver... ça fait de mal à personne.
Commenter  J’apprécie          360
Nastasia-B   18 septembre 2013
On vit une époque formidable de Jean-Marc Reiser
Le mécanisme qui créé les riches et les pauvres est le même que celui qui fait tourner les atomes. [...] Un être vivant, une structure sociale, des riches et des pauvres, des pauvres qui veulent imiter les riches, des riches qui veulent épater les pauvres.
Les pauvres restent à la maison, les riches partent en vacances ; les pauvres partent en vacances, les riches vont sur la Côte d'Azur ; Les pauvres vont sur la Côte d'Azur, les riches vont au Maroc ; les pauvres vont au Maroc, les riches vont au Kenya.
Demain, les pauvres iront au Kenya alors les riches feront le tour du monde ; les pauvres aussi feront le tour du monde, les riches feront deux fois le tour du monde ; les pauvres aussi, les riches feront quatre fois le tour du monde ; les pauvres aussi, les riches vingt fois ; les pauvres aussi, etc., etc...
Vous avez vu ? Conclusion : le jour où les riches cesseront d'épater les pauvres, les pauvres d'imiter les riches sera aussi important que le jour où les atomes ne tourneront plus rond...
... faut pas désespérer quand même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
Nastasia-B   13 septembre 2013
Vive les femmes ! de Jean-Marc Reiser
(La femme, en panne de voiture sur le bord de la route sous une pluie battante avec sa manivelle à la main.)
UN HOMME : Je peux vous aider ?
LA FEMME (à part) : Approche pour voir... Au moindre mot de travers, il prend un de ces coups de manivelle en travers la gueule...
L'HOMME : Hooo, c'est juste une roue crevée ? Je vais vous réparer ça en cinq minutes. Installez-vous dans ma voiture, mettez le chauffage et des cassettes. Pas la peine de se mouiller à deux.
(5 minutes plus tard, l'homme sous la pluie, la femme à l'intérieur de la voiture de l'homme.)
L'HOMME : Hê ! Passez-moi votre manivelle !
LA FEMME : Non ! Je la garde. Gare à ta gueule...
L'HOMME : Bon, ça ne fait rien, je me débrouillerai avec la mienne.
Commenter  J’apprécie          320
Nastasia-B   31 octobre 2013
Gros dégueulasse de Jean-Marc Reiser
J'aime bien péter dans les ascenseurs... Des pets doux, lents, feutrés et silencieux... ceux qui durent le plus longtemps. C'est drôle, j'ai remarqué que souvent, les gens devinent que c'est moi. Sont malins les gens, hein ? J'aime surtout péter seul, en compagnie d'une ravissante créature et m'éclipser très vite à l'étage suivant, juste avant qu'un cadre plein d'avenir, avec une classe folle prenne le relais. Le REGARD qu'on vous lance dans ces moments-là, on ne l'oublie pas !...
Commenter  J’apprécie          290
Nastasia-B   15 septembre 2013
Mon papa de Jean-Marc Reiser
- JOURNÉE DES HANDICAPÉS PHYSIQUES -
(Un petit garçon présente une tirelire à un homme afin d'y faire un don.)
L'HOMME : Hein, quoi ? C'est pour les handicapés physiques, aujourd'hui ? Je ne donne rien ! Non mais... Hé hé hé hé hé hé hé hé.... Faut pas exagérer... Un jour, c'est les handicapés physiques, le lendemain, les cancéreux, les lépreux, les aveugles, les attardés, les vieux, les tuberculeux, les culs-de-jatte, les polios... J'en ai marre de toute cette bande de larves qui se traîne sur ses moignons, ses bubons, ses cannes, pour agripper mon portefeuille ! J'ai l'impression d'évoluer sur un océan de viande malsaine et cupide...
Z'ont beau être diminués physiquement, ils savent bien où il est le fric !... Ah ça oui !... Je ne vois pas pourquoi mon foie, mon cœur, mes reins, mes poumons en bonne santé devraient payer pour ces débris...
D'abord, c'est un très mauvais service à leur rendre... Ces gens-là, surtout les handicapés physiques, doivent s'astreindre à une rééducation draconienne ! Vous croyez qu'ils vont avoir le courage de la faire, si vous les inondez de fric ? Pas du tout ! Ils iront se payer des litres de vin rouge pour se saouler la gueule, oui !
J'en ai connu, moi, des handicapés physiques, et des cancéreux, aussi, et des polios... Eh bien, ils ne sont pas meilleurs que les autres...
LE PETIT GARÇON : Monsieur, je vous donne ma recette d'aujourd'hui ! Acceptez-là ! C'est peu de chose en regard de la magistrale leçon de vie que vous venez de me donner... et qui me rapportera gros dans l'avenir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Nastasia-B   01 octobre 2013
On vit une époque formidable de Jean-Marc Reiser
(Le père, la mère et la fille sont autour de la table.)
LE PÈRE : C'est le monde à l'envers... Fifille est partie trois mois en stop en Turquie, en Afghanistan, il ne lui est rien arrivé. Maman prend le métro un soir pour rentrer de chez sa sœur, elle se fait casser la gueule, voler son sac !...
Commenter  J’apprécie          230
Jean-Marc Reiser
colimasson   01 juillet 2013
Jean-Marc Reiser
A l’école, on apprend que la vache a quatre estomacs. Sur les quatre, il s’en trouve bien un qui ne fout rien et qui pourrait se recycler en glande à miel et trier les grains de pollen engloutis avec les fleurs des champs. Le miel serait recueilli par les paysans grâce à un cinquième trayon.
Commenter  J’apprécie          220
Nastasia-B   19 juin 2013
Les Copines de Jean-Marc Reiser
(Deux copines dans une file d'attente.)
- Hé... vise la braguette du mec d'à côté ! Il est monté comme un bourricot...
- Et alors
- Ben... on pourrait peut-être essayer de faire connaissance... JUSTE pour les vacances... On se le partage... il y en a bien pour deux !
- Complètement obsédée... De toutes façons la taille n'a rien à voir avec l'efficacité ! Comme disait Grand-Mère : " Vaut mieux une petite et courageuse qu'une grosse et paresseuse. "
Commenter  J’apprécie          228
milado   23 février 2014
La Ruée vers rien de Jean-Marc Reiser
Les sportifs purs (athlètes J.O.) n'acceptent pas d'argent, qu'ils disent ; ils défilent en ordre, avec un uniforme, derrière un drapeau... Ils se mettent au garde-à-vous en écoutant leur hymne national Ils se font rouler par les politiciens...
Les sportifs pourris (la F1 est montrée en exemple) ne pensent qu'au fric, ne défilent jamais en ordre derrière des drapeaux. Quand ils gagnent, on leur joue un air de Marseillaise sur un disque éraillé... qu'ils écoutent en rigolant, buvant du champagne et entouré de filles aux gros seins... VIVE LES SPORTIFS POURRIS !
Commenter  J’apprécie          181
Nastasia-B   19 juin 2013
La vie des bêtes de Jean-Marc Reiser
(Une cigogne sur le dos d'un hippopotame)
- Je devrais être en Alsace à l'heure qu'il est. Au lieu de ça, je reste à récurer ces gros cons.
Commenter  J’apprécie          160
Nastasia-B   10 février 2013
Vive les vacances ! de Jean-Marc Reiser
ÉTÉ POURRI : Les incendiaires de forêts vont demander une aide de l’État.
Commenter  J’apprécie          150
milado   22 février 2014
La Ruée vers rien de Jean-Marc Reiser
- c'est bien des cons les écolos...tout le temps en train de pleurer.... OUIIIIN ! " y'a plus de sauterelles, y'a plus de lucioles, y''a plus de papillons ! ..." Je constate que mon pare-brise est toujours aussi dégueulasse !
Commenter  J’apprécie          133
Nastasia-B   29 janvier 2013
Vive les vacances ! de Jean-Marc Reiser
CAMPEURS PÉTEURS : (À la terrasse d'un café, un couple raconte ses nuits à un autre couple.)
LE MARI : On est dans un camping très chic.
LA FEMME : Faut écouter ça la nuit. Un peu plus loin, un couple, ils braient comme des ânes en faisant l'amour.
LE MARI : Y'en a qui pètent dans une tente, c'est pas croyable le bruit qu'ils font !
LA FEMME : Ils poussent de ces hurlements et font de ces commentaires...
LE MARI : PROUÂÂÂÂ
LA FEMME : Le vocabulaire porno y passe en entier, " Vas-y cochon, enfile-moi par tous les trous... Ah, ma cochonne ! Je vais t'ouvrir en deux ! "
LE MARI : Pout Pout Pout
LA FEMME : Et TOUS les soirs !
LE MARI : On se demande ce qu'ils mangent. Et avec toutes les variantes TOUTES les nuits !
LA FEMME : On se demande ce qu'ils mangent.
LE MARI : Il y a ceux qui ronflent, aussi !
LA FEMME : Hou là ! Le matin, leur guitoune est gonflée comme un ballon de foot. UN MONSTRE !
LE MARI : Ses vibrations sonores déterrent les piquets.
L'AUTRE COUPLE : En somme, si on vient vous voir même en pleine nuit, on risque pas de se perdre !
LE MARI : Ah, aucun risque ! T'arrives à l'entrée, tu te diriges vers celui qui ronfle. Tu tournes tout de suite à gauche, t'arrives sur ceux qui baisent. Là, tu prends à droite, tu continues tout droit jusqu'à ce que t'entendes les péteurs. Tu tournes encore à gauche, et nous, c'est l'allée en face !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
julienraynaud   19 octobre 2016
Les Copines de Jean-Marc Reiser
La masturbation rend sourd.
Quoi ? distribution de topinambours ?
Commenter  J’apprécie          91
colimasson   14 août 2014
La Ruée vers rien de Jean-Marc Reiser
La pêche, c’est encore la cueillette sauvage : on en est resté au paléolithique, on ravage des kilomètres carrés pour récupérer quelques poissons. Imaginez qu’on fasse la même chose pour chasser les sangliers à la surface de la Terre.
Commenter  J’apprécie          90
Nastasia-B   09 octobre 2013
L'écologie de Jean-Marc Reiser
LE DÉSERT AVANCE À LA VITESSE D'UN CHEVAL AU GALOP !
Ils vivaient là où il y a des cailloux aujourd'hui ! Dans les grottes du Tassili, des dessins vieux de 6000 ans. Des vaches, des chèvres, des girafes. [...] Maintenant, dehors, plus rien, le soleil claque sur les pierres stériles. [...]
- Les mecs d'il y a 5000 ans n'ont pas fait à pied des milliers de kilomètres pour venir dessiner des vaches !
Commenter  J’apprécie          90
Nastasia-B   18 septembre 2013
Ils sont moches de Jean-Marc Reiser
LE CLIENT : Un sandwich !
LE PATRON DU BISTROT : Bien Monsieur.
LE CLIENT : Ah ! Là, là ! La tranche de jambon est si fine, que je peux voir sa sale gueule de voleur à travers.
Commenter  J’apprécie          90
Nastasia-B   28 janvier 2013
Reiser à la une de Jean-Marc Reiser
POUR UNE GUERRE PLUS HUMAINE : (On voit un militaire qui tient par une jambe, dégoulinant de sang, un enfant vietnamien criblé de balles et qui dans son autre main tient un mètre de charpentier.)
- Merde ! Il a pas la taille réglementaire ! Je vais encore avoir des histoires !
Commenter  J’apprécie          90



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox