AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.97 /5 (sur 101 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paimpol , 1925
Mort(e) le : 30/12/2005
Biographie :

Jean Ollivier est un journaliste français, auteur de bande dessinée et de littérature jeunesse, né en 1925 à Paimpol, et décédé le 30 décembre 2005. Jean Ollivier débute sa carrière de journaliste à Avant-garde, un mensuel, journal lié au mouvement des jeunes communistes français. Il y fait la connaissance de René Moreu, qui l'incite à intégrer l’équipe de Vaillant. Érudit et passionné d'histoire, Jean Ollivier devient rapidement un scénariste incontournable au sein du journal Vaillant. Sa première réalisation en la matière s'inspire du mythe arthurien ; il crée Yves le Loup avec René Bastard en 1947, série qu'il va animé jusqu'en 1965. Avec Roger Lecureux, il devient un des piliers du journal, au point d'en devenir le rédacteur eu chef de 1949 à 1958. Le personnage, qui devient vite populaire, de P'tit Joc est créé avec André Joy en 1952. En 1955, il crée la série Ragnar avec Eduardo Coelho, sur un thème qui va s'avérer récurrent tout au long de sa carrière : l'univers des Vikings. C'est aussi le début d'une longue collaboration avec le dessinateur portugais qui durera jusqu'à la fin de Pif gadget. Avec le passage de Vaillant à Pif gadget en 1969, Jean Ollivier créé de nouvelles séries pour s'adapter au format des récits complets. Ainsi Loup Noir débute cette même année avec Kline. Il rencontre le succès avec la série Docteur Justice dessinée par Marcello en 1970. Parallèlement à son activité dans le domaine de la bande dessinée, Jean Ollivier est un auteur de livres pour la jeunesse. Il est publié par les Éditions La Farandole où, avec son complice René Moreu comme illustrateur, il participe au renom de qualité de cet éditeur. Ainsi il obtient de figurer dans la Sélection des meilleurs livres 1962, établie par le "Comité des expositions du livre et des Arts Graphiques", pour l'ouvrage Les Saltimbanques. Il a aussi publié à La Farandole un roman à destination des jeunes, Colin Lantier. Dans la même structure d'édition, Pif/La Farandole et Messidor/ La Farandole, il est le scénariste de livres racontant en bandes dessinées la Révolution française.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
rulhe   28 octobre 2017
AYAK LE LOUP BLANC. de Jean Ollivier
ayak hésita puis se mit à

trottiner...il n'avait pas

choisi l, aventure des hommes...Il Avait CHOISI

LA FILLE DES HOMMES.
Commenter  J’apprécie          100
grisette88   30 août 2018
Doc justice : pour les enfants du monde de Jean Ollivier
On ne naît pas voleur, on le devient.
Commenter  J’apprécie          100
rulhe   19 septembre 2019
La bande à Darky de Jean Ollivier
journal de guerre du soldat richard shortland.

30 mai 1942

quand les japs firent irruption en Birmanie nous étions à l, arrière garde.

entre nous et le salut, la rivière chinwin .

et nous sommes encerclés.
Commenter  J’apprécie          80
rulhe   17 octobre 2019
Loup-Noir, tome 1 : Le rendez-vous de Shorty de Jean Ollivier
- le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveau paysages, mais a avoir de nouveau yeux.
Commenter  J’apprécie          70
beauscoop   12 juillet 2019
Histoire de France en BD, tome 10 : Louis XI, François 1er de Jean Ollivier
Conquis par le raffinement de l'Italie, Charles VIII emmena des artisans italiens à Amboise, pour qu'ils travaillent à son château favori ...
Commenter  J’apprécie          50
ricou   09 septembre 2012
Barbe-Rouge - L'intégrale, tome 11 : La guerre des pirates de Jean Ollivier
- J'ai eu de la chance de te rencontrer Morgan, mais le monde est ainsi fait.



- ces rosbifs sont coriaces, pères



-Tu tombes à pic, Eric!...



-BELLE JOURNÉE pour mourir, Morgan



-Très vrai Barbe-Rouge

Commenter  J’apprécie          40
grisette88   30 août 2018
Doc justice : pour les enfants du monde de Jean Ollivier
La rivière des morts... Les pauvres y viennent laver le linge de leurs défunts avant de le brûler... voyez la quantité de vêtements d'enfants !
Commenter  J’apprécie          40
Cielvariable   26 janvier 2019
Deux oiseaux ont disparu de Jean Ollivier
M. Dubois-Jacquet parle avec la gravité d'un marabout. M. le Président de la Société ornithologiste de France parle avec abondance. M. l'Attaché culturel de l'ambassade des Pays-Bas prononce un discours courtois et fleuri. Poussés, tirés, écartelés, Claudine Monestier et François Savage assistent, bouche bée, à ce tournoi d'éloquence. Mitraillade des photographes...

De ce flot de paroles, François n'a retenu qu'une seule chose : la Société royale d'Ornithologie des Pays-Bas patronnera en juillet le séjour des lauréats. Minutes de calme. Le champagne coule. Claudine tend la main à François : « Si, à notre tour, nous bavardions un peu? » Une fille vraiment chic. Rieuse, blonde. Il a déjà admiré l'aisance avec laquelle elle a répondu aux journalistes. Quelqu'un les happe dans le feu d'une conversation. A nouveau des couloirs. Le bureau du rédacteur en chef. Un géant roux, jovial, en perpétuel conflit avec une énorme pipe récalcitrante. Une voix éclatante à faire voler les vitres. François parle, Claudine parle, le rédacteur en chef trompette. Il tire sa pipe monumentale d'épais nuages de fumée, derrière lesquels il disparaît comme Zeus derrière les nuées. Et soudain...

- Vous me plaisez. Vous savez de quoi vous parlez. Vous partez un mois. Je vous propose de m'écrire en collaboration huit articles, deux par semaine. Le lecteur aime les impressions de voyage. De l'observation, du flair, de la couleur. Les canaux d'Amsterdam, les fromages d'Alkmaar, les tulipes d'Haarlem...

- Il n'y a plus de tulipes en juillet, monsieur, releva Claudine.

- Vous les ferez repousser. Et puis il y a Texel, la réserve. Le jury vous a couronnés. Je suppose donc que vous étiez les meilleurs. Alors écrivez! Ce n'est pas sorcier!

Il consulta un agenda.

- Vous téléphonez vos articles - un millier de mots environ - les lundi et vendredi. Une sténo de presse enregistrera. D'accord. Ça vous va? Le journal vous offre cent mille francs. Bon. Nous en reparlerons avant votre départ. de la couleur, surtout, de la couleur! Comme avec des crayons gras. Du rouge, du vert, du jaune! de la passion! Je suis pressé. J'ai beaucoup à faire. Je vous confie à M. Martineau, le rédacteur en chef adjoint, qui va vous faire visiter le navire. Et n'oubliez pas que vous êtes embarqués avec nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
emi13   08 février 2017
Le dragon Bonaventure de Jean Ollivier
Un bon dragon faut bien que jeunesse se passe.
Commenter  J’apprécie          40
AxelBD   26 décembre 2014
Chasseurs d'or : coeur de gris, jack london de Jean Ollivier
" Le peuple de l'abîme n'avait rien à perdre, que sa misère et la douleur de vivre. "

Jack London
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

LNHI-50398

La poursuite diabolique

La ferme infernale
Le piège fantastique
La réunion éternelle

10 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinéeCréer un quiz sur cet auteur

.. ..