AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.64 /5 (sur 35 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 5/04/1950
Biographie :

Né en 1950, Jean-Michel Besnier est agrégé de philosophie et docteur en sciences politiques. Il est professeur de philosophie à l'université de Paris IV – Sorbonne (chaire de Philosophie des technologies d'information et de communication) et dirige le DESS " Conseil éditorial et gestion des connaissances numérisées " dans cette même université . Depuis 1989, il appartient au Centre de recherche en épistémologie appliquée (CREA), laboratoire du CNRS et de l'Ecole Polytechnique axé sur les sciences cognitives. Il est actuellement membre du Comité scientifique de la Cité des Sciences et de l'Industrie de La Villette, du Comité d'experts scientifiques de l'ANVIE (Association nationale pour la valorisation interdisciplinaire de la recherche en sciences de l'homme et de la société auprès des entreprises), du COMEPRA (Comité d'éthique et de précaution de l'INRA), et du CSRT (Conseil supérieur de la recherche et de la technologie). Il est par ailleurs rédacteur-en-chef adjoint de la Revue Hermès (dirigée par Dominique Wolton) et chroniqueur au magazine Sciences et Avenir Hors-Série.
Jean-Michel Besnier a été membre de la Commission " Sciences et sociétés " de l'UNESCO, de la commission " Littérature scientifique et technique " du Centre national du livre, membre du Conseil scientifique de la Cité des sciences et de l'industrie de la Villette (quand ? ), ila, de 1990 à 1997, créé et dirigé un cursus intitulé " Humanisme et Modernité " à l'Ecole Centrale de Paris de 1997 à 2000,dirigé le département de sciences humaines de l'Université de technologie de Compiègne.
Il a créé et dirigé la collection " Sciences Cognitives " aux éditions La Découverte en 1990, puis la collection " Optiques Philosophie " aux éditions Hatier en 1995. Par ailleurs, il a appartenu au comité de rédaction de la revue Esprit de 1989 à 1996 et il a collaboré à L'Express pendant plusieurs années. De 1996 à 2000, il a de manière permanente collaboré aux émissions Le Banquet puis Philambule, diffusées sur France-Culture. Il a publié plus de 130 articles dans diverses revues, ainsi que de nombreux ouvrages.
+ Voir plus
Source : http://www2.cnrs.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean-Michel Besnier   (25)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Le transhumanisme est un mouvement technico-scientifique international qui prétend augmenter à l'infini les performances physiques et mentales de l'être humain. Aujourd'hui vous pouvez déjà faire séquencer votre ADN en une journée, pour, peut-être un jour, le réparer, tandis qu'Internet bouleverse nos modes d'apprentissage et nos relations sociales. Demain, l'intelligence artificielle aura-t-elle encore besoin de l'intelligence humaine et ferons-nous l'amour avec des robots? Laurent Alexandre, Médecin et entrepreneur, et Jean-Michel Besnier, philosophe spécialiste des nouvelles technologies, confrontent leurs arguments et vous donnent les clés pour comprendre ce qui se joue à coups de milliards dans les labos des sociétés High Tech californiennes.

+ Lire la suite

Citations et extraits (39) Voir plus Ajouter une citation
Jean-Michel Besnier
Titou483   19 juillet 2018
Jean-Michel Besnier
Le réel n'est plus qu'un cas particulier de possible, que les techniques déploient à l'infini et dont la science se sert comme d'un instrument de mesure métaphysique.
Commenter  J’apprécie          240
CatchMe   15 novembre 2015
L'homme simplifié de Jean-Michel Besnier
La pratique de certains blogueurs compulsifs en témoigne, qui croit révéler la profondeur d'un être irremplaçable quand elle trahit en réalité la soif d'une expression sans destinataires, seulement entêtée d'elle-même, autrement dit : une vaine solitude. "Aimez-moi", réclame à tous vents l'internaute naturellement porté à l’égocentrisme, indiquez que vous m'avez lu, peu importe comment, un simple clic suffira"...
Commenter  J’apprécie          70
Jean-Michel Besnier
Cer45Rt   01 novembre 2018
Jean-Michel Besnier
Le propre de l'homme réside dans le déchirement entre sa vulnérabilité et son désir d'absolu. L'immortalité, c'est la répétition, l'ennui. Si l'on tue la mort, on tue le désir avec ce qu'il comporte de déchirements, de souffrances, d'exaltation.
Commenter  J’apprécie          70
CatchMe   14 novembre 2015
L'homme simplifié de Jean-Michel Besnier
Lire est une conquête.

Cet effort de déchiffrer un univers mental, plus personne ne va le faire avec une tablette.

Lire, c'est résister.

C'est même le dernier acte de résistance à un monde entièrement huilé autour de la consommation.
Commenter  J’apprécie          72
CatchMe   13 novembre 2015
L'homme simplifié de Jean-Michel Besnier
L'explication de l'augmentation surprenante du nombre de cas d'autisme dans les statistiques. Entre 1975 et 2009, on serait passé d'un individu sur 5000 à un individu sur 110. Cette multiplication par cinquante en trente cinq ans ne tiendrait pas seulement à l'affinement du dépistage des troubles de la communication mais appellerait, dit-on, des hypothèses faisant intervenir des facteurs d"environnement combinés à des traits génétiques.



Notes :

Je partage volontiers cette hypothèse de l'influence de l'environnement sur les modifications de l'espèce. Et à mon avis, il n'est pas nécessaire qu'il y ai des traits génétiques pré-disposants à l'autisme. Ce serait plus rassurant, évidemment. Car actuellement, personne ne désire procréer un enfant autiste. Mais à mon humble avis, ce n'est pas le cas.

On sous-estime certainement l'influence de notre environnement sur les modifications constatées.

Le vivant est programmé pour s'adapter en permanence et aussi rapidement qu'il le peut, en se donnant un maximum de possibilités, d'ouvertures, de choix. Il suffit de se renseigner sur les ARN interférents. Je les appelle les "Adjudants du Renouveau Nécessaire" ;)



Nous fabriquons aujourd'hui, par les modifications importantes que nous apportons à notre environnement, les générations futures. Ils seront notre œuvre, comme nous sommes celle de nos prédécesseurs.





+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Mistralain   11 décembre 2014
L'homme simplifié de Jean-Michel Besnier
C'est une nouvelle version du Discours de la servitude volontaire d'Etienne de La Boétie qu'il faudrait écrire. D'où vient que les êtres cultivés que nous sommes' issus de la philosophie des Lumières et échaudés par les totalitarismes, se laissent ainsi asservir par leurs machines (...) ?
Commenter  J’apprécie          40
CatchMe   14 novembre 2015
L'homme simplifié de Jean-Michel Besnier
La co-évolution du langage et de la technique aurait cessé d’ être le moteur de l’humanité et l’avenir de l’espèce aurait au contraire besoin qu’on se fie à la seule technicisation des rapports au monde et aux autres.
Commenter  J’apprécie          34
CatchMe   17 novembre 2015
L'homme simplifié de Jean-Michel Besnier
« Maximiser l’amusement en minimisant les tracas, »



Note:

Plus de légèreté, moins d’efforts, même slogan chez tous. Que ce soit l’informatique, avec Microsoft et la dernière version de son système Windows ou le fabriquant de ces soi-disant ‘cafetières’ type Senséo et autres cochonneries. C’est la distanciation par rapport aux produits et aux efforts nécessaires pour les maîtriser et obtenir ce qu’on en attend. C’est réduire l’utilisation au point d’en venir à lessiver, voir, pour moi, annuler l'utilité de ces objets. On a plus droit qu’à du ‘Prédosé’ empéchant le dosage à sa convenance, du ‘préréglé ‘ empêchant de choisir ce qu’on désire régler et comment on désire le régler.



Si être adulte c'est être capable d'analyser ce qu'on a devant soi pour faire un choix. Alors il faut constater que nous sommes dans l'Infantilisation de toute une génération qui permet d’en faire un cheptel idéal et facile à tondre.

Commenter  J’apprécie          10
CatchMe   13 novembre 2015
L'homme simplifié de Jean-Michel Besnier
Plus qu'un facteur d'élimination du recours à l’introspection propice à la subjectivité, la 'Singularité' des 'posthumains' restaurerait, de ce point de vue, une étape archaïque, sinon mythique : celle où la réflexion n'ayant pas encore été nourrie par le génie des mots, nous partagions l'hébétude des animaux qui n'en disposent qu'exceptionnellement et minimalement.



Les posthumains sont ces adeptes, fanatiques extrémistes des technosciences qui annoncent l'avènement de ce qu'ils appellent la 'Singularité', c'est à dire la fusion de l'homme avec les machines.



BRRR ! ça fait froid dans le dos !

Je déteste les extrémistes !

J'ai pas envie qu'on me greffe des puces. J'ai vu ce que ça donne sur les chiens et chats. Çà les rend dingue !
Commenter  J’apprécie          10
museumdetoulouse   25 avril 2014
La croisée des sciences : Questions d'un philosophe de Jean-Michel Besnier
Devinette : qu'est-ce qui résiste le plus à l'intelligence des hommes et suscite depuis toujours des trésors de spéculations ? Réponse : la mort, cet anéantissement qui terrifie tout ce qui a conscience d'exister, ce dissolvant de la mémoire et de l'identité personnelle.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Jean-Michel Besnier (120)Voir plus


Quiz Voir plus

Il fait chaud, on a soif ...

L'ivrogne Buvons à ta santé Toi qui sais si bien dire Que tout peut s'arranger Qu'elle va revenir Tant pis si tu es menteur Tavernier sans tendresse Je serai saoul dans une heure Indice : belge

Graeme Allwright
Jacques Brel
Claude Nougaro
Boris Vian

12 questions
41 lecteurs ont répondu
Thèmes : boire , chanson , français , humourCréer un quiz sur cet auteur

.. ..