AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.77/5 (sur 289 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 19/12/1961
Biographie :

Jean-Pierre Filiu est un universitaire français, historien et arabisant, spécialiste de l'Islam contemporain.

Diplômé en 1981 de Sciences Po Paris il y soutient en 1985 une thèse de doctorat d'histoire.

Diplômé de l'Institut national des langues et civilisations orientales, il devient délégué de la Fédération internationale des droits de l'homme au Liban en pleine guerre civile.

Il est ensuite responsable en 1986 d'un projet humanitaire dans une zone d'Afghanistan tenue par la résistance anti-soviétique.

Conseiller des Affaires étrangères, il a été en poste en Jordanie, en Syrie et en Tunisie, ainsi qu'aux États-Unis. Il a aussi été membre des cabinets du Ministre de l'Intérieur Pierre Joxe (1990-91), du même ministre à la Défense (1991-93) et du Premier Ministre Lionel Jospin (2000-2002).

Il est depuis 2006 professeur à Sciences Po Paris, où il enseigne en français, en anglais, en espagnol ou en arabe. Il est également chercheur associé au CERI.

Il a publié en France comme à l'étranger de nombreux articles sur le monde arabo-musulman.

Il a contribué au scénario d'un roman graphique, dessiné par David B. et consacré aux relations des États-Unis avec le Moyen-Orient .

Il a par ailleurs publié deux essais biographiques sur des musiciens contemporains, l'un consacré à Jimi Hendrix ("Le Gaucher magnifique"), l'autre à Camaron de la Isla ("La Révolution du flamenco").
Il reçoit le Prix Paul-Bouteiller 2020 de l'Académie des sciences d'outre-mer pour Algérie, la nouvelle indépendance.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean-Pierre Filiu   (30)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Jeudi 7 mars 2024, les négociations entre Israël et le Hamas pour l'organisation d'une trêve se sont soldées par un échec. La perspective d'un cessez-le-feu dans la bande de Gaza semble de plus en plus incertaine. Une paix durable peut-elle encore être imaginée ? Quels en seraient les contours ? Pour en parler, Emmanuel Laurentin reçoit : Sylvaine Bulle, sociologue Jean-Pierre Filiu, professeur des universités en histoire du Moyen-Orient contemporain Jean-Marie Guéhenno, diplomate, ancien secrétaire général adjoint des Nations unies et professeur à l'université Columbia (New York) Visuel de la vignette : Mohammed Abed / AFP #société #geopolitique #israelhamas _________ Écoutez d'autres débats qui font l'actualité sur le site https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/le-temps-du-debat Suivez France Culture sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture TikTok : https://www.tiktok.com/@franceculture Twitch : https://www.twitch.tv/franceculture

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (88) Voir plus Ajouter une citation
"La violence c'est le démon. Nous devons nous débarrasser de cette maladie mortelle.
Cheikh Jawdat Said opposant à Bachar El Assad
Commenter  J’apprécie          270
Le printemps des arabes, c'est l'histoire de ces hommes et de ces femmes qui se sont levés pour reprendre en main leur destin. La liberté se mérite chaque jour, et la démocratie est trop humaine pour ne pas être fragile. N'oublions pas cette leçon qui nous vient du sud de la Méditerranée.
Commenter  J’apprécie          180
Lorsqu'un jour le peuple veut vivre
Force est pour le destin de répondre
Force est pour les ténèbres de se dissiper
Force est pour les chaînes de se briser.

Aboul Kacem Chebbi, 1933
Commenter  J’apprécie          160
Ce ne sont pas des lions
Ce ne sont que des chiens
Aboyeurs enragés
Ivres de leur venin
La Syrie leur est due
Et nous sommes leurs serfs
Un pays aux Assad
Et pour nous la misère.
(…)
C'est une guerre civile
Martelait le tyran
De sa voix haut perchée
De bourreau négligeant
Le concert des nations
Endossa le postiche
Remplissez les charniers
On ne prête qu'aux riches.
(…)
Mais tout à une fin
Même la barbarie
Nous en tremblons le jour
Nous en rêvons la nuit
Dans leur haine sans fond
Ils veulent nous plonger
Nous serons plus forts qu'eux
Nous saurons pardonner.

La dame de Damas s'est levée ce matin
Liberté dans les cœurs, aube à portée de main
Cette dame je la chante, c'est la Révolution
Sur les murs de Syrie j'écris partout son nom.
Commenter  J’apprécie          120
Le tueur continue de tuer, les observateurs d'observer et le peuple sa révolution.
Commenter  J’apprécie          90
Les anglais laissent entendre aux Algériens que l'Amérique étant devenue un état indépendant, ses navires ne sont plus protégés par la flotte britannique. C'est ce qu'en Angleterre on appelle le fair-play.
Commenter  J’apprécie          80
Les divergences se creusent. Partisans d'un socialisme mâtiné d'islamisme contre "bazaris" favorables au libéralisme économique. Nationalistes persans contre defenseurs des Kurdes ou des arables. Epurateurs intransigeants contre recycleurs des cadres de l'ancien régime. Défenseurs de l'ordre contre miliciens auto-proclamés. C'est la surenchère, durant l'été chaque camp accuse l'autre d'être à la solde de l'étranger.
Commenter  J’apprécie          70
Genève est sur une autre planète. Bien loin de Damas.
Commenter  J’apprécie          81
La liberté se mérite chaque jour et la démocratie est trop humaine pour ne pas être fragile
Commenter  J’apprécie          70
Roosevelt ouvre les négociations en évoquant la tragédie des Juifs européens. Pour lui il y a une nécessité morale de leur accorder le droit de libre immigration en Palestine.
- Alors donnez aux Juifs et à leurs descendants les meilleures terres et les maisons appartenant aux Allemands qui les ont opprimés. C'est ainsi que nous réglons les problèmes en Arabie, dit Ibn Saoud, en punissant le coupable et sa famille et pas en se retournant contre des personnes extérieures.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Jean-Pierre Filiu (459)Voir plus

Quiz Voir plus

L’étranger, d'Albert Camus

Où Meursault rencontre-t-il Marie Cardona le lendemain de l’enterrement de sa mère ?

dans une salle de cinéma
à l’établissement de bain du port
sur une plage aux environs d’Alger

10 questions
1343 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..