AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Citation de Alzie


Alzie   09 juillet 2017
Bonaparte et l'Egypte, feu et lumières de Jean-Marcel Humbert
L'expédition de Bonaparte en Egypte et la publication entre 1809 et 1829, des dix-neuf tomes de la Description de l'Egypte vont ouvrir, en ce début du XIXe siècle, la voie à une science dont les découvertes continuent de faire battre les coeurs des amateurs d'archéologie : l'égyptologie.
Le déchiffrement des hiéroglyphes par le français Jean-François Champollion, événement qui signe le 14 septembre 1822 l'acte de naissance officiel de l'égyptologie, est indissociable du contexte historique, intellectuel et philosophique dans lequel baignent l'Europe et en particulier la France à cette époque. Les esprits éclairés par le siècle des Lumières sont tout à la fois avides de découvertes, d'exotisme et de travaux de recherche fondés sur des critères scientifiques. L'Orient attire et intrigue de nombreux savants et amateurs. Mais les hiéroglyphes gravés sur les temples de la vallée du Nil, pour lesquels La Description de l'Egypte fournit une remarquable documentation, restent muets. Depuis la fermeture officielle par le christianisme triomphant du dernier temple païen à Philae au Ve siècle de notre ère, l'écriture des Pharaons a été bannie des rives du Nil, laissant la place à des écritures simplement alphabétiques : le copte puis l'arabe. La publication des travaux et relevés des savants de l'expédition de Bonaparte permet une nouvelle approche, plus scientifique, de la question du déchiffrement des hiéroglyphes, qui, depuis quelques décennies déjà, taraudaient ça et là quelques esprits érudits et curieux. Il y a dans les années 1820 un frémissement intellectuel très net, une curiosité chaque année plus aiguë pour ces drôles de signes, qu'accroît bien évidemment la contemplation des planches des cinq tomes de La Description de L'Egypte consacrés à l'Antiquité. L'Egypte devient à la mode et s'empare de chacun, tandis que les inscriptions hiéroglyphiques arrivent par dizaines, voire par centaines, sous les yeux des amateurs d'archéologie et d'épigraphie (p. 238).

L'expédition d'Egypte et la naissance de l'égyptologie, Guillemette Andreu
Commenter  J’apprécie          60





Ont apprécié cette citation (5)voir plus