AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.55 /5 (sur 19 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1940
Biographie :

Jean-Marie Brohm est un sociologue, anthropologue et philosophe qui développe une critique radicale et salutaire du sport

Il a été professeur d'éducation physique au lycée Condorcet, Paris (en 1975), puis professeur à l'Université de Caen. Il est professeur de sociologie à l’université Paul Valéry de Montpellier et membre de l’Institut d’esthétique des arts et technologies (CNRS/Panthéon-Sorbonne).

En 1975, il a fondé la revue Quel corps, une revue de démystification de l'idéologie sportive et olympique qu'il a dirigé jusqu'en 1997.

Jean-Marie Brohm est l’auteur de plusieurs ouvrages concernant les rapports entre le sport et la politique, notamment : Critiques du sport, Sociologie politique du sport (sa thèse d'État soutenue en 1976), Le Mythe olympique, La Tyrannie sportive, Pierre de Coubertin, le seigneur des anneaux...

Depuis 2002, il dirige la revue Prétentaine.

La pensée philopolitique de JM Brohm est que :
1) Le sport est un moyen d'encadrement idéologique de la jeunesse?
2) Le sport est devenu une marchandise favorisant l'idéologie capitaliste.
3 ) Le sport serait un apaiseur social et permettrait la fraternité : pour JM Brohm, ceci est un mythe.

+ Voir plus
Source : www.bibliomonde.com ; wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Jean-Marie Brohm présente son livre "1936 Les Jeux olympiques à Berlin" dans lequel il montre combien les jeux olympiques de 1936 furent un jalon non négligeable dans la montée du nazisme, et essentiel dans la consolidation de l'image de marque du régime hitlérien sur la scène internationale et cela en dépit de son caractère notoirement raciste et ouvertement belliqueux. Plus d'informations sur le site de l'éditeur : http://www.andreversailleediteur.com/?livreid=714

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
ErnestLONDON   13 juillet 2018
Le football, une peste émotionnelle : La barbarie des stades de Jean-Marie Brohm
Le football spectacle n’est donc pas simplement un « jeu collectif », mais une politique d’encadrement pulsionnel des foules, un moyen de contrôle social, une intoxication idéologique qui sature tout l’espace public. 
Commenter  J’apprécie          201
steka   12 juin 2016
Le football, une peste émotionnelle : La barbarie des stades de Jean-Marie Brohm
Le football est bien une forme de tyrannie et d’aliénation parce qu’il favorise la chloroformisation des esprits, l’obnubilation des médias et la sidération des masses : des matches, des buts, des anecdotes, des olas, des hurlements, des insultes, toute la panoplie de l’infantilisation et de la régression au service d’une entreprise de décervelage ou de lavage de cerveau.
Commenter  J’apprécie          911
ErnestLONDON   24 juillet 2018
Le football, une peste émotionnelle : La barbarie des stades de Jean-Marie Brohm
Le football – en tant que matrice d’une régression pulsionnelle – n’est ni plus ni moins qu’une structure de fascisation des masses.
Commenter  J’apprécie          100
ErnestLONDON   23 juillet 2018
Le football, une peste émotionnelle : La barbarie des stades de Jean-Marie Brohm
Quand il tue, n’accusons pas la fatalité, ne dédouanons pas le foot-business, le foot-compensation, le foot-substitut guerrier, le foot-défouloir. Ne transformons pas en catastrophe naturelle ce qui s’apparente à une catastrophe sociologique.
Commenter  J’apprécie          90
Symphonie   25 février 2019
Le football, une peste émotionnelle : La barbarie des stades de Jean-Marie Brohm
Dans le football, la langue est tout à fait secondaire ou alors il s'agit d'un sabir d'une extrême pauvreté. Lorsque l'on entend en effet parler les footballeurs ou les entraîneurs on a du mal à distinguer ce qui est de l'ordre des propos stéréotypés, des banalités inarticulées ou de la confusion discursive.
Commenter  J’apprécie          60
steka   11 juin 2016
Le football, une peste émotionnelle : La barbarie des stades de Jean-Marie Brohm
Pour comprendre ce ‘‘milieu’’, ses règles opaques, ses trafics, ses magouilles et tripatouillages, sa corruption endémique, ses ‘‘ affaires’’, il faut évidemment l’inscrire dans son environnement réel, l’affairisme capitaliste.
Commenter  J’apprécie          40
steka   12 juin 2016
Le football, une peste émotionnelle : La barbarie des stades de Jean-Marie Brohm
Le football, porté par la vague déferlante du libéralisme contemporain, tend également à pénétrer l’ensemble des pays, mais aussi à affirmer son monopole idéologique dans l’industrie de l’abrutissement qui caractérise le capitalisme avancé. Le football est, en effet, contrairement aux rêveries idylliques des zélotes qui persistent à y voir un élément de la culture, l’une des principales machineries idéologiques de manipulation, d’endoctrinement et de crétinisation des masses.
Commenter  J’apprécie          30
ErnestLONDON   23 juillet 2018
Le football, une peste émotionnelle : La barbarie des stades de Jean-Marie Brohm
Le football spectacle n’est donc pas simplement un « jeu collectif », mais une politique d’encadrement pulsionnel des foules, un moyen de contrôle social, une intoxication idéologique qui sature tout l’espace public.
Commenter  J’apprécie          30
Symphonie   25 février 2019
Le football, une peste émotionnelle : La barbarie des stades de Jean-Marie Brohm
En tous temps la plus grande importance a été attribuée au sport à bon droit et avant tout par tous les gouvernements : il amuse les masses, leur brouille l'esprit et les abêtit. Les dictateurs avant tout savent bien pourquoi ils sont toujours et dans tous les cas en faveur du sport. Qui est pour le sport a les masses de son côté. C'est pourquoi tous les gouvernements sont pour le sport et contre la culture.
Commenter  J’apprécie          20
Symphonie   25 février 2019
Le football, une peste émotionnelle : La barbarie des stades de Jean-Marie Brohm
Hurler de joie pour une victoire sportive n'a encore jamais permis à une nation de se construire.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

LNHI-47927

Quelle était la profession d'André-Charles Boulle (1642-1732) à la cour du roi Louis XIV?

jardinier
ébéniste
médecin

7 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : Noms propres , guerre mondiale , littérature française , sport , artisanatCréer un quiz sur cet auteur