AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.01 /5 (sur 81 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 11/12/1979
Biographie :

Jean-Paul Mongin est spécialiste de philosophie allemande. Il est le responsable des Éditions Les Petits Platons.

À travers de véritables petites histoires, chaque album présente un grand philosophe qui a marqué son temps.

Avec six titres pour démarrer sa collection, Jean-Paul Mongin arrive à intéresser les plus jeunes aux destins de Descartes, Kant, Lao Tseu et même Saint Augustin.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Invité sur le plateau de France 2 le 18 mai 2014, pour l'émission "Le Jour du Seigneur", l'éditeur Jean-Paul Mongin a présenté deux albums destinés aux 3-6 ans qui constituent une belle initiation aux temps forts bibliques. Découvrez "Voyage avec Jésus" et "Voyage dans la Genèse" ! www.editions-lecenturion.fr
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
jeunejane   22 avril 2018
Le malin génie de Monsieur Descartes de Jean-Paul Mongin
...Monsieur Descartes lui-même, victime de ces artifices, existait bien, puisqu'il pensait à tout cela !

Eurêka!!!Je pense, je suis, voilà qui est certain !

...

Je suis une chose qui pense !
Commenter  J’apprécie          200
BazaR   21 décembre 2018
Denys l'aréopagite et le nom de Dieu de Jean-Paul Mongin
Denys et Apollophane rentrèrent à Alexandrie. A peine arrivé, Denys se rendit dans la grande bibliothèque qui était, dit-on, l'une des merveilles du monde, et assurément le joyau de cette illustre cité. C'était une véritable ville dans la ville, un labyrinthe de salles de lecture, de pièces d'archives, de jardins et de cours ombragées où conversaient des savants de toutes les nations qui sont sous le ciel.
Commenter  J’apprécie          194
brigittelascombe   11 janvier 2013
Leibniz ou le meilleur des mondes possibles de Jean-Paul Mongin
Voyez maintenant que chaque étoile,chaque feuille d'arbre,chaque homme juste ou méchant,chaque évènement heureux ou triste contribue à la perfection du monde,et à la gloire du roi des dieux.
Commenter  J’apprécie          110
Fortuna   26 octobre 2014
La Confession de Saint Augustin de Jean-Paul Mongin
J'ai interrogé le soleil et la lune, le ciel et les étoiles : "Nous ne sommes pas le Dieu que tu cherches", m'ont -ils confié. Et tous reprirent : "C'est lui qui nous a créés." Ainsi me parlent tes créatures par leur beauté.

Alors je me suis tourné vers moi-même et me suis dis : "Et-toi, qui es-tu ?" Et j'ai répondu : "Je suis homme. Mon corps vit de mon âme, et mon âme vit de Dieu. Et mon bonheur est de me réjouir en Dieu."
Commenter  J’apprécie          90
Fortuna   26 octobre 2014
La folle journée du Professeur Kant de Jean-Paul Mongin
Le mensonge est contradiction entre la parole et la pensée, il ruine l'essence même de la parole qui est la confiance. Tout discours promet la vérité, même celui du menteur. C'est pourquoi le mensonge est l'acte le plus contradictoire, et donc le plus immoral.
Commenter  J’apprécie          90
Juin   16 juin 2013
La mort du divin Socrate de Jean-Paul Mongin
Socrate invite les hommes à se connnaître eux-mêmes. Il va par les rues d'Athènes, interpellant ceux qu'il trouve sur son chemin.

(...)

Lorsque ses interlocuteurs se croient très sages, Socrate s"amuse à leur poser tant de questions qu'ils finissent par avouer leur ignorance. Lorsqu'il croise des ignorants, Socrate les met sur le chemin de la sagesse.

Socrate lui-même ne dit ne savoir qu'une seule chose, c'est qu'il ne sait rien.
Commenter  J’apprécie          50
Fortuna   26 octobre 2014
La folle journée du Professeur Kant de Jean-Paul Mongin
Au fond, ce que la philosophie cherche à définir, c'est comment je dois utiliser ma raison elle-même, au service de quelle finalité. La philosophie est la science des fins dernières, du but ultime de la raison humaine, c'est-à-dire qu'elle est l'idée d'une sagesse parfaite. C'est très concret, vous remarquerez : on n'apprend pas la philosophie. On apprend à philosopher.
Commenter  J’apprécie          50
lanard   29 janvier 2014
La folle journée du Professeur Kant de Jean-Paul Mongin
"Vous voulez savoir ce qui est vraiment moral? Ce qui peut être considéré comme absolument bon? repartit Emmanuel Kant.



- L'intelligence, proposa le français. C'est l'intelligence qui fait le progrès des sciences!



- La santé, répondit le pragmatique Green.



- Allons donc! L'intelligence, la santé? Mais l'on dote un brigand de l'intelligence, de la santé ou du courage, il n'en sera que plus dangereux... il deviendra... une sorte de génie du mal! Non, je vous le dis, la seule chose absolument bonne, c'est la volonté de faire le bien.



- Encore faut-il savoir ce qu'est le bien! remarqua Green.



- Il n'y a besoin d'aucune science pour être honnête et bon, répliqua Kant. Il faut juste agir comme tous devraient agir. Je dis la vérité parce [sic] je veux que tous les hommes disent la vérité. Je traite l'humanité en moi et en autrui, toujours en même temps comme un fin, et jamais simplement comme un moyen.
Commenter  J’apprécie          30
denisarnoud   05 avril 2015
Leibniz ou le meilleur des mondes possibles de Jean-Paul Mongin
Ne seras tu pas le plus heureux des hommes, mon Théodore, si tu apprends à reconnaître dans le monde une exquise perfection ? Tu la verras d'autant mieux que tu deviendras savant, et que tu étudieras les astres ou les toutes petites choses. Et plus tu comprendras que l'univers, dans son ensemble, surpasse les voeux les plus sages et manifeste la bonté de son créateur, plus tu t'enflammeras de l'amour de Dieu, plus tu brûleras d'imiter à ta faible mesure sa divine justice. Tu seras ainsi toi-même comme une une petite divinité dans ton département, capable d'une manière de société avec Dieu, et tu travailleras à composer, avec les autres hommes, une divine cité, le plus parfait état sous le plus parfait des princes.
Commenter  J’apprécie          30
Leiloona   25 octobre 2010
La mort du divin Socrate de Jean-Paul Mongin
Mais lorsque l'âme, qui est vide, voit

surgir son contraire, la mort, dirons-nous,

qu'elle meurt, qu'elle devient son propre

contraire ? Ou bien plutôt qu'elle s'en va

ailleurs, comme les autres choses invisibles ?



- Il est manifeste qu'elle s'en va ailleurs,

Socrate !



Mon bon Cébès, je crois que nous avons

ainsi démontré que l'âme est indestructible et

immortelle. Quant à ce qui lui arrive après

la mort du corps auquel elle est attachée,

Je vais te raconter ce qu'il m'en semble ...
Commenter  J’apprécie          30
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Un mot ... un philosophe

philosopher, c'est apprendre à mourir

Montaigne
Rousseau

10 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : philosophie , philosophe , philosophie antique , philosophie allemandeCréer un quiz sur cet auteur