AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Jean-Paul Sartre (2029)


Margot_R   08 mars 2010
Les mots de Jean-Paul Sartre
Non. Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide. Les métros sont bondés, les restaurants comblés, les têtes bourrées à craquer de petits soucis. J'ai glissé hors du monde et il est resté plein. Comme un oeuf. Il faut croire que je n'étais pas indispensable. J'aurais voulu être indispensable. A quelque chose ou à quelqu'un. A propos, je t'aimais. Je te le dis à présent parce que ça n'a plus d'importance.
Commenter  J’apprécie          6424
pilpilip   28 mars 2011
La nausée de Jean-Paul Sartre
Je sais que je ne rencontrerais plus jamais rien ni personne qui m'inspire de la passion. Tu sais, pour se mettre à aimer quelqu'un, c'est une entreprise. Il faut avoir une énergie, une générosité, un aveuglement... Il y a même un moment, tout au début, où il faut sauter par-dessus un précipice ; si on réfléchit, on ne le fait pas. Je sais que je ne sauterai plus jamais.
Commenter  J’apprécie          4970
gteisseire2   27 juillet 2010
Les Mains sales de Jean-Paul Sartre
Ce sont les enfants sages, Madame, qui font les révolutionnaires les plus terribles. Ils ne disent rien, ils ne se cachent pas sous la table, ils ne mangent qu'un bonbon à la fois, mais plus tard ils le font payer cher à la société. Méfiez-vous des enfants sages !
Commenter  J’apprécie          2260
samiha89   19 juillet 2010
Les mots de Jean-Paul Sartre
«Un enfant, ce monstre que les adultes fabriquent avec leurs regrets.»
Commenter  J’apprécie          1901
bibliofille   11 novembre 2007
Huis clos. Les mouches. de Jean-Paul Sartre
On meurt toujours trop tôt ou trop tard. Et cependant, la vie est là, terminée : le trait est tiré, il faut faire la somme. Tu n'es rien d'autre que ta vie.



Alors c'est ça l'enfer. Je n'aurais jamais cru...Vous vous rappelez : le soufre, le bûcher, le gril... Ah! Quelle plaisanterie. Pas besoin de gril : l'enfer c'est les autres.
Commenter  J’apprécie          1810
chartel   18 décembre 2007
La nausée de Jean-Paul Sartre
Si je pouvais m’empêcher de penser ! J’essaie, je réussis : il me semble que ma tête s’emplit de fumée… et voilà que ça recommence : « Fumée… ne pas penser… Je ne veux pas penser… Je pense que je ne veux pas penser. Il ne faut pas que je pense que je ne veux pas penser. Parce que c’est encore une pensée. » On n’en finira donc jamais ?
Commenter  J’apprécie          1640
Analire   11 octobre 2012
Le Mur de Jean-Paul Sartre
On se demande où on trouve le courage de se lever le lendemain matin et de retourner au travail, et d'être séduisante et gaie, et de donner du courage à tout le monde alors qu'on voudrait plutôt mourir que de continuer cette vie-là.
Commenter  J’apprécie          1340
Jean-Paul Sartre
Eve-Yeshe   29 septembre 2014
Jean-Paul Sartre
Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent.

Jean-Paul Sartre (1905-1980)

dans "Le Diable et le Bon Dieu" (1951),
Commenter  J’apprécie          1333
Megh   04 avril 2010
Les mots de Jean-Paul Sartre
J'ai commencé ma vie comme je la finirai sans doute : au milieu des livres.
Commenter  J’apprécie          1330
lireanimes   03 juin 2008
Les mots de Jean-Paul Sartre
La culture ne sauve rien ni personne, elle ne justifie pas. Mais c’est un produit de l’homme : il s’y projette, s’y reconnaît ; seul, ce miroir critique lui offre son image.
Commenter  J’apprécie          1331
gteisseire2   27 juillet 2010
Les Mains sales de Jean-Paul Sartre
Comme tu tiens à ta pureté, mon petit gars ! Comme tu as peur de te salir les mains. Et bien, reste pur ! A quoi cela servira-t-il et pourquoi viens-tu parmi nous ? La pureté, c'est une idée de fakir et de moine. Vous autres, les intellectuels, les anarchistes bourgeois, vous en tirez prétexte pour ne rien faire. Ne rien faire, rester immobile, serrer les coudes contre le corps, porter des gants. Moi j'ai les mains sales. Jusqu'aux coudes. Je les ai plongés dans la merde et dans le sang.
Commenter  J’apprécie          1060
lecassin   27 avril 2013
L'Existentialisme est un humanisme de Jean-Paul Sartre
L'homme n'est rien d'autre que son projet, il n'existe que dans la mesure où il se réalise, il n'est donc rien d'autre que l'ensemble de ses actes, rien d'autre que sa vie.
Commenter  J’apprécie          900
Marium   07 juin 2012
Les mots de Jean-Paul Sartre
J'avais trouvé ma religion: rien ne me parut plus important qu'un livre. La bibliothèque, j'y voyais un temple.
Commenter  J’apprécie          840
Jean-Paul Sartre
anmi   11 avril 2012
Jean-Paul Sartre
Au-delà de ce que je suis de par l'hérédité et de ce qu'on a fait de moi par le milieu et l'éducation, il ya ce que je fais avec ce que je suis et ce qu'on a fait de moi.
Commenter  J’apprécie          831
lecassin   17 août 2012
La nausée de Jean-Paul Sartre
Pour que l'événement le plus banal devienne une aventure, il faut et il suffit qu'on se mette à le raconter.
Commenter  J’apprécie          790
Jean-Paul Sartre
milamirage   26 juin 2013
Jean-Paul Sartre
Je ne puis prendre ma liberté pour but, que si je prends également celle des autres pour but.
Commenter  J’apprécie          776
Jean-Paul Sartre
Nastasia-B   12 février 2017
Jean-Paul Sartre
L'ensemble des informations que donne la presse, vous le savez, sont plus ou moins fausses.

Au cours de l'interview de Jacques Chancel dans l'émission Radioscopie (1973).
Commenter  J’apprécie          685
Jean-Paul Sartre
SuperPomme   16 février 2014
Jean-Paul Sartre
Je sais que je ne rencontrerais plus jamais rien ni personne qui m'inspire de la passion. Tu sais, pour se mettre à aimer quelqu'un, c'est une entreprise. Il faut avoir une énergie, une générosité, un aveuglement... Il y a même un moment, tout au début, où il faut sauter par-dessus un précipice ; si on réfléchit, on ne le fait pas. Je sais que je ne sauterai plus jamais...
Commenter  J’apprécie          681
Megh   04 avril 2010
Les mots de Jean-Paul Sartre
Faute de renseignements plus précis, personne, à commencer par moi, ne savait ce que j'étais venu foutre sur terre.
Commenter  J’apprécie          680
Jean-Paul Sartre
PhilippeMaurice   12 octobre 2013
Jean-Paul Sartre
La liberté est ce petit mouvement qui fait d’un être social totalement conditionné, une personne qui ne restitue pas la totalité de ce qu’on a fait de lui.
Commenter  J’apprécie          650



Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

L'oeuvre littéraire et théâtrale de Jean-Paul Sartre

Dans Huis Clos, l'enfer c'est...

Les oeufs
Les autres
La guerre
Les voisins

8 questions
329 lecteurs ont répondu
Thème : Jean-Paul SartreCréer un quiz sur cet auteur