AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.95 /5 (sur 85 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bogny-sur-Meuse
Biographie :

Natif de Bogny-sur-Meuse dans les Ardennes, Jean-Michel Lecocq est désormais installé dans le Var .
Il fut longtemps inspecteur de l'Éducation nationale de la circonscription de Sedan.
Après Le secret des Toscans (L'Harmattan, 2009) et Le Christ jaune (L'harmattan, 2010), Jean-Michel Lecocq propose, avec 24, une plongée dans le Paris de 1572, en proie aux troubles civils et religieux.

Ajouter des informations
Bibliographie de Jean-Michel Lecocq   (13)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Jean-Michel Lecocq invité de l'écrivain Youcef ZIREM. Berbère TV - Graffiti - vidéo Emission - Graffiti - du 16 mai 2013


Citations et extraits (64) Voir plus Ajouter une citation
Jean-Michel Lecocq
Jeanmarc30   24 mai 2021
Jean-Michel Lecocq
La lecture dépoussière l'ignorance et balaie les préjugés.
Commenter  J’apprécie          371
paroles   26 octobre 2021
Trier les morts de Jean-Michel Lecocq
Un anthropologue biologiste est quelqu’un qui sait faire parler les os sur un plan historique. Il peut chercher à identifier l’endroit où vivaient ceux auxquels appartiennent les ossements. Il peut aussi tenter de déterminer leur mode de vie. Dans un squelette, les os et les dents sont porteurs de nombreuses informations sur les individus, informations que l’on peut déceler par le biais de différents types d’analyses.
Commenter  J’apprécie          90
Lilou08   29 avril 2015
Rejoins la meute ! de Jean-Michel Lecocq
Loin de les ramener à de meilleures dispositions, cette expérience les avait confortés dans leurs penchants morbides et dans leur haine de leurs semblables. Au terme de leur internement, ils avaient prix la route, espérant rencontrer, dans cette vie d’errance, d’autres compagnons susceptibles de les aider à matérialiser leurs délires. Jusqu’à leur rencontre avec Pat, ils n’avaient réussi qu’à se marginaliser de plus en plus, sans trouver les moyens de concrétiser leurs fantasmes. Manque d’envergure mais aussi d’imagination. Ludovic Marty et Anthony Level n’étaient que des velléitaires, incapables de passer à l’acte sans que quelqu’un leur tînt la main. De menus larcins en petits trafics, faisant à l’occasion la manche, ils s’étaient enfoncés dans une marginalité croissante qui les avait fait s’échouer à Florac, point de ralliement de bon nombre de leurs congénères.

Un jour, Pat avait fait irruption dans leur existence, leur proposant d’accomplir le rêve de leur vie. Ce qu’ils n’espéraient plus allait se réaliser.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Lilou08   30 décembre 2017
Une enquête du commissaire Payardelle, tome 1 : Un charmant petit village de Jean-Michel Lecocq
La journée du samedi à Villecroze s’était déroulée sous le signe de l’agitation.

Celle des habitants, d’abord, que l’on avait vus déambuler dans les rues, aller les uns chez les autres pour échanger leurs sentiments sur l’article de La Gazette, attendre le passant sur le pas de porte pour le héler, recueillir ses impressions et confier les siennes. Ceux qui avaient acheté le journal se faisaient un plaisir de le prêter à ceux qui ne l’avaient pas encore lu. Tous les Villecroziens étaient unis dans un même papotage qui avait occupé tout un chacun depuis le tôt le matin jusqu’à tard en fin de journée. Tandis que les uns s’offusquaient des allégations du journaliste, d’autres commençaient à répandre le soupçon.
Commenter  J’apprécie          80
Lilou08   19 avril 2014
24 de Jean-Michel Lecocq
Paris, le mardi 26 août 1572, l’après-midi



A l’image de la fièvre qui avait embrasé Paris trois jours durant, la chaleur était retombée d’un cran. Pour autant, si la canicule ne sévissait plus avec la même force, l’atmosphère était devenue lourde et l’orage menaçait. La capitale était semblable à une ruche où chacun s’activait à redonner aux rues l’aspect paisible que Vincenzo avait découvert à son arrivée. La tâche était rude. Les cadavres s’entassaient aux carrefours, attendant les chariots qui devaient les emmener hors des murs, vers les faubourgs où des fosses avaient été creusées. Des femmes éplorées, des hommes hagards, traînant parfois derrière eux une progéniture dépenaillée, cherchaient dans les monceaux de dépouilles l’un des leurs disparu depuis la veille ou l’avant-veille. Les visages, rendus la plupart du temps méconnaissables, ne permettaient plus d’identifier un parent, un enfant ou un ami. Il était impossible de se fier à un objet, à un bijou, tous les cadavres ayant été dépouillés. On s’en remettait aux vêtements souillés de sang et de poussière quand ils n’avaient pas été totalement déchirés.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lilou08   06 juin 2022
Trier les morts de Jean-Michel Lecocq
– Messieurs, comment voyez-vous la suite quand vos amis du CNRS auront terminé leurs analyses et vous auront communiqué leurs conclusions ?

C’est Messonnier qui s’y colle.

– Je pense que nous serons en mesure de vous dire de quoi sont morts ces gens et où ils ont été inhumés. Et même, s’ils ne sont pas originaires du même endroit, d’où ils viennent. Ensuite, nous passerons le relais à un autre spécialiste. Vous, en l’occurrence. Car vous êtes bien, vous aussi, un spécialiste dont la compétence consiste à identifier un coupable ou, à tout le moins, celui qui a tiré ces ossements de là où ils reposaient. Celui que vous appelez le modeleur, c’est votre affaire. En ce qui nous concerne, notre rôle se bornera à vous apporter toutes les informations utiles qui vous donneront peut-être des clefs pour le dénicher, mais aussi pour découvrir où se trouve sa réserve d’ossements.

On ne pouvait mieux résumer le défi auquel était confronté Payardelle.
Commenter  J’apprécie          50
Lilou08   22 avril 2015
Dans la mémoire de l'autre polar de Jean-Michel Lecocq
Franck Michels ne ressemblait pas à l’idée que s’en faisait Théo. Alors qu’il imaginait, sous les traits du voyeur, un homme d’un certain âge, un peu rondouillard, le regard torve et la bouche lippue, il se retrouvait face à face avec un fringant quadragénaire, assez bel homme, vêtu d’un corsaire de marque, retenu par une ceinture Ted Lapidus, assortie d’un marcel qui soulignait avantageusement un torse musculeux. Rien de ce que ses représentations pouvaient laisser présager. Michels avait tout d’un play-boy en vacances, capable de séduire les plus jolies filles pour assouvir ses fantasmes, sans avoir à passer par le truchement de clichés volés et de misérables planques derrière un téléobjectif. Me serais-je fourvoyé ? se demanda Théo, en entrant dans la chambre 225…
Commenter  J’apprécie          50
Lilou08   30 décembre 2017
Une enquête du commissaire Payardelle, tome 1 : Un charmant petit village de Jean-Michel Lecocq
En bonne provençale, elle avait décidé de faire découvrir à Théo la cuisine du pays au travers d’une de ses recettes favorites, le risotto aux saucisses salées qu’elle présenta en provençal sous l’appellation saucisso emè de ris. Théo dut admettre que ses papilles venaient de faire une de leurs plus belles découvertes. Des saucisses salées grillées étaient servies dans un assaisonnement où se retrouvaient un oignon coupé en petits dés revenus à la poêle, un coulis de tomate, une feuille de laurier et des clous de girofle, le tout cuit lentement dans de l’eau avec le riz. Saint-Fons qui se réservait le privilège de choisir le vin avait remonté de sa cave un château Thuerry 2009, un cru local qui accompagna agréablement le dîner jusqu’aux fromages.
Commenter  J’apprécie          50
Lilou08   30 décembre 2017
Une enquête du commissaire Payardelle, tome 1 : Un charmant petit village de Jean-Michel Lecocq
Je m’en tiendrai aux fait, monsieur Levert. Exclusivement aux fait. Si vous avez été accusé injustement, votre hiérarchie prendra votre défense. Dans le cas contraire, nous aviserons en temps utile.

En prenant congé de son directeur, Robert Parenteau, bien que caparaçonné et préparé à tous les types d’épreuves, ressentit un curieux malaise annonciateur de lendemains difficiles.
Commenter  J’apprécie          50
Lilou08   30 décembre 2017
Une enquête du commissaire Payardelle, tome 1 : Un charmant petit village de Jean-Michel Lecocq
La gendarmerie ne semble pas vouloir donner suite au suicide des époux Loret survenu jeudi 9 mai à Villecroze. Vous non plus d’ailleurs si j’en juge par le dernier article paru dans votre édition du 11 mai. Derrière ce qui passe pour un suicide, se cache pourtant un crime. Je le sais et je vous en administrerai la preuve.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Points communs entre œuvres diverses (2)

Confession d'un gang de jeunes filles Nous étions les Mulvaney Blonde (une autrice)

Le cœur est un chasseur solitaire
Beloved
L'Histoire de l'amour
Un livre de martyrs américains

10 questions
53 lecteurs ont répondu
Thèmes : points communs , écrivain femme , écrivain homme , tragédie , roman policier contemporain , nouvelles , histoire , thèmesCréer un quiz sur cet auteur