AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.41 /5 (sur 11 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 07/05/1902
Mort(e) à : Paris , le 16/05/2001
Biographie :

Issu d'une famille bourgeoise d'origine alsacienne, il commence des études d'architecture. Son cousin par alliance, Jacques Hardy, architecte installé en Égypte, lui conseille de venir dans ce pays, au regard de la morosité qui touche le secteur après la Grande Guerre. En effet, Pierre Lacau, chef du service des Antiquités, cherche un jeune architecte pour seconder Cecil Firth à Saqqarah. Il soumet sa candidature et Lacau lui propose un contrat de huit mois.

Il arrive en Égypte en 1926. Il s'entend si bien avec Firth qu'en 1928, il est toujours à Saqqarah. Il rencontre Marguerite Jouguet, dont le père, éminent helléniste, n'avait aucune raison d'être nommé directeur de l'Institut français d'archéologie orientale, si ce n'est qu'il vient d'être choisi pour son caractère, afin de faire cesser les conflits entre savants. Il l'épouse le 1er octobre 1929 à Paris VIe.

Firth décède et James Edward Quibell le remplace. En 1936, le contrat de Lauer n'est pas renouvelé, mais il reste finalement en Égypte. En 1963, il participe, avec le professeur Jean Leclant, à la fondation de la mission archéologique française de Saqqâra. De 1926 à 2001, année de son décès, Jean-Philippe Lauer va œuvrer sans cesse à rendre visible la grandeur de ce site, ne cessant les fouilles, par obligation, qu'à l'arrivée au pouvoir de Nasser, avant de pouvoir revenir sur le site. À plus de 90 ans, et toujours bon pied, bon œil, il était surnommé « l'oublié de Dieu ».

Il a remonté bloc à bloc, durant soixante-dix ans, le mur d'enceinte en calcaire blond du complexe funéraire de Djéser bâti autour de la pyramide à degrés de Saqqarah dont l'architecte était Imhotep. Il a également fouillé le complexe funéraire de Djéser, en sous sol, et mis au jour la chambre avec les céramiques bleues. Il a aussi reconstruit une partie du temple du ka de Djéser, près de la seule porte d'entrée du complexe.
+ Voir plus
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Philippe_Lauer
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean-Philippe Lauer   (8)Voir plus

étiquettes
Video et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo

Les bâtisseurs de pyramides
"Les bâtisseurs de pyramides" est la première partie d'un documentaire consacré au "Mystère des pyramides". Elle traite essentiellement de l'histoire de l'architecture des pyramides. Pour en évoquer tous les aspects : Jean Philippe LAUER, à Saqqâra, évoque la pyramide à degrés de Djoser, premier monument en pierre de l'histoire de l'humanité, imaginée et construite par Imhotep.Rainer...

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MicheleTurbin   12 février 2015
Je suis né en Egypte il y a 4700 ans de Jean-Philippe Lauer
En parvenant à retracer les formes et à recalculer les proportions de ces édifices d’un style encore inconnu en Egypte, je découvrais peu à peu de curieux essais de transposition dans la pierre de formes que l’on retrouvait dans l’architecture en brique crue, ou dans des constructions en bois ou en roseaux. C’était une « pétrification » comparable à celle que l’on constate au début de l’architecture grecque dans les temples doriques. Ainsi s’expliquent les proportions si élancées des colonnes transposant en pierres des poteaux de bois ou des faisceaux de tiges de palme. Ou les courbes élégantes des toitures qui reproduisaient la silhouette des édicules dressés primitivement en roseaux pour abriter les statues de divinités.

Toutes les portes de cette « demeure d’éternité » sont simulées dans la pierre, les unes représentées fermées, les autres ouvertes. Le jour où j’ai fini par comprendre que cette architecture ne jouait qu’un rôle symbolique, qu’elle avait été érigée pour l’âme de Pharaon, j’ai aussi compris pourquoi toutes les ouvertures ne comportaient que des fausses portes. Idéalement, elles ne pouvaient fonctionner qu’au commandement magique du ka royal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MicheleTurbin   12 février 2015
Je suis né en Egypte il y a 4700 ans de Jean-Philippe Lauer
Le monde d’aujourd’hui me donne la sensation d’une grande pagaille. Il est évident que le XXe siècle a été un siècle de très grande évolution, bouleversé par le développement vertigineux des sciences mais aussi par la barbarie humaine. Je suis né au milieu des calèches à chevaux et j’ai vu l’homme marcher sur la Lune ! Cette prise du pouvoir par la pensée scientifique a fini par évacuer la religion et la spiritualité. Quelle différence avec la civilisation Egyptienne ancienne où le moindre détail de l’existence puisait sa raison d’être dans le religieux, où chaque détail de l’art reposait sur une volonté d’éternité ! Il y a un abîme entre eux et nous. C’est peut-être la raison pour laquelle l’Egypte fascine tant. La formidable croyance en l’au-delà fut un perpétuel défi au temps et à la mort. Qu’en est-il à présent de notre rêve d’éternité ?
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Le dormeur du val 🌳 🏞️

C'est un ...... de verdure où chante ...... , / Accrochant follement aux ...... des haillons

trou - un ruisseau - herbes
pan - une rivière - branches
trou - une rivière - herbes
pan - un cours d'eau - branches

8 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , poésieCréer un quiz sur cet auteur