AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.49 /5 (sur 35 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Gênes (Italie) , 1928
Mort(e) à : Paris , le 08/05/2000
Biographie :

Jean Noli est un écrivain et journaliste francophone d'origine italienne.

Il a résidé longtemps en France, partageant son temps entre Paris et l'île bretonne de Hoëdic.

Plusieurs de ses romans s'inspirent de la mer et les îles bretonnes. Il a été co-auteur pour des livres des navigateurs Olivier de Kersauson, Michel Malinowsky et Éric Tabarly.

Il est connu pour avoir écrit une excellente biographie d'Édith Piaf.

Son roman La Grâce de Dieu (1977), lui a valu le Prix des libraires en 1978.

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
ladesiderienne   17 mars 2014
La Mariée De l' Ombre de Jean Noli
Ce soir-là, dans leurs maisons bouclées comme des cellules, les îliens connaissent pour la première fois de leur existence la captivité. Jamais sur cette bande de terre qui est leur unique bien, ils ne se sont sentis prisonniers. Ni l'océan ni le vent ne sont parvenus à les dompter. Les tempêtes et les disettes, ils ont appris à les combattre et à leur résister. Seule la mort terrasse ces êtres obstinés. Mais là, pris dans la nasse tendue par les soldats verts, ils sont comme des poissons empêtrés dans un filet.
Commenter  J’apprécie          110
ladesiderienne   16 mars 2014
La Mariée De l' Ombre de Jean Noli
Dans l'île, soumise aux lois du Seigneur, tout péché récolte peu de compréhension et d'indulgence auprès d'une communauté respectueuse des commandements de Dieu. Si l'on fermait les yeux sur les garçons turbulents qui parfois sortaient éméchés du café ou partaient en bordées lors de rares escales sur le continent après la vente de la pêche, on est rigoureux et inflexible avec l'honneur et la vertu des filles.
Commenter  J’apprécie          70
ladesiderienne   15 mars 2014
La Mariée De l' Ombre de Jean Noli
- Tu aimes les Anglais ?

Le patron répond sans hésitation :

- Non, c'est une sale race...

- Alors pourquoi tu vas chez eux ?

- Parce que les Anglais c'est comme les femmes : faut faire avec celle qu'on a, vu qu'il y en a toujours de pires. Mieux vaut les Anglais que les Allemands !
Commenter  J’apprécie          70
ladesiderienne   14 mars 2014
La Mariée De l' Ombre de Jean Noli
La cloche de l'église n'a pas retenti depuis l'armistice. L'île a le patriotisme en berne.
Commenter  J’apprécie          80
ladesiderienne   16 mars 2014
La Mariée De l' Ombre de Jean Noli
Dans le compartiment qui cahote et le rapproche de l'île, il pense à tous ces sacrifices, à toutes ces souffrances, à toutes ces menaces qu'il a consentis. Les rides se sont davantage creusées. Il a vu des gens, amis ou ennemis, mourir. Il n'effacera jamais de sa mémoire ces naufragés aux visages luisants de mazout qui appelaient à l'aide, qui tendaient la main pour être secourus et que l'océan avalait. Il n'oubliera jamais tous ces navires dont il a vu l'étrave se dresser vers le soleil ou les étoiles avant de s’abîmer pour l'éternité. La jeunesse n'a pas été conçue pour côtoyer la mort.
Commenter  J’apprécie          50
ladesiderienne   14 mars 2014
La Mariée De l' Ombre de Jean Noli
On était accoutumé, dans l'île, à accepter la furie des tempêtes, la violence du vent, les saccages des pluies. Depuis toujours, les habitants supportaient toutes les épreuves avec résignation, y voyant des manifestations inexplicables de la volonté divine car, prêchait le recteur Matthieu, "les voies du Seigneur sont impénétrables". Des enfants mouraient à la naissance, des hommes disparaissaient en mer, des familles pâtissaient de la misère et parfois de la faim. A toute tribulation on murmurait : Amen. Il manquait encore un tourment à tant de souffrances passées, celui de ne plus être maître chez soi et de se soumettre à un occupant.
Commenter  J’apprécie          40
ladesiderienne   15 mars 2014
La Mariée De l' Ombre de Jean Noli
Bien des souffrances vous guettent, mon garçon. Mais c'est là le prix à payer pour libérer notre pays occupé et pour retrouver, vous, votre île, et moi mon village natal. Bonne chance et bonne chasse ! N'oubliez jamais la phrase d'un écrivain célèbre, dont j'ai oublié le nom. Elle dit : "On peut arracher un homme à son pays, mais on ne peut arracher son pays du coeur de l'homme."
Commenter  J’apprécie          40
myriampele   01 août 2013
L'Etourdi de Jean Noli
Un chef d'oeuvre est composé de mille détails, mais un détail ne fait pas un un chef d'oeuvre, expliquait Léonard De Vinci. L'existence, aussi, est tissée de milliers de faits et gestes apparemment anodins. Quand Denise m'a souri et puis s'est éloignée dans ses gros souliers qui lui donnaient une démarche de marin frêle, qu'elle s'est retournée pour me saluer et me sourire encore avant de poursuivre son chemin, elle m'a ému autant que les belles dames de jadis qui font les Joconde dans les musées.
Commenter  J’apprécie          30
meknes56   20 septembre 2019
La banquiere de Jean Noli
Je vous le répète, monsieur Nathanson, il n’y aura pas de mari. Je ne veux pas nourrir un boulet.

Interloqué, Moïse s’est arrêté net.

- Ce ne sont pas là des idées de fille, Emma. Si le curé t’entendait, nul doute qu’il te chapitrerait. Les femmes viennent au monde pour veiller au foyer et pouponner. L’orgueil est un mot masculin ! Mais oublions tes propos outranciers, presque anarchistes. Viens, je t’offre une glace au cassis.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   08 février 2014
La banquiere de Jean Noli
C’est méchant, un ours. C’est sournois et cruel. Le pire animal de la terre. Il fait souffrir pour son plaisir. Il tue avec lenteur. Il se délecte de la vue du sang. L’ours, avec sa démarche cahotante et sa grosse trogne dodelinante, dégage une apparence de bonhomie. Et même ses gestes patauds, qui réjouissent les enfants innocents, donnent une impression d’incomparable maladresse. Mais l’ours est un animal fourbe : qui s’y fie est perdu. Quand il attaque, ses mouvements ont une précision d’horloger. Jamais il ne faut le quitter du regard. En effet, l’ours peut sembler affairé ailleurs et ne vous prêter aucune attention. Mais tous ceux qui ont eu affaire à lui savent que, dès qu’on a le dos tourné, crac ! Il abat ses griffes en traître.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-50171

Madame de Chaville appela : – Placide ! – Madame ? – Vous pouvez desservir. – Bien, madame. Et Mme de Chaville alla rejoindre ses invités. Resté seul, le fidèle serviteur Placide grommela l’inévitable « Ça n’est pas trop tôt, j’ai cru qu’ils n’en finiraient pas ! ». Puis il parut hésiter entre un verre de fine champagne et un autre de chartreuse.

Alphonse Allais
Amédée Achard

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Thèmes : couple , littérature française , guerreCréer un quiz sur cet auteur

.. ..