AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.5 /5 (sur 14 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Dakar (Sénégal) , le 07/07/1948
Biographie :

Jean-Marie Colombani est un journaliste et essayiste français.

Il est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et de l'Université de Paris II Panthéon-Assas.

Il commence sa carrière en 1973 comme journaliste à l'ORTF, puis au bureau de FR3 à Nouméa (Nouvelle-Calédonie), il est parallèlement correspondant-pigiste pour le quotidien "le Monde".

Il entre en 1977 au Monde comme rédacteur au service politique, d'abord chargé de la Ville de Paris puis du Parti socialiste. Il devient chef du service politique en 1983.

Il a été président du directoire de la SA Le Monde et directeur du journal Le Monde de 1994 à 2007.

Début 2009, il lance la version française du site d'informations américain Slate avec notamment deux autres anciens journalistes du Monde, Éric Leser et Éric Le Boucher.

Il est l'auteur d'une quinzaine d'essais principalement consacrés à la vie politique française. Jean-Marie Colombani anime une chronique politique hebdomadaire sur France Inter ainsi que l'émission Faces à Faces sur Public Sénat.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean-Marie Colombani   (27)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Guillaume Erner reçoit Jean-Marie Colombani


Citations et extraits (3) Ajouter une citation
PegLutine   29 juillet 2013
Le XXe siècle s'affiche : 100 affiches témoins de notre temps de Jean-Marie Colombani
En 1967, à la mort du "Che", la question ne se pose pas, c'est l'âge de la légende.

Réalisée cette année-là, cette affiche fait partie de la mémoire collective. Hommage rendu par Cuba à ce compagnon qui n'a peut-être pas reçu tous les concours souhaitables.

Le visage s'inscrit dans une découpe de l'Amérique du Sud et les trois lettres CHE se suffisent à elles-mêmes.

Difficile de faire plus expressif avec deux couleurs, le noir et le rouge imprimés sur fond blanc.
Commenter  J’apprécie          20
klakmuf   08 avril 2017
Les infortunes de la République de Jean-Marie Colombani
L'agitation, verbale et de tous ordres, est permanente. Mais les choses bougent peu. [en Corse]

A dire vrai, je n'ai trouvé comme modèle de cette gestion corse que celui de la Nièvre! La Nièvre de François Mitterrand, bien entendu. Ce dernier a été pendant trente ans président du Conseil général de ce département. Or, lorsque l'on observe sa gestion, on constate qu'elle fut globalement immobile. Et ce au nom d'un principe simple, largement répandu en Corse: dès lors que l'on bouge trop, on prend le risque de bouleverser les équilibres sociologiques, donc politiques, d'un territoire donné. Au reste, dès que Pierre Bérégovoy devint maire de Nevers et entreprit de bouger, les équilibres politiques cessèrent d'être favorables à la gauche nivernaise.
Commenter  J’apprécie          10
PegLutine   29 juillet 2013
Le XXe siècle s'affiche : 100 affiches témoins de notre temps de Jean-Marie Colombani
En février 1944, vingt-trois résistants sont fusillés à Paris; ils font partie du même réseau constitué essentiellement d'étrangers, animé par un poète arménien, Missak Manouchian. (...)

Dix membres du réseau ont été retenus pour figurer sur cette affiche, dont leur chef. Chacun est identifié par sa photographie accompagnée de son nom, de son pays d'origine et du nombre d'attentats dont il est accusé. La composition est très simple: une flèche orientée vers le bas, comme un fléau venu du ciel, à laquelle répondent quelques photographies d'horreurs commises - déraillements, explosions- auxquelles s'ajoute une dernière photographie qui montre l'arsenal censé avoir été trouvé lors de l'arrestation.

Sans doute pour rendre l'affcihe plus efficace, ses auteurs n'ont pas utilisé de photographies de type "identité judiciaire" (...) celles qui tendent à caricaturer les prévenus en bandits fichés de face et de profil et qui, souvent d'ailleurs, produisent l'effet inverse en suscitant la compassion.

Ici, les photographies montrent des personnes ordinaires telles qu'elles se présentent dans la vie normale (...).

En même temps c'est une invitation à se méfier de tout le monde. (...)

Par qui les photos des membres du groupe Manouchian ont-elles été prises? (...) Tout laisse à penser que ces photographies ont été prises le même jour; peut-être celui de leur arrestation, peu de temps avant que l'exécution ne sacralise les identités.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

L'expression ad hoc ! 😁(ludique et facile)

Cette expression ludique par excellence signifie qu'on est prêt à dévoiler ses projets ou ses intentions. Quand on n'a plus rien à perdre, on risque le tout pour le tout, c'est une tactique comme une autre

Risquer ses cartes
Rebattre ses cartes
Abattre ses cartes
Oser ses cartes

10 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , expressionsCréer un quiz sur cet auteur