AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.79 /5 (sur 33 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 20/02/1941
Biographie :

Jean-Pierre Dupuy, polytechnicien et ingénieur des mines, est professeur de français et chercheur au Centre d'Étude du Langage et de l'Information (C.S.L.I.) de l'université Stanford, en Californie.

Il est aussi philosophe des sciences, et a enseigné la philosophie sociale et politique et l'éthique des sciences et techniques jusqu'en 2006 à l'École polytechnique. Il est membre de l'Académie des technologies.

Ancien élève de l'École polytechnique, Il a fondé le centre de sciences cognitives et d'épistémologie de l'École polytechnique (CREA) en 1982 avec Jean-Marie Domenach sur la base de réflexions préliminaires de Jean Ullmo. Ce centre est devenu Unité mixte de recherche (UMR) en 1987.

Jean-Pierre Dupuy compte également parmi les membres fondateurs du Collegium international éthique, politique et scientifique, association qui souhaite « apporter des réponses intelligentes et appropriés qu'attendent les peuples du monde face aux nouveaux défis de notre temps. »
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Charlotte Casiraghi rencontre Charles Leclerc Pour l'Atelier des Rencontres Philosophiques de Monaco du Jeudi 14 novembre 2019. Le temps file Temps et accélération Avec Jean-Pierre Dupuy, Pierre-Antoine Chardel Modérateur : Joseph Cohen
Podcasts (5) Voir tous


Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
Jean-Pierre Dupuy
SZRAMOWO   19 juin 2016
Jean-Pierre Dupuy
L'humanité aura à choisir entre l'Apocalypse et la conversion, qui est le renoncement à la violence.
Commenter  J’apprécie          170
deuxquatredeux   15 décembre 2016
L'Avenir de l'économie : Sortir de l'écomystification de Jean-Pierre Dupuy
Non seulement on doit rattacher l'économie à la religion si l'on veut en comprendre le sens, mais...l'économie occupe la place laissée vacante par le processus, de nature éminemment religieuse, de désacralisation du monde qui caractérise la modernité.
Commenter  J’apprécie          90
zenzibar   14 janvier 2015
La marque du sacré de Jean-Pierre Dupuy
La crise qui accompagne l'effondrement d'un ordre hiérarchique porte un nom, que nous a légué un mythe grec : la panique. (...)



Or l'analyse empirique des phénomènes de panique révèle que la panique est un mal de l'intérieur : elle ne se déploie dans toute sa force destructrice que pour autant elle est déjà contenue dans l'ordre qu'elle abat.

Commenter  J’apprécie          70
zenzibar   24 janvier 2015
La marque du sacré de Jean-Pierre Dupuy
La santé structurelle ou symbolique de l'homme, c'est sa capacité de faire face consciemment et de façon autonome, non seulement aux dangers du milieu, mais plus profondément à une série de menaces intimes, que tout homme connaît et connaîtra toujours et qui ont nom, douleur, maladie et mort.



Cette capacité, l'homme des sociétés traditionnelles l'a toujours tirée de sa culture, qui lui permettait de donner sens à sa condition mortelle. Le sacré y tenait un rôle fondamental.



Le monde moderne est né sur les décombres des systèmes symboliques traditionnels, en lesquels il n'a su voir que de l'irrationnel et de l’arbitraire.

Dans son entreprise de démystification, il n'a pas compris que ces systèmes impliquaient que des limites soient fixées à la condition humaine, tout en leur donnant sens.



En remplaçant le sacré par la raison et la science, il a perdu tout sens des limites et par là même c'est le sens qu'il a sacrifié.
Commenter  J’apprécie          60
zenzibar   15 janvier 2015
La marque du sacré de Jean-Pierre Dupuy
Le caractère débilitant de la spécialisation est largement responsable de cette inculture (…)



Se spécialiser à outrance constitue ainsi la meilleure manière de se protéger, comme dans le champ économique. Chacun en sait énormément sur son petit tout petit bout de territoire et il n'a dans le monde qu'une dizaine de pairs, qui sont aussi des rivaux.



Ne parlons pas du passé : pourquoi perdre son temps à appendre l'histoire de la discipline, puisque la science, c'est bien connu, progresse asymptotiquement vers la vérité ? (…) c'est comme si la science avait commencé il y a trois ans.



Pour qu'une activité intellectuelle devienne culture, il faut au moins qu'elle soit capable d'un retour réflexif sur elle-même intense et qu'elle entre en communication avec ce qui n'est pas elle.

La science hyper concurrentielle, hyper spécialisée est tout sauf une activité culturelle.
Commenter  J’apprécie          50
Ravi   16 août 2015
Retour de Tchernobyl : Journal d'un homme en colère de Jean-Pierre Dupuy
S'abandonner à l'optimisme scientiste qui compte uniquement sur la technique pour sortir des impasses où nous a mis la technique, c'est courir le risque d'engendrer des monstres qui nous dévoreront. (p. 135)
Commenter  J’apprécie          60
zenzibar   02 février 2015
La marque du sacré de Jean-Pierre Dupuy
Le rapport à la violence constitue l'énigme centrale du religieux :comment ce dernier peut-il, en la matière être à la fois remède et poison ?



Cette coïncidence est inscrite dans la langue grecque, qui n'a qu'un mot pour les deux notions opposés : pharmakon.



Ce mot vient lui-même de pharmakos que l'on peut traduire par l'expression bouc-émissaire
Commenter  J’apprécie          40
zenzibar   11 mai 2015
La marque du sacré de Jean-Pierre Dupuy
Les économistes utilisaient naguère l'expression en forme d'oxymore : la « concurrence pure et parfaite" pour asseoir cette dénégation.



Cette formule signifiait que les gens n'avaient en fait pas besoin de se rencontrer ni d'échanger autre chose que des marchandises,encore moins de s'aimer, pour former une société efficace et pacifiée.



Cette utopie en forme de cauchemar est peut-être le prix à payer par une société désormais dépourvue des protections que le sacré lui assurait.



L' économie, à la fois réalité et pensée, occupe en creux la place

du sacré. Elle en est la marque suprême.
Commenter  J’apprécie          30
zenzibar   15 mai 2015
La marque du sacré de Jean-Pierre Dupuy
Lorsqu'on aime un être, on n'aime pas une liste de caractéristiques, fussent-elles si exhaustives qu'elles suffisent à distinguer !'être en question de tous les autres.



La contrefaçon la plus parfaite laisse encore échapper quelque chose, et c'est ce quelque chose qui est !'essence de l'amour, ce pauvre mot qui dit tout et n'explique rien.
Commenter  J’apprécie          32
zenzibar   12 mai 2015
La marque du sacré de Jean-Pierre Dupuy
Or cette structure est exactement celle du sacré primitif,telle que l'a dégagée René Girard : du sacré, il ne faut pas trop se rapprocher, parce qu'il déchaîne la violence ;



mais il ne faut pas trop non plus s'en éloigner, car il nous protège de la violence. Le sacré contient la violence, dans les deux sens du mot.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Un mot ... un philosophe

philosopher, c'est apprendre à mourir

Montaigne
Rousseau

10 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : philosophie , philosophe , philosophie antique , philosophie allemandeCréer un quiz sur cet auteur

.. ..